Tristan et Yseult - Cours de Français avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Tristan et Yseult

Objectif :
Connaître un mythe de la littérature médiévale.
Le mythe de Tristan et Yseult traverse les siècles, de la tradition orale médiévale jusqu'aux multiples continuations.
1. Les auteurs
L’histoire de Tristan et Yseult est issue de la tradition orale. Elle entre dans la tradition écrite dès le 12e siècle. Plusieurs textes célèbrent ces héros éponymes :
- le manuscrit de Chrétien de Troyes qui a été perdu.
- la version de Béroul, qui est celle commune de tous les manuscrits.
- la version de Thomas d’Angleterre, qui est appelée « courtoise » : elle développe la psychologie des personnages.

Joseph Bédier a reconstitué l’histoire complète qui est devenue la version que les lecteurs non spécialistes connaissent.
Marie de France revisite le mythe dans le Lai du chèvrefeuille.
2. L'oeuvre
a. Le résumé
Au décès de ses parents, Tristan est recueilli par son oncle, le roi Marc. Celui-ci étant obligé de s’acquitter d’un tribut auprès du roi d’Irlande, Tristan veut l’en débarrasser. Il part sur l'île mais doit combattre le géant Morholt, le beau-frère du roi. Tristan reçoit un coup d'épée empoisonnée mais il tue le géant qui lui indique qu’Yseult, la fille du roi, a le pouvoir de neutraliser le poison. La jeune fille guérit Tristan.

Doc.1. Ensevelissement de Tristan et Yseult
dans l' église de Tintagel
Le roi Marc décide d'épouser Yseult, et demande à Tristan d'aller la quérir. La reine d’Irlande remet un philtre d'amour destiné aux jeunes mariés à la servante d'Yseult. Mais pendant le voyage, Tristan et Yseult le boivent, croyant se désaltérer. L'effet est tel que le soir des noces, ils prennent la fuite et vivent plusieurs années reclus dans leur amour. Quand le philtre ne fait plus effet, Yseult décide de rejoindre Marc qui les a épargnés de son ressentiment.

Tristan s'en va dans l’île de Bretagne et épouse Yseult aux mains blanches dont la beauté rappelle son amour perdu. Blessé lors d’une guerre, Tristan appelle Yseult la blonde pour qu’elle le guérisse et lui demande de hisser une voile blanche sur son navire si elle accepte. Son épouse lui fait croire qu’une voile noire a été hissée. Tristan meurt de chagrin et Yseult la blonde également. Le roi Marc les ramène et les fait inhumer en Cornouaille. Une ronce pousse d’une tombe à l’autre pour les lier indéfectiblement.

b. Les personnages
Tristan
Il est le neveu du roi Marc, preux chevalier, honnête et habile, intelligent et sensible. Il est respecté et aimé de la Cornouaille. Il aime Yseult la blonde, la femme de Marc, envoûté par un philtre magique. Il est le parfait chevalier pieux et preux, mettant sa force et son intelligence au service du roi. Il donne plusieurs exemples de son engagement.

Yseult la blonde 
Elle est la femme du roi Marc. Elle est la beauté et la sensibilité, elle est la raison de vivre de Tristan qu’elle sauve de la mort à plusieurs reprises.

Marc
C'est un prince apprécié et courageux, parfois influençable par les quatre barons félons mais capable de pardon lorsqu’il s’agit d’épargner son neveu enfui avec son épouse. Il est donc tolérant, sans ridicule. Sa clémence reste un trait dominant : il fait ensevelir les amants côte à côte.

Doc.2. La reine Yseult a cheval,
accompagnée de cavaliers


c. Les thèmes
L’amour idéal

L’amour courtois présente le chevalier lié à la femme aimée par sa valeur et ses prouesses guerrières. L’amour est combat, mérite, quête d’un idéal parfois inaccessible. Il s'agit ici de l'amour clandestin d'une jeune reine et de son neveu par alliance. Tristan et Yseult s'aiment d'un amour sincère mais qui est la conséquence d’un philtre d'amour.
L’amour est plus fort que l’exil puisque malgré la séparation, les amants pensent à l’être aimé, se pensant oublié de lui. L’amour est plus fort que la mort : même ensevelis dans des tombes voisines, ils demeurent liés par une ronce qui jaillit du tombeau de Tristan, et s'enfonce dans celui d'Yseult, repoussant plus vivace chaque fois qu'on la coupe.

La chevalerie 

Elle sert la défense du roi mais conduit également vers un idéal d’honnêteté, de puissance et de salut. La vaillance et l'honneur sont incarnés par Tristan, qui commet des exploits exceptionnels (il combat et vainc successivement le Morholt, le dragon d'Irlande, le géant Béliagog, le nain Bédalis) qui témoignent de sa valeur et de sa prouesse, de sa vaillance et son sens de l'honneur. De même, il reste fidèle à Yseult la Blonde en ne consommant pas son mariage avec Yseult aux Blanches Mains.

Le merveilleux 

C'est la part inexplicable qui intervient, contrecarre les projets, envoûte, charme, indépendamment de la volonté des héros. La nature par exemple sauve tantôt Tristan de la mort (guérison avec des onguents, amour indéfectible), tantôt accélère la mort de Tristan, empêchant le vent de se lever et le bateau d’accoster. La fin est hautement symbolique et merveilleuse puisque l’amour éternel est scellé par cette liane qui réunit les corps des amants, au-delà de la mort.
L'essentiel
Cette légende médiévale est devenue mythe, dans la mesure où de nombreux auteurs, cinéastes et musiciens ont ajouté et brodé autour d’invariants. Par exemple, à partir de cette légende, Richard Wagner a composé un opéra intitulé Tristan und Isolde.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents