Alimentation et santé : l'obésité - Cours de SVT avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Alimentation et santé : l'obésité

Objectif
Les aliments que nous mangeons apportent à notre organisme la source d’énergie dont il a besoin pour fonctionner et réaliser des activités.
Une alimentation qui n’est pas équilibrée peut être la cause de problèmes de santé importants.
Qu’est-ce qu’un repas équilibré ?
Quels sont les comportements alimentaires à l’origine des problèmes d’obésité ?
1. Aliments et besoins énergétiques
a. Les apports énergétiques

Nos besoins énergétiques correspondent aux besoins de notre organisme pour produire de l’énergie. Ils se calculent en calories (unité de mesure universelle de l’énergie apportée par nos aliments) ou kilojoules (kJ).
Chaque jour, notre organisme consomme de l’énergie pour assurer ses fonctions vitales (respirer, digérer, penser, …etc…) ainsi que les actions qu’il va réaliser (mouvement, résistance au froid, …). Cette énergie consommée doit donc être renouvelée quotidiennement. C’est pourquoi notre organisme a des besoins énergétiques.
Les aliments apportent une quantité variable d’énergie. La quantité d’énergie apportée par un aliment est obligatoirement indiquée sur son emballage. La valeur énergétique du produit correspond à l’énergie apportée par cet aliment à notre organisme. Vous pouvez le constater en lisant les étiquettes des valeurs nutritionnelles moyennes figurant sur les emballages de vos céréales préférées ou de votre boisson sucrée et vous amusez à calculer l’apport énergétique de votre petit déjeuner ou de votre goûter !

Exemples
Valeurs nutritionnelles 100 g de riz cru 100 g de beurre
Énergie 337 kcal (1432 kJ) 742 kcal (3051 kJ)
Protéines 7,4 g 1 g
Glucides 76 g < 1 g
Lipides 0,4 g 82 g
Fibres 1,80 g -

Doc. 1 : Valeurs nutritionnelles pour 100 g de riz cru et 100 g de beurre.

Un repas équilibré est un repas qui apporte la quantité d’énergie dont notre organisme a besoin.
Nos besoins énergétiques ne sont pas constants :
– un enfant a des besoins énergétiques plus importants qu’un adulte ;
– l’activité de l’individu a également une influence sur ses besoins énergétiques ; plus cette activité est physique, plus les besoins énergétiques sont importants. Un sportif aura, de ce fait, des besoins énergétiques élevés et devra donc avoir des apports énergétiques supérieurs.

Sexe Enfant de 10 ans Adolescent de 15 ans Adulte sédentaire de 30 ans Adulte sportif de 30 ans
 Fille 9700 10400 7500 10200
 Garçon 10800 12100 8800 1280

Doc. 2 :
Variations des besoins énergétiques quotidiens de l’enfant à l’adulte (en kJ/jour)
b. Grossir ou maigrir
Si les aliments que nous consommons apportent trop d’énergie par rapport à nos besoins, alors cet excès d’énergie est stocké dans notre organisme sous forme de graisses. Cela entraîne une augmentation progressive de la masse.

Quand les besoins de l’organisme en énergie ne sont pas satisfaits par les apports énergétiques, l’organisme va produire de l’énergie en puisant dans ses réserves : il va utiliser les graisses stockées. Dans ce cas, la personne va maigrir petit à petit.

Si les apports énergétiques correspondent aux dépenses énergétiques, alors la masse de l’individu va rester stable. L’organisme ne va ni stocker de l’énergie sous forme de graisse ni puiser de l’énergie dans ses réserves.
c. Indice de masse corporelle

L'indice de masse corporelle (symbole : IMC) permet d'évaluer la matière grasse d'un individu. Cette valeur se calcule simplement si l’on connaît la masse (en kg) et la taille (en m) de l'individu.


Une fois cet indice calculé, il faut reporter la valeur obtenue sur le graphique suivant pour savoir si la personne est ou non en surpoids.

Doc. 3 : Courbe d'indice de masse corporelle.

 Comparons les apports et dépenses énergétiques de deux individus de même taille :

  Hugo Matéo
  Apports énergétiques journaliers (en kJ) 12200 19000
  Dépenses énergétiques journalières
(en kJ)
12200 12000
  IMC* 21 31

Doc. 4 : IMC, apports et dépenses énergétiques journaliers chez deux individus.

*IMC : Indice de Masse Corporelle

Rappel : IMC = Poids (en kg)/ Taille (en m) x Taille (en m)

Matéo qui présente un IMC plus élevé a une alimentation plus riche en apport énergétique que Hugo. Son IMC indique qu’il est obèse, c’est-à-dire qu’il présente un surpoids important.

Indice de Masse Corporelle Morphologie
  Inférieur à 18,5 Poids insuffisant
  Entre 18,5 et 24,9 Poids normal
  Entre 25,0 et 29,9 Surcharge pondérale
  Supérieur à 29,9 Obésité

Doc. 5 : Valeur de l’IMC et morphologie associée.

L’organisme de Matéo ne consomme pas toute l’énergie apportée par son alimentation quotidienne. Il va donc la stocker sous forme de graisse.
La prise de poids est favorisée par une alimentation trop riche en aliments énergétiques comme le sucre et les graisses et un manque d’exercices physiques (sédentarité).

2. Risques associés à l’obésité

Un excès de poids peut être dangereux pour la santé.
Le surpoids correspond à une quantité trop importante de graisses dans l’organisme.
C'est l'une des causes des troubles des articulations, comme les genoux, du diabète et il est souvent à l’origine de maladies cardiovasculaires, maladies qui touchent le cœur et les vaisseaux sanguins (les  graisses se déposent à l’intérieur de la paroi des vaisseaux sanguins et progressivement les bouchent).
Les maladies cardiovasculaires provoquent le décès de plus de 150 000 personnes par an en France et constituent ainsi la première cause de mortalité.

Pour limiter les risques liés à l’obésité et donc de stocker des graisses, il faut éviter de grignoter pendant la journée et de boire trop de boissons sucrées. L’absence d’activité physique et sportive ainsi que la consommation d’alcool et de tabac favorisent également la prise de poids.

 

Doc. 6 : Les conseils alimentaires du programme national « Nutrition et santé »
suivent la forme d'une pyramide.

On constate qu'il faut boire de l'eau abondamment, manger des féculents, des fruits et des légumes, mais à l'inverse, limiter sa consommation de sucre et de produits sucrés de toute sorte !

L'essentiel
Pour un individu, l’apport énergétique des aliments doit correspondre à ses dépenses énergétiques.

C’est dans notre alimentation que notre organisme puise chaque jour ses besoins en énergie. Lorsque notre alimentation n’est pas équilibrée (trop grasse ou trop sucrée), l’apport énergétique est trop important. L’organisme stocke alors le surplus d’énergie sous forme de graisses.

Une mauvaise alimentation associée à une sédentarité favorise l’obésité qui peut être à l’origine de problèmes de santé graves.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents