Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Comptabilité et finance des entreprises  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Comptabilité et finance des entreprises. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Comptabilité et finance des entreprises, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Le budget de trésorerie  
  • 1. Le budget des encaissements
  • 2. Le budget des décaissements
  • 3. Le budget de trésorerie et...

Objectifs : Les difficultés de trésorerie sont une des causes principales de la faillite des entreprises. Bien prévoir sa trésorerie à l'aide du budget des encaissements et du budget des décaissements permet d'anticiper les éventuels ajustements à effectuer. Quelle est la structure d'un budget de trésorerie ? Quelles sont les modalités d'équilibrage ?

1. Le budget des encaissements
Le budget des encaissements est établi principalement à partir du budget des ventes. Ce budget tient compte du décalage entre la vente et son encaissement. Donc en présence de crédit clients, les ventes (provenant du budget des ventes) doivent être décalées dans le budget des encaissements. Le budget des encaissements correspond aux entrées de trésorerie donc les valeurs sont TTC (toutes taxes comprises).

Exemple : une entreprise établit un budget des encaissements sur le 1er trimestre N+1. Les créances clients du bilan au 31/12/N sont de 800. Les clients règlent 40 % au comptant et le reste le mois suivant.

1. Ce montant correspond aux créances clients du bilan au 31/12/N, c'est-à-dire aux ventes de décembre N dont le règlement (60 %) intervient en janvier N+1.
2. Les ventes TTC de janvier N+1 s'élèvent à 1196 (voir budget des ventes). 40 % de ce montant (0,4 x 1196 = 478,4) est payé au comptant, c'est-à-dire en janvier.
3. Le reste des ventes TTC de janvier N+1 (60 % ⇒ 0,6 x 1196 = 717,6) est payé le mois suivant, c'est-à-dire en février.
4. Les ventes TTC de mars N+1 s'élèvent à 1913,6 (voir budget des ventes).
40 % de ce montant (0,4 x 1913,6 = 765,44) est payé au comptant, c'est-à-dire en mars. Le reste sera payé en avril N+1 et apparaîtra donc dans le budget des encaissements du 2e trimestre N+1.

Il est possible de trouver des éléments autres que les ventes dans le budget des encaissements. Par exemple, au moment de l'octroi d'un emprunt, la somme virée sur le compte bancaire de l'entreprise correspond ...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !