Rôle des organes sexuels dans la libération d'hormones - Maxicours

Rôle des organes sexuels dans la libération d'hormones

Objectif
La puberté se caractérise par le développement des organes reproducteurs qui deviennent également fonctionnels sous l’influence d’hormones cérébrales.
À la puberté apparaissent également les caractères sexuels secondaires.

► Quelle relation existe-t-il entre l’apparition des caractères sexuels secondaires et le fonctionnement des organes génitaux ?
► Qu’est-ce qui déclenche l’apparition des caractères sexuels secondaires à la puberté ?
1. Le déclenchement de l'apparition des caractères sexuels secondaires
a. Comprendre les conséquences d'une castration
En Europe, jadis, la castration (= ablation des testicules ou des ovaires) était pratiquée chez de jeunes chanteurs d’opéra afin de conserver leur voix aiguë d’enfant (ces chanteurs étaient appelés castrats).

Réalisée avant la puberté, cette castration rendait stérile et perturbait le développement : l’appareil génital restait juvénile, la pilosité se développait peu, la voix ne muait pas. Autrement dit, les caractères sexuels secondaires ne se développaient pas. De plus, la concentration sanguine d’une hormone (la testostérone) était nulle. Cette pratique fut interdite à la fin du 18e siècle.

Étant donné que l’ablation des testicules chez les castrats entraîne l’absence d’apparition des caractères sexuels secondaires ainsi que le non développement de l’appareil génital (garçon stérile), on peut alors supposer que ce sont les testicules qui sont responsables de ces transformations.
b. L'origine des caractères sexuels secondaires chez le coq
Des expériences réalisées sur des chapons* aux 19e et 20e siècles ont permis de découvrir le rôle des testicules.

* Un chapon est un jeune coq castré, donc sans testicules ; il n’a pas de caractères sexuels secondaires (crête, barbillons, chant de coq absents) et il est stérile.

Voici les expériences et leurs résultats :

Expériences
Résultats
A Des testicules de coq sont greffées à un chapon, à n'importe quel endroit du corps, et connectés à la circulation sanguine.
 La crête se développe.
B  Une hormone sexuelle masculine extraite de testicules de coq (la testostérone) est injectée dans le sang d'un chapon.
Quantité de testostérone injectée dans le sang (en u.a.) 0,45 1,2 2,5 5
Taille de la crête
(en mm)
5 10 15 20

L’expérience A montre que les testicules sont indispensables au développement des caractères sexuels secondaires. En effet, le chapon va avoir une crête grâce à la greffe de testicules.

L’expérience B montre que c’est une hormone qui est responsable de l’apparition des caractères sexuels secondaires tels que la crête. Cette hormone, la testostérone, est fabriquée par les testicules. On constate enfin que plus il y a de testostérone, plus la taille de la crête augmente : c’est donc bien cette hormone qui permet le développement de ce caractère sexuel secondaire.

On peut donc en conclure que ce sont bien les testicules, en particulier la testostérone qu’ils fabriquent, qui sont responsables des modifications observées lors de la puberté chez les individus masculins.
c. Un trouble de la puberté : le syndrome de Turner
Le syndrome de Turner est une maladie génétique qui touche 1 fille sur 2 500. A l’âge adulte, ces femmes sont de petite taille (environ 1,45 m) et ont une apparence infantile. Elles sont stériles et les caractères sexuels secondaires ne se développent pas : absence de règles, seins non développés.
Des analyses indiquent que leurs ovaires (présents) ne produisent pas suffisamment d’hormones sexuelles féminines ou hormones ovariennes. Un traitement consiste à leur injecter dans le sang des hormones sexuelles féminines : les caractères sexuels secondaires se développent et leur croissance est accélérée.

Cet exemple montre que, comme chez les individus masculins, l’apparition des caractères sexuels chez les individus féminins est déclenchée par voie hormonale au moment de la puberté. Ce sont les ovaires qui fabriquent ces hormones.
2. Hormones sexuelles et apparition des caractères sexuels secondaires
Doc. 1 : Concentration des hormones sexuelles chez la fille et le garçon en fonction de l'âge.

Chaque graphique montre qu’à la puberté, l’apparition des caractères sexuels secondaires chez les filles et chez les garçons est due à l’augmentation brutale des hormones sexuelles, les œstrogènes chez les filles et la testostérone chez les garçons.
L'essentiel
Les organes reproducteurs, dont le fonctionnement est commandé par le cerveau, sont à l’origine de l’apparition des caractères sexuels secondaires au moment de la puberté. Ce sont des hormones sexuelles qui déclenchent ces transformations chez les filles et chez les garçons, et qui assurent ainsi un lien entre les organes impliqués (cerveau, organes génitaux).

Doc. 2 : Schéma fonctionnel montrant la communication hormonale entre le cerveau et les organes génitaux.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.