La cohérence et l'efficacité de la stratégie de communication - Cours de Mercatique Terminale pro avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La cohérence et l'efficacité de la stratégie de communication

Objectifs : analyser la cohérence des messages et des moyens de communication. Mesurer l’efficacité de la communication.

La mise en place d’une action de communication nécessite qu’elle soit, après sa diffusion, contrôlée puis mesurée.

1. La cohérence des messages et des moyens de communication
a. La cohérence interne des messages de communication
Il s’agit de vérifier l’adéquation entre les messages et les éléments suivants :
• le support sélectionné (son style, les couleurs, le format, la crédibilité accordée…) ;
• le produit, la marque et/ou l’entreprise ;
• la cible visée (la qualité de sa perception du message, le nombre de messages entendus, vus ou lus en fonction des supports utilisés…).

b. La cohérence des moyens de communication
Pour que les actions de communication menées par l’entreprise soient efficaces, elles doivent être compatibles entre elles et respecter les mêmes objectifs. Elles doivent avoir la même orientation : celle de doter l’entreprise d’une personnalité reconnaissable par la cible, d’une identité propre, d’un positionnement.

Dans le temps

Pour être cohérentes, les actions de communication doivent reposer sur un même axe qui doit perdurer dans le temps ou tout du moins avoir une durée suffisamment longue pour être assimilé et mémorisé par la cible.

Dans l’espace

Enfin, pour assurer leur cohérence, les moyens de communication doivent être adaptés :
- aux habitudes de la cible et utiliser les supports adéquats,
- à la phase du cycle de vie correspondant à celle du produit,
- au message que l’entreprise veut délivrer,
- aux objectifs commerciaux de l’entreprise,
- aux moyens financiers et au budget que s’est fixé l’entreprise,
- à leur complémentarité (utilisation à la fois de la communication de masse et de la communication relationnelle).

2. La mesure de l’efficacité de la communication
a. Indicateurs permettant de mesurer l’impact d’une action publicitaire
La couverture

La couverture est le nombre d’individus qui appartient à la cible visée et qui a été exposé au moins une fois au message durant la campagne de communication. La couverture est déterminée en fonction de l’audience, c'est-à-dire le nombre de personnes qui ont été en contact avec le support.

Il en découle le taux de couverture :

 

Le coût pour mille

Il permet de chiffrer le coût d’une action publicitaire sur un support pour toucher une cible de 1 000 personnes. Il se détermine en fonction de l’audience utile qui est le nombre de personnes appartenant à l’audience d’un support et qui fait partie de la cible commerciale de l’entreprise.
Il se calcule de la façon suivante :


Le taux de notoriété

Ce taux permet de connaître le degré de connaissance du produit, de la marque, de l’entreprise à l’issue de l’action de publicité. Il est mesuré sur la base d’un sondage auprès d’un échantillon de personnes.

Il se détermine au travers :
- du taux de notoriété spontanée : le produit est cité spontanément par la personne interrogée,
- du taux de notoriété assistée : le produit est cité par la personne interrogée sur la base d’une liste proposée par l’enquêteur.

b. Indicateur permettant de mesurer l’impact d’une action de mercatique directe
Le taux de retour

Il permet d’évaluer l’attrait d’une opération de mercatique directe en se calculant de façon suivante :


Le taux de transformation

Il permet d’évaluer la propension à transformer le nombre de clients potentiels ou prospects (les personnes ayant renvoyé une réponse lors de l’action de mercatique directe) en acheteurs.

Il se calcule de la façon suivante :

 

c. Indicateur permettant de mesurer la rentabilité d’une action de communication
Le seuil de rentabilité

Il permet de calculer le montant du chiffre d’affaires minimum pour lequel une action de communication commence à être rentable. Autrement dit, le seuil de rentabilité est le montant du chiffre d’affaires couvrant l’ensemble des charges de l’entreprise pour l’action de communication et à partir duquel, cette action commence à être bénéficiaire.

Il se calcule de la façon suivante :


Le résultat

Il permet de connaître la rentabilité dégagée, c'est-à-dire le déficit ou le bénéfice réalisé à l’issue de l’action de communication.

Il se calcule de la façon suivante :

Résultat = chiffre d’affaires – charges variables – charges fixes
ou
Résultat = marge sur coût variable – charges fixes

L’essentiel

La mise en place d’une action de communication nécessite une cohérence des messages de communication. Elle nécessite également une cohérence dans l’utilisation des moyens de communication entre eux, dans le temps et dans l’espace.

Une action de communication doit être mesurée pour contrôler son efficacité. Pour cela, on utilise plusieurs outils. En effet, pour mesurer l’impact d’une action publicitaire, on dispose du taux de couverture, le coût pour mille, le taux de notoriété… Pour mesurer l’impact d’une action de mercatique directe, on dispose du taux de retour, du taux de transformation… Enfin pour mesurer la rentabilité d’une action de communication, on utilise le seuil de rentabilité et le calcul du résultat.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents