Accorder le sujet et le verbe dans la phrase simple - Maxicours

Accorder le sujet et le verbe dans la phrase simple

Objectif
  • Savoir accorder un sujet et son verbe dans une phrase simple.
Points clés
  • Une phrase simple comporte un seul verbe conjugué.
  • Ce verbe s’accorde toujours avec le sujet.
  • Le sujet peut être placé avant ou après le verbe
  • L'identification du sujet permet d'être sûr de l'accord. En remplaçant le groupe nominal sujet par un pronom de conjugaison, on peut savoir à quelle personne accorder le verbe. 

Pour écrire une phrase, il faut que tous les mots soient correctement accordés entre eux.
L'accord du verbe conjugué avec le sujet est obligatoire et essentiel, car il permet de mieux se faire comprendre.

Dans une phrase simple, il n'y a qu'un seul verbe conjugué. Il existe cependant plusieurs « structures » possibles de phrase simple : l'ordre du sujet et du verbe n'est pas toujours le même, et un sujet peut être plus ou moins éloigné du verbe conjugué. L'accord entre le sujet et son verbe peut parfois être plus compliqué.

On peut considérer 5 possibilités de structures de phrase simple en cycle 3 :
  • Sujet court + verbe
  • Exemple :
    Le bus démarre.
  • Sujet long + verbe
  • Exemple :
    Le bus qui a été récemment nettoyé démarre.
  • Sujet + pronom complément + verbe
  • Exemple :
    Le chauffeur l'a démarré.
  • Plusieurs sujets + verbe
  • Exemple :
    Le chauffeur, les enfants et leurs parents attendent.
  • Verbe + sujet (inversion sujet-verbe, comme dans une phrase interrogative)
  • Exemple :
    Quand viendras-tu ?


En fonction de ces structures, le sujet et le verbe peuvent être plus ou moins éloignés (ou changer de place) mais il faut toujours bien penser à l'accord du verbe avec le sujet !

1. La structure [sujet court + verbe]

Un sujet est « court » lorsque le sujet est un pronom ou un groupe nominal simple (déterminant + nom + adjectif), directement placé devant le verbe.
Il est alors facile d'identifier le sujet et de penser à accorder le verbe conjugué.

Exemple : 
Le bus démarre.


C'est le cas le plus simple.

a. Sujet court : pronom sujet

Lorsque le sujet est un pronom, il faut identifier la personne et le nombre du pronom sujet.

Exemples :
je = 1re personne du singulier
ils = 3e personne du pluriel


Lorsque l'on a identifié la personne et le nombre, il faut ensuite choisir la terminaison correcte du verbe en fonction du temps de conjugaison utilisé.

Exemples :
Je pose une question. / Je poserai une question.
Ils courent vers la sortie. / Ils ont couru vers la sortie.
b. Sujet court : groupe nominal sujet

Lorsque le sujet est un groupe nominal, il peut être remplacé par les pronoms « il », « elle », « ils » ou « elles » (en fonction de son genre et de son nombre).
Les 3personnes du singulier ou du pluriel sont les seules possibles.
Une fois que le groupe nominal a été remplacé par un pronom, il faut choisir la terminaison correcte du verbe conjugué en fonction du temps de conjugaison utilisé.

Exemples :
L'élève court vers la sortie. → Il court vers la sortie.
Les élèves courent vers la sortie. → Ils courent vers la sortie.
2. La structure [sujet long + verbe]

Un sujet est « long » lorsqu'il s'agit d'un groupe nominal étendu, qui contient un groupe complément du nom.

Exemple :
Les phares [qui éclairaient la route au loin] s'approchaient lentement.
→ Dans cette phrase, « qui éclairaient la route au loin » est le complément du nom « phares ».
Le groupe nominal sujet est donc très long : on dit qu'il est « étendu ».


Dans ce cas, le verbe conjugué n'est pas toujours placé juste après le nom avec lequel il s'accorde.
Au contraire, un autre nom peut être placé juste devant le verbe conjugué et créer des erreurs.

Exemple :
Les voiles [du bateau noir] claquent au vent.
→ Dans cet exemple, le verbe conjugué « claquent » s'accorde bien au pluriel avec le nom « voiles », noyau du groupe sujet.
Le nom « bateau », au singulier, est placé juste avant le verbe : il ne faut donc pas se tromper de nom avec lequel accorder le verbe. C'est le risque lorsqu'un deuxième nom vient compléter le noyau du groupe sujet.
Il faut systématiquement vérifier avec quel nom le verbe doit s'accorder pour éviter les erreurs.

 

Remarque :
Pour être sûr de trouver le nom avec lequel on doit accorder le verbe, on peut chercher le nom qui ne peut pas être supprimé de la phrase.
Exemple : 
Les voiles du bateau noir claquent au vent.
→ On peut dire : Les voiles claquent au vent.
→ On ne peut pas dire : Du bateau noir claquent au vent.
Le nom « voiles » ne peut donc pas être supprimé, c'est bien lui qui est le noyau du sujet. Il commande l'accord du verbe au pluriel.

Pour identifier le nom que l'on ne peut pas supprimer de la phrase et qui est le noyau du groupe nominal sujet, on peut également utiliser la tournure « C'est... qui... ».
Exemple : 
Les voiles du bateau noir claquent au vent.
→ Ce sont les voiles qui claquent au vent.
3. La structure [sujet + pronom complément + verbe]

Le sujet et le verbe de la phrase simple peuvent également être séparé par un pronom complément.

Exemple :
Le ministre regarde les députés. → Le ministre les regarde.
 → Dans ce cas, le pronom « les », au pluriel, se place devant le verbe conjugué.
Il faut alors faire attention à ne pas accorder le verbe conjugué au pluriel par « habitude », mais bien l'accorder au singulier avec le sujet « le ministre ».

 

Remarque :
Le même cas existe lorsque le sujet est au pluriel et qu'il y a un pronom complément singulier.
Exemple : 
Les enfants regardent la télé.  → Les enfants la regardent.
 → Ici, le verbe « regardent » suit un pronom complément au singulier, mais il doit bien s'accorder au pluriel avec le nom « enfants ».
4. La structure [plusieurs sujets + verbe]

Parfois, un verbe peut avoir plusieurs sujets.
Il peut s'agit de plusieurs personnes.

Exemple : 
Tom et Alice jouent à la plage.
→ Dans ce cas, les deux sujets « Tom » et « Alice » représentent bien un pluriel ; on peut remplacer ces deux prénoms par le pronom « ils ». 
Le verbe doit donc s'accorder à la 3e personne du pluriel.

 

Remarque :
Le même cas se présente aux 1re et 2e personnes du pluriel avec les pronoms « moi » et « toi ».
Exemples :
Tom et moi allons à la plage. (= Nous allons à la plage.)
Alice et toi allez à la plage. (= Vous allez à la plage.)
→ « Tom et moi » ou « Alice et toi » représentent deux personnes, donc un pluriel.
5. La structure inversée [verbe + sujet]
a. Dans une phrase interrogative

Le sujet et le verbe conjugué peuvent être inversés dans une phrase interrogative.
Dans ce cas, le verbe se place avant le sujet.

Le verbe conjugué peut alors :

  • être le premier mot de la phrase ;
    Exemple :
    Vas-tu à la plage ?)
  • suivre un pronom interrogatif ;
    Exemple :
    Que vont-ils décider ?
  • suivre un complément de phrase.
    Exemple :
    L'année prochaine, partez-vous en voyage ?


Dans tous les cas, il faut bien veiller à identifier le sujet et à accorder le verbe conjugué avec lui.

Remarque :
Un complément de phrase situé en début de phrase peut parfois contenir un nom : ce nom ne doit pas être confondu avec le sujet.
b. Dans une phrase déclarative

Dans une phrase déclarative, le verbe conjugué peut parfois se placer avant le sujet.
Dans ce cas-là, il permet souvent d'insister sur le complément de phrase ou le verbe.

Exemple :
Dans cet arbre, se cachent deux écureuils.
→ Ici, la phrase sert à insister sur « cet arbre » qui est mis en premier, et permet l'inversion du sujet et du verbe. (En temps normal, on dirait : Deux écureuils se cachent dans cet arbre.) → Ce sont bien « les écureuils » qui « se cachent ». Le verbe doit être accordé au pluriel. Attention à ne pas confondre l'arbre avec le sujet de la phrase !

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent