La défense nationale et la sécurité collective- Seconde- EMC - Maxicours

La défense nationale et la sécurité collective

Objectif

Connaitre la manière dont est mise en place la défense nationale et la sécurité des citoyens.

Points clés
  • Les changements géopolitiques majeurs qui ont touché le monde en général et la France en particulier expliquent : la modification de l’organisation de l’armée, la conception de la paix et de la sécurité, les moyens pour parvenir à cette paix et cette sécurité.
  • Ces moyens ne sont aujourd’hui plus seulement fondés sur l’usage d’une armée nombreuse, mais aussi sur l’apprentissage de la citoyenneté et sur la mise à disposition par les États de bonnes conditions de vie pour les citoyens.

La défense d’un pays a longtemps reposé uniquement sur le nombre d’hommes mobilisables (= pouvant être rassemblés) dans l'armée et sur les capacités du pays à protéger ses frontières nationales contre toute agression extérieure.

Aujourd’hui, dans le contexte de la globalisation et de l’ouverture au monde, cette notion est devenue plus complexe et concerne plus généralement la sécurité collective des individus.

1. De la conscription à la JAPD
a. Une nation de soldats

L’idée d’un service national obligatoire relevant du devoir des citoyens remonte à la Révolution française et aux guerres révolutionnaires. Une loi met en place la conscription, service militaire obligatoire, le 5 septembre 1798. Ce service a pu connaitre des formes diverses (durée du service, tirage au sort, obligatoire pour les hommes, universel, etc.) mais reposait toujours essentiellement sur la mobilisation de citoyens non professionnels.

Jusqu’à la Première Guerre mondiale, le potentiel militaire d’un pays s’appuyait principalement sur le nombre de soldats mobilisables, ce qui explique les hécatombes provoquées par ce conflit.

b. L'armée de métiers

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les avancées technologiques placent les capacités techniques, l’aviation et la marine au premier plan, et professionnalisent les métiers de l’armement. L’idée fait alors son chemin mais il faut attendre, en France, le 22 février 1996 sous la présidence de Jacques Chirac pour que soit annoncée la suspension en France du service militaire obligatoire.
L’objectif est de professionnaliser entièrement les armées et d'imposer aux citoyens une seule et unique journée de sensibilisation à la défense et à la citoyenneté : ce sera la Journée d’appel et de préparation à la défense (JAPD).

À tout moment, la conscription peut être remise à l’ordre du jour selon l’évolution du contexte géopolitique du pays.

2. L'objectif de sécurité collective
a. De la JAPD à la JDC

La JAPD elle-même a connu une petite évolution, car elle fut renommée en Journée défense et citoyenneté (JDC) en 2010, même si ses modalités restent globalement les mêmes. Cette journée est conçue aujourd’hui comme une étape dans le parcours de la citoyenneté. En plus de son rôle de sensibilisation, elle est l’occasion de se faire recenser. À la fin est remise une attestation individuelle, indispensable pour s’inscrire aux épreuves du baccalauréat, du permis de conduire ou à tout concours de la fonction publique.

Il s’agit donc d’une étape importante qui témoigne du profond bouleversement qu’a connu la défense nationale. Cette transition est révélatrice du changement de conception de l’armée mais aussi de l’évolution du concept de paix : les capacités militaires d'un pays servaient originellement à imposer le respect aux nations voisines ; désormais, il s'agit d'un appel à la citoyenneté des individus en vue de la sécurité collective.

b. Le respect de certains devoirs

Le concept de sécurité collective engage aussi bien les États, à l'échelle du monde, que leurs citoyens, à l'échelle nationale. Il permet de comprendre que la paix ne se définit pas seulement par l’absence de conflit mais aussi par l’ensemble des conditions politiques, économiques et sociales qui permettent la sécurité des citoyens et la fin des violences.

Le respect de ces conditions passe par :

  • l'entretien d'une force publique, destinée à garantir la sécurité de tous ;
  • le respect par chaque citoyen de certains devoirs (paiement de l'impôt, respect des libertés de chacun, tolérance, laïcité, etc.), pour garantir le vivre ensemble.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.