Accorder le participe passé avec le sujet - Maxicours

Accorder le participe passé avec le sujet

Objectifs
  • Savoir ce qu'est un participe passé.
  • Savoir accorder correctement le participe passé d'un verbe employé dans un temps composé.
Points clés
  • L'accord du participe passé dans un verbe conjugué à un temps composé dépend de l'auxiliaire utilisé.
  • Avec l'auxiliaire « être », le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec le sujet.
  • Avec l'auxiliaire « avoir », le participe passé ne s'accorde pas avec le sujet.
1. Définition
Un verbe conjugué à un temps composé est constitué d'un auxiliaire (« être » ou « avoir ») et d'un participe passé. L'auxiliaire s'accorde en personne et en nombre avec le sujet : c'est l'accord habituel du verbe.

 

Le participe passé représente une difficulté particulière puisqu'il existe deux cas très différents :
  • le participe passé peut être employé avec l'auxiliaire « être » ;
  • le participe passé peut être employé avec l'auxiliaire « avoir ».
2. Accorder le participe passé dans un temps composé
a. Avec l'auxiliaire « être »

Lorsqu'il est employé avec l'auxiliaire « être », le participe passé a un rôle proche de celui de l'attribut du sujet : il s'accorde alors en genre et en nombre avec le sujet.

En effet, dans un temps composé avec auxiliaire « être », le participe passé donne une information directe sur le sujet ; il indique son état dans le passé.

Exemples :
elle est tombée
ils étaient revenus


En grammaire, ce lien est représenté par l'accord entre le participe passé et le sujet.
Dans ce cas, il faut donc penser à accorder l'auxiliaire puis le participe passé avec le sujet.

Exemples :
– elle était tombée → elles étaient tombées
il est revenuils sont revenus

 

Remarque :
L'accord de l'attribut du sujet est parfois difficile car le sujet est placé en début de phrase alors que l'attribut est situé loin derrière lui ; l'accord peut alors être oublié.
C'est le même problème pour l'accord du participe passé : si le sujet est long (et qu'il comporte plusieurs compléments du nom), il ne faut pas oublier d'accorder le participe passé avec le nom noyau du sujet (dans le cas où il y a plusieurs noms dans le groupe sujet).

 

Exemples :
Les dernières demandes des diplomates étaient restées sans réponse.
→ Dans cette phrase, le participe passé « restées » s'accorde bien avec le nom féminin pluriel « demandes », noyau du sujet. Il ne faut pas accorder le participe passé avec l'autre nom « diplomates », qui n'est pas le noyau du groupe nominal.
b. Avec l'auxiliaire « avoir »

Employé avec l'auxiliaire « avoir », le participe passé sert à exprimer une action au passé. Il n'a alors aucun lien grammatical avec le sujet : il exprime ce que fait le sujet, mais ne le caractérise pas. Dans ce cas, le participe passé ne s'accorde pas avec le sujet, il reste invariable.

Exemples :
ils ont marché
elles avaient acheté
elle a fini
→ Les participes passés « marché », « acheté » et « fini » représentent des actions ; ils sont employés avec l'auxiliaire « avoir » et ne sont ni au masculin, ni au féminin, ni au singulier, ni au pluriel : le participe passé reste invariable.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent