Lycée   >   Seconde, Premiere, Terminale, Première STMG   >   Français   >   Tartuffe : lecture méthodique II

Tartuffe : lecture méthodique II

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne

Introduction

Orgon a décidé que sa fille Mariane devait épouser Tartuffe. Voyant cela, sa belle-mère Elmire décide de voler au secours de la jeune fille en demandant à Tartuffe de refuser ce mariage. Elle demande à Dorine de le prévenir qu’elle désire s’entretenir avec lui. C’est la première apparition de Tartuffe sur scène.

Problématique

Comment dès sa première entrée sur scène Molière révèle au lecteur-spectateur l’hypocrisie de Tartuffe ?

Explication
1. La comédie de Tartuffe
• La didascalie initiale « apercevant Dorine » souligne d’emblée la duplicité du personnage. En effet, il se met à parler dès qu’il voit Dorine. Cette dernière n’est d’ailleurs pas dupe.

• C’est alors que se met en place la comédie de la dévotion jouée par Tartuffe. Sa première réplique comprend de nombreux termes appartenant au champ lexical de la religion : « ma haire, ma discipline » (v.853), « priez » (v.854), « le Ciel » (v.854), « illumine » (v.854), « aumônes » (v.856). Il apparaît donc sur scène dans le rôle du parfait dévot.
2. Le comique de la scène
• Le lazzi du mouchoir révèle l’hypocrisie et la sensualité du personnage quand il déclare à Dorine : « Avant que de parler, prenez-moi ce mouchoir (…) Cachez ce sein que je ne saurais voir ». C’est un comique de geste.

• A cette remarque hypocrite, Dorine selon sa vivacité habituelle se moque de la fausse pudibonderie du personnage en déclarant : « Et je vous verrai nu du haut jusques en bas/Que toute votre peau ne me tenterait pas ». Le vers 875 confirme son hypocrisie quand Dorine lui apprend qu’Elmire désire le voir, il soupire « Hélas ! très volontiers ». La proposition oxymorique révèle la contradiction entre le soupir poussé par le (faux) dévot et la jubilation de l’homme qu’il laisse entrevoir. C’est une nouvelle forme de comique qui est illustrée ici : un comique d’opposition qui vient de la tension entre le paraître et l’être.
Conclusion

Cette très courte scène met en présence Tartuffe pour la première fois. Dès son entrée sur scène, on comprend son hypocrisie. Il joue à être devant deux publics, Dorine et les spectateurs. Dorine ne se laisse pas abuser par cette attitude qu’elle dénonce avec moquerie. Tartuffe apparaît également comme un homme sensuel ; sa sensualité le trahit ici pour mieux révéler sa duplicité.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

Antigone : l'auteur et son oeuvre

Français

Antigone : le résumé détaillé

Français

Antigone : les personnages

Français

Antigone : les thèmes

Français

Antigone : lecture méthodique I

Français

Antigone : lecture méthodique II

Français

Antigone : lecture méthodique III

Français

Jean Giono

Français

Résumé et personnages d' Un roi sans divertissement

Français

Le genre de la chronique