Quelles sont les méthodes pour calmer son enfant ?

Conseils

Quelles sont les méthodes pour calmer son enfant ?

Publié le 30/12/2022

La vie de parent n’est pas de tout repos et il relève parfois de l’exploit de réussir à gérer tous les rôles en même temps. Entre vie de foyer, vie professionnelle, activités extra-scolaires et aléas du quotidien, la patience est mise à rude épreuve. Afin de vous permettre de prendre un peu de recul, nous vous avons préparé quelques conseils pour aider votre enfant à se calmer dans une situation difficile. 

Analysez les signes 

Si votre enfant semble assez stressé ou agité ces derniers temps, peut-être y-a-t-il eu un changement dans son quotidien qui peut le perturber ? Tout comme les adultes, les enfants sont sensibles aux changements dans les routines car elles sont très rassurantes et permettent d’offrir un cadre confortable pour s’épanouir. Les évènements importants de la vie (rentrée scolaire, décès, naissance…) peuvent impacter fortement leur moral.

Certains signes sont plus perceptibles que d’autres, comme par exemple des cris, des excès de colère ou encore des pleurs. D’autres sont plus sous-jacents, comme par exemple des cauchemars à répétition, des problèmes de respiration ou encore une difficulté inhabituelle à s’exprimer. Parfois, le problème ne vous est pas connu car il peut être rencontré uniquement dans le cadre de l’école, notamment lors de harcèlement scolaire ou de perte de confiance liée à la puberté.

Communiquez verbalement

L’un des premiers outils à utiliser pour apaiser votre enfant lors de ce type de crise reste la communication. Souvent, votre enfant n’arrive pas à gérer une situation par lui-même ou cherche à attirer votre attention par ce type de comportement. En discutant avec lui et en lui demandant les raisons de son comportement, une première porte pourra s’ouvrir pour régler le problème. 

Plus que discuter, vous pouvez aussi demander à votre enfant de décrire ses ressentis sur le moment et comment il pense pouvoir résoudre le problème par lui-même. Certains maux doivent être énoncés à haute voix pour être enfin résolus. 

Proposez des activités relaxantes 

Selon l’âge de votre enfant, plusieurs activités peuvent être utiles pour diminuer la pression. Si certains maux ne peuvent être exprimés par le langage, il est possible d’essayer de communiquer à travers les arts (peinture, poterie, musique…). Par exemple, le dessin est très utilisé en psychologie de l’enfant afin de permettre aux plus jeunes de s’exprimer sans avoir à utiliser des mots compliqués ou simplement pour canaliser leur personnalité. 

De la même façon, il est possible de l’initier à certaines activités relaxantes. Vous pouvez facilement retrouver des bandes sons de relaxation ou encore des vidéos d’ASMR (réponse du méridien sensoriel autonome) qui font appel à plusieurs stimuli visuels et auditifs. Vous pouvez aussi travailler sur la respiration, essentielle pour oxygéner le cerveau et faire passer la douleur. La dernière activité peut être aussi bénéfique pour vous : essayer avec lui la méditation guidée, simple et rapide, cela pourra permettre à votre enfant de se recentrer sur ce qui est important pour lui. 

Demandez une aide externe 

Si malgré vos tentatives pour calmer votre enfant, rien ne semble fonctionner sur le long terme, ne tardez pas à consulter une aide extérieure. Selon les difficultés rencontrées par votre enfant, consulter un professionnel de la santé peut lui permettre de travailler sur ses problèmes dans un cadre neutre et de se livrer d’une autre façon. 

Dans la même idée, si vous n’êtes pas en capacité de canaliser l’énergie ou l’anxiété de votre enfant, vous pouvez trouver des activités extra-scolaires qui agiraient comme exutoire pour lui. Ces activités peuvent être sportives (pour calmer les problèmes d’hyperactivité, de gestion de la colère par exemple) ou encore artistiques (musique, peinture…).   

Articles similaires

5 activités à faire pendant les vacances d’hiver

Publié le 01/02/2023 Les vacances d’hiver arrivent, et alors que certains vont profiter de vacances au ski, d’autres se retrouvent tous à la maison...

Comment faire un suivi constructif des devoirs ?

Publié le 19/01/2023 Une fiche pratique pour vous aider à faire de l’accompagnement aux devoirs un moment positif Au cours de la scolarité de...

Quelles sont les méthodes pour calmer son enfant ?

Publié le 30/12/2022 La vie de parent n’est pas de tout repos et il relève parfois de l’exploit de réussir à gérer tous les rôles...

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité