Collège   >   5eme   >   SVT   >   Influence de l'Homme sur le milieu aquatique

Influence de l'Homme sur le milieu aquatique

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif
La répartition des êtres vivants se fait selon les conditions de vie du milieu.
Quelles sont les activités humaines qui, en modifiant les conditions de respirations, influencent la répartition des êtres vivants ?
1.  Les eaux usées

Depuis de nombreuses années, le rejet des eaux d’égout dans les rivières est interdit. En effet, des études ont montré que ces rejets provoquaient d’importants déséquilibres entre les êtres vivants, car leurs conditions de respiration étaient modifiées.

Plusieurs facteurs interviennent révélés par des mesures qui ont été réalisées dans les rivières à la sortie des égouts.

• Les eaux usées rejetées par l’égout apportent une importante quantité de matière organique (matière produite par les êtres vivants) dans la rivière.

• Parallèlement, on observe une augmentation de la quantité de micro-organismes dans le cours d’eau.
L’apparition de ces micro-organismes est liée à la quantité de matière organique : plus il y a de matière organique, plus il y a de micro-organismes. Les micro-organismes se nourrissent de la matière organique et se multiplient très rapidement.
En aval de la sortie d’égout, la quantité de micro-organismes diminue, car la matière organique ayant été ingérée avant, ils n’ont plus de quoi se nourrir.

L’apport de matière organique par l’Homme entraîne donc une modification du peuplement de la rivière en favorisant le développement des micro-organismes.

• À cela s'ajoute un autre problème : le rejet d'eaux usées modifie la quantité de dioxygène dans la rivière.


On observe également une chute de la quantité de dioxygène dans le cours d’eau à proximité de la sortie d’égout.
Ce phénomène est lié à la présence des micro-organismes : présents en grand nombre à proximité de la sortie d'égout, ils prélèvent la quasi totalité du dioxygène présent dans l’eau de la rivière pour leur respiration. Cela provoque le départ ou la mort des poissons sensibles à la quantité de dioxygène qui eux n'en n'ont plus assez pour respirer normalement.

Cependant, certains animaux peuvent vivre dans les eaux polluées : ceux dont les besoins en dioxygène ne sont pas très importants; la quantité disponible dans le milieu leur suffit.

Ainsi, l’Homme perturbe fortement la répartition des êtres vivants dans les cours d'eau où il déverse des eaux usées.
Néanmoins, depuis l'interdiction sur les rejets d'eaux usées, en France, la situation des cours d'eau s'est nettement améliorée. Aujourd'hui, pour les cas où les rejets sont autorisés, les communes doivent  éliminer les matières organiques avant de rejeter leurs eaux usées dans le cours d’eau.

2.  Aménagements des cours d’eau

L’agitation de l’eau et la température de l’eau sont deux critères qui influencent l’oxygénation de l’eau. Il apparaît que l’Homme, en aménageant les cours d’eau, modifie l’agitation et la température de l’eau.

L’influence d’un barrage sur les caractéristiques d’une rivière sont multiples.

– En amont, le barrage engendre une retenue d’eau importante et peu agitée, tandis qu’en aval du barrage le cours d’eau est plus petit et beaucoup plus agité.

– L’eau située en amont du barrage, se déplaçant peu, est rapidement chauffée par le Soleil ce qui provoque une élévation de la température de l’eau. Ceci entraîne une baisse de la quantité de dioxygène dans l’eau. Dans cette zone, seuls les poissons qui ne nécessitent  pas une grande quantité de dioxygène dissous dans l’eau peuvent respirer.

– À l’inverse, après le barrage, l’eau est très agitée et se déplace rapidement. Cela limite l’échauffement de l’eau. L’eau est alors riche en dioxygène dissous. Ce milieu est alors occupé par des poissons qui ont besoin, pour respirer, d’une grande quantité de dioxygène dissous.

Là encore, les aménagements de cours d'eau réalisés par l'Homme influence fortement la répartition des êtres vivants.

L'essentiel
Par ses activités, l’Homme exerce une influence sur l’environnement.

Les aménagements et les diverses pollutions entraînent des modifications de l’oxygénation des milieux de vie, ce qui a des répercussions sur les conditions respiratoires des êtres vivants présents dans ces milieux.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

SVT

Influence de l'Homme sur la composition de l'air

SVT

Différents appareils respiratoires pour le même air

SVT

Des organes pour respirer dans l'eau

SVT

Activité physique et modifications physiologiques

SVT

Réalisation d'un schéma fonctionnel : le trajet des gaz respiratoires

SVT

Alimentation et santé : l'obésité

SVT

Transformation des aliments en nutriments

SVT

Mise en évidence des échanges respiratoires chez les êtres vivants

SVT

Des substances nocives à l'origine des maladies respiratoires

SVT

Lutte contre l'érosion et les catastrophes naturelles