Crimes et Châtiment, de F. Dostoïevski - Cours de Français Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Crimes et Châtiment, de F. Dostoïevski

Objectif : Connaître un grand roman russe du XIXe siècle.
1. Quelques éléments de biographie sur l'auteur
Très tôt, Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) se montre soucieux du sort des opprimés et s'engage dans les débats qui animent son pays, divisé entre les occidentalistes, partisans des idées nouvelles, et les slavophiles, attachés aux traditions et à l'Église orthodoxe.

En 1849, il est condamné à mort pour raisons politiques, puis gracié au moment d'être fusillé. Il relatera cette journée dans le Journal d'un écrivain(1873-1881). Sa peine est commuée en 4 ans de bagne en Sibérie. Seule la lecture de la Bible y est autorisée ; il devient croyant. Il fera le récit de sa déportation dans Souvenirs de la maison des morts(1861).

Publié en 1866, Crime et châtiment est encore influencé par ces événements.

2. Le « compte-rendu psychologique d'un crime »
a. Argument
Amer et solitaire, l'ancien étudiant Raskolnikov est écrasé par la pauvreté.

Il a conçu une théorie selon laquelle la supériorité des grands hommes se manifeste dans la transgression : agissant pour le bien de l'humanité, ils tuent sans culpabilité, celle-ci n'étant que préjugé.

En toute logique, il s'est convaincu du bien-fondé d'éliminer une usurière ; s'approprier son argent lui permettrait, en menant une vie honnête, de racheter son crime. Il passe doublement à l'acte : à l'assassinat de la vieille femme s'ajoute celui de la sœur de celle-ci, témoin malencontreux.
Bientôt pressé par sa conscience et encouragé par Sonia, il finit par se dénoncer.

Après 7 ans de bagne en Sibérie, il découvre son amour pour Sonia, première étape vers la foi évangélique.

b. Composition
 •Dilatation et concentration temporelles

Six parties sont consacrées aux 14 jours vécus par Raskolnikov entre la répétition du crime et son aveu. En revanche, un court épilogue relate les 7 années passées en Sibérie. Cette disproportion fait de la psychologie de l'assassin l'action principale de l'œuvre.

 •La forme d'un drame

Comme dans la tragédie, l'action débute in medias res, et les parties 2 à 6 en évoquent les 5 actes. L'ironie tragique intervient souvent (les circonstances ayant facilité le passage à l'acte du personnage , l'assassinat d'une innocente , les hypothèses exactes de Razoumikine concernant le meurtre, etc.).

 •Suspens et effets de retardement

L'aveu est freiné par la juxtaposition d'intrigues et par un coup de théâtre : le faux aveu du peintre Nicolaï.

c. Cadre
Saint-Pétersbourg, lieu du pouvoir, est aussi une ville bâtie sur un marécage : la putréfaction semble avoir gagné la capitale et ses habitants. Le crime est inséparable de ce lieu délétère.
3. Un héros paradoxal
a. Un assassin victime
 •Un personnage traqué

Le juge d'instruction Porphyre Simionovitch mène une guerre psychologique contre le héros.

 •Une victime de la société

Misanthrope, le héros est aussi atteint par la souffrance des opprimés. Le meurtre est un acte pathétique : il est le geste de celui qui ne trouve pas d'autre moyen pour échapper à l'ignominie sociale et qui échoue dans sa volonté de s'en affranchir.

 •Une victime de sa conscience

Le héros veut affirmer sa liberté en tuant, mais sa conscience le trahit.

b. Un personnage schismatique
 •Le nom de Raskholnikov

Il est révélateur de la déchirure intérieure du personnage : Raskol, en russe, signifie « schisme ».

 •Le coup de hache

En tuant, le héros tranche son dernier lien à l'humanité.

 •Fantasme

L'idée du crime est née du rêve. En tuant, le personnage se coupe de la réalité. Certains épisodes prennent une dimension fantastique : l'homme du souterrain traitant le héros d'assassin. Il incarne la part obscure de l'homme, évoquée dans Notes d'un souterrain (1864).

4. Un roman-fleuve
Crime et châtiment met en scène des personnages correspondant à un type social et idéologique. Sur ce fond de peinture sociale, le destin du héros se dessine.
a. La peinture sociale
 •Les opprimés

La famille Mameladov, à laquelle appartient Sonia, incarne ces fléaux de la pauvreté que sont l'alcoolisme, la maladie et la prostitution. La famille du héros est d'autant plus vulnérable qu'elle se compose de femmes : sa sœur, Dounia, et Pulchérie Alexandrovna, sa mère.

 •L'étudiant

Razoumikine. Son nom annonce le bon sens russe qui l'anime (Razoum = «  raison »). Il épouse Dounia. Tous deux suivent le héros en Sibérie où les richesses sont inexploitées. Il est l'avenir de la Russie.

 •Les nantis

Loujine, caricature des idées progressistes, est l'affairiste capitaliste. Il souhaite épouser Dounia (un mariage qui équivaudrait à de la prostitution légale selon le héros), mais sa bassesse le discrédite. Svidrigaïlov est le hobereau dépravé, lui aussi épris de Dounia. Personnage ambigu, il a finalement recours au suicide.

 •Les hommes de loi

Le plus important d'entre eux est le juge d'instruction Porphyre Simionovitch. Habile tacticien, il croit aux méthodes d'enquête traditionnelles.

b. La perspective évangéliste
 •Sonia vouée au sacrifice

Prostituée moralement pure, elle fait figure de Marie-Madeleine. Sa lecture de Lazare symbolise la résurrection future du héros. En Sibérie, les bagnards la voient comme une sainte.

 •La Sibérie terre promise

C'est une terre vierge de tous les personnages négatifs du roman. À Pâques (résurrection du Christ), Raskolnikov va y découvrir son amour pour Sonia, par lequel il peut s'ouvrir au monde et à Dieu.

L'essentiel

Sur fond de détresse sociale, Crime et châtiment pose, via le cheminement psychologique d'un coupable, la question du libre-arbitre, de l'homme déchiré entre sa capacité à faire le mal et à rechercher Dieu.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents