Épargne et crédit - Cours de SES Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Épargne et crédit

Quand les ménages ne consomment pas tout leur revenu, une partie est épargnée. Si cela ne suffit pas à répondre à leurs besoins, ils devront emprunter.
1. Les mécanismes de l'épargne
a. Qu'est-ce que l'épargne ?
Les ménages disposent d’un revenu qui va leur permettre de consommer. Ce qui reste sera épargné. On considère qu’en moyenne, un ménage épargne 15 % de ses revenus, mais cela dépend évidemment du montant du revenu disponible du ménage :

Revenu disponible

 
revenus primaires (du travail + du patrimoine)
prélèvements obligatoires (impôts, taxes et cotisations sociales)
+ revenus de transfert





Les ménages qui ont des revenus plus élevés ont plus tendance à épargner que les autres car ils peuvent subvenir plus facilement à leurs besoins courants.
b. Pourquoi épargner ?
L’individu épargne pour plusieurs raisons dont les principales sont :

la volonté de se protéger contre un risque futur (en période de fort chômage, l’épargne augmente) ;

le sacrifice d’une partie de son revenu aujourd’hui pour pouvoir consommer plus dans l’avenir, faire un achat important ;

placer son argent pour le faire fructifier (achat de titres par exemple).

En période de crise, les ménages commencent par réduire leur épargne pour conserver le même train de vie ; mais si cette crise dure, alors les mécanismes d’épargne de précaution se mettent en œuvre.
2. Le recours au crédit
a. Qu'est-ce que le crédit ?
Quand un ménage ne peut pas satisfaire directement ses besoins grâce à ses revenus et son épargne, il peut avoir recours à l’endettement auprès de banques. En contrepartie du montant prêté qu’il faudra rembourser, la banque exige aussi un taux d’intérêt qui représente le prix de l’argent prêté. Ce taux est d’autant plus important que l’argent prêté est sur une longue durée et que l’individu présente un risque fort.

Les banques sont les agents économiques qui peuvent prêter de l’argent notamment à long terme (Crédit Mutuel, Crédit Agricole, Banque populaire…), mais il y a aussi de nombreux organismes de crédit comme le Cetelem, Sofinco, Cofidis… qui prêtent de petites sommes à court terme sans trop de conditions mais à des taux élevés.
b. Les risques liés au crédit
L’augmentation des difficultés de revenus pour les ménages et la volonté de consommer toujours plus poussent certains ménages à multiplier les crédits notamment dans les organismes qui ne font pas de contrôles suffisants. L’accumulation de ces crédits à la consommation avec des taux d’intérêt élevés pousse de plus en plus de ménages dans un cercle vicieux, et ils prennent des crédits pour rembourser les anciens.

C’est le mécanisme du surendettement. Environ 500 000 personnes sont en situation de surendettement en France.
L'essentiel
Une partie du revenu disponible des ménages peut être épargnée pour consommer plus tard ou faire face à des risques imprévus dans le futur. Si cette épargne ne suffit pas, les ménages peuvent avoir recours au crédit mais devront s’acquitter d’un taux d’intérêt. De plus en plus de ménages modestes profitent des crédits à la consommation pour satisfaire leurs envies mais le risque de surendettement devient de plus en plus important.

Synthèse visuelle


Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents