Qu'est-ce que la monnaie ? - Cours de SES avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Qu'est-ce que la monnaie ?

1. Les fonctions économiques de la monnaie
a. Trois fonctions essentielles
Pour définir la monnaie, le plus simple est de distinguer ses différentes fonctions.

• La monnaie est avant toute chose une unité de compte qui permet de mesurer la valeur des biens et services échangés avec un étalon commun. Cette unité est propre à une zone géographique, mais il est toujours possible d'échanger les monnaies entre elles.

• C'est ensuite un instrument d'échange, universellement reconnu. Ce moyen de paiement unique évite les inconvénients du troc (document 1).

• La monnaie est enfin une réserve de valeur : il est possible de la conserver sans risque de dévalorisation à court terme. Cela permet de différer ses achats dans le temps ou de se constituer une épargne.

Ces trois fonctions de la monnaie font qu'elle est un intermédiaire essentiel des échanges marchands : elles s'appliquent à toutes les formes de monnaies possibles, de la plus liquide (les pièces et billets) à la plus longue à mobiliser (les certificats de dépôt ou les OPCVM – Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières).
 
Doc 1 : Échange d'un produit contre de la monnaie
b. Une autre approche : les motifs de détention monétaire
Keynes a cependant développé une approche originale de la monnaie, en indiquant pourquoi les agents économiques auraient une préférence pour la liquidité. Les individus seraient ainsi réticents à se défaire de leur monnaie liquide pour acheter des actions par exemple, car celle-ci peut être conservée pour trois motifs.

Le premier motif est évident : la monnaie est un outil de transaction, qu'il faut garder pour réaliser ses dépenses.
C'est ensuite le motif de précaution qui pousse les agents à conserver leur encaisse : leur but est de se prémunir contre les aléas économiques.
Enfin, la monnaie permet d'agir sur les marchés financiers à tout instant. C'est le motif de spéculation.

Ces motifs montrent qu'il existe une demande spécifique pour la monnaie : ce n'est pas qu'un simple intermédiaire des échanges, mais aussi une sorte de bien possédé pour ses qualités propres. La monnaie, selon cette approche, n'est donc pas neutre, elle n'est pas un simple « voile » entre des échanges réels, selon le mot de J.-B. Say.
2. Les fonctions sociales de la monnaie
a. Un instrument du lien politique
La monnaie a pendant longtemps été un instrument de pouvoir et de reconnaissance du suzerain. En battant la monnaie, il imposait sa souveraineté : le monopole d'émission monétaire qu'il possédait assurait sa légitimité.

Ce lien politique n'a pas complètement disparu, la valeur des monnaies restant un indicateur de la puissance des nations ou des zones monétaires, ainsi qu'en témoigne la rivalité actuelle entre le dollar et l'euro.

Par ailleurs, une monnaie sert à homogénéiser des groupes sociaux divers. Le projet d'intégration européenne peut être vu de la sorte : la monnaie unique est un moyen d'unification pacifique pour des peuples culturellement différents. La monnaie est donc un lien entre les gens, un symbole de cohérence d'une communauté politique et sociale.
b. Une langue des échanges
Parallèlement, la monnaie est un rapport social, si elle est interprétée comme un ensemble de règles ou un système permettant l'échange. Il n'existe pas d'usage privé de la monnaie, mais au contraire une utilisation exclusivement collective. La monnaie est alors vécue comme une institution qui permet de coordonner les différentes actions économiques individuelles.

La monnaie repose effectivement sur une convention de valeurs, ce qui peut faire dire que c'est une langue des échanges : « la monnaie est un langage et fonctionne comme tel. (...) Une langue permet de communiquer si on est sûr que les autres la comprennent. Donc ce n'est pas la propriété de la langue qui compte, c'est le fait qu'elle soit partagée par tous et qu'il existe des règles de grammaire dont tout le monde use. La monnaie, c'est la langue de l'économie, de la marchandise » (M. Aglietta).
 
L'essentiel

La monnaie se définit par ses trois fonctions d'unité de compte, d'intermédiaire des échanges, et de réserve de valeur. Mais la monnaie est aussi un lien social et politique fondamental dans les économies de marchés. C'est donc avant tout une convention, une sorte de langue des échanges.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents