Les types de phrases : déclarative, interrogative, impérative, exclamative - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les types de phrases : déclarative, interrogative, impérative, exclamative

Lorsqu'une personne parle ou écrit à une autre personne, elle peut avoir différentes raisons de le faire : vouloir l'informer, l'interroger, lui donner un ordre, lui exprimer son sentiment ou lui transmettre une émotion.
À chacune de ces intentions correspond un type de phrase :
  • déclaratif ;
  • interrogatif ;
  • impératif (ou injonctif) ;
  • exclamatif.
Ces types de phrase se caractérisent à l'écrit par la construction du verbe et par la ponctuation en fin de phrase. À l'oral, c'est l'intonation qui permet de les différencier.
1. Le type déclaratif, la phrase déclarative
La phrase déclarative donne une information, une explication ou raconte un événement.
À l'écrit, elle s'achève par un point (.) et à l'oral par une intonation descendante.

C'est le type de phrase le plus souvent utilisé.
Exemple :
Jules César a conquis la Gaule.
2. Le type interrogatif, la phrase interrogative
La phrase interrogative permet de poser une question.
À l'écrit, elle s'achève par un point d'interrogation (?) et à l'oral par une intonation montante.

Il existe plusieurs manières de construire une phrase interrogative. De plus, une phrase interrogative peut être :
  • partielle ;
  • totale.
a. Construction d'une phrase interrogative
Une phrase interrogative est toujours terminée par un point d'interrogation (?). C'est la manière de poser la question, c'est-à-dire la manière de construire la phrase, qui peut varier :
  • elle peut être introduite par la formule « est-ce que » : Est-ce que tu as été sage ?
  • elle peut être introduite par un mot interrogatif : Comment t’appelles-tu ?
  • elle peut être marquée par une simple inversion du sujet et du verbe : Pars-tu ?
  • elle peut avoir la même construction qu'une phrase déclarative mais se terminer par un point d'interrogation (c'est la construction la plus fréquente à l'oral) : Tu pars ?
b. Phrase interrogative partielle
On parle de phrase interrogative partielle lorsque l’interrogation porte sur une partie de l’énoncé (une partie de la phrase).

La phrase interrogative partielle commence par un mot interrogatif comme « qui », « que », « quand », « comment », « où », « pourquoi », « combien », etc. Dans ces cas-là, la réponse ne peut jamais être simplement « oui » ou « non ».
Exemple :
habites-tu ? → interrogation partielle : la question porte sur le lieu (pas le sujet « tu »). On ne peut pas répondre par « oui » ou par « non ».
c. Phrase interrogative totale
On parle de phrase interrogative totale lorsque l’interrogation porte sur la totalité de l’énoncé (la totalité de la phrase).

Dans ce cas, la réponse peut être simplement « oui » ou « non ».
Exemple :
Pars-tu ? → interrogation totale, il est possible de simplement répondre « oui » ou « non »
3. Le type impératif ou injonctif, la phrase impérative ou injonctive
La phrase impérative permet de donner un ordre, une interdiction ou un conseil. À l'écrit, elle s'achève par un point (.) ou un point d'exclamation (!). À l'oral l'intonation est montante ou descendante.

La phrase impérative se reconnait grâce à l'utilisation d'un verbe conjugué à l'impératif présent. Les verbes à l'impératif sont sans sujet visible dans la phrase.
Exemples :
Partez en vacances le plus tôt possible.
Ne faites pas ça !
Remarque :
La phrase injonctive (ordre, conseil, interdiction) peut aussi utiliser un verbe au subjonctif ou à l'infinitif comme c'est souvent le cas dans les règlements, les notices ou les recettes.
Exemple : « Qu'il s'en aille ! » ou « Ne pas fumer. »
4. Le type exclamatif, la phrase exclamative
La phrase exclamative permet d'exprimer un sentiment vif ou une émotion intense. À l'écrit, elle s'achève par un point d'exclamation (!). À l'oral, l'intonation est montante et très expressive.

La phrase exclamative commence souvent par des adverbes (« comme » ou « que »), par une interjection (« oh », « hélas ») ou un adjectif exclamatif (« quel »).
Exemples :
La colère → Que c’est injuste !
La joie → Quel immense bonheur !
La déception → Hélas !
La surprise → Comme tu as grandi !
Remarque :
Les exemples utilisés montrent qu'une phrase exclamative peut être non verbale, c'est-à-dire sans verbe :
Quel immense bonheur ! → seulement un groupe nominal
Hélas ! → seulement une interjection
L'essentiel
Selon l'intention de celui qui parle, une phrase est soit de type déclaratif, interrogatif, impératif (injonctif) ou exclamatif.

Ces différents types de phrase se différencient les uns des autres par leur intention (donner un ordre, exprimer la colère, poser une question…), leur construction (place et mode du verbe, présence ou non de mots interrogatifs…) et leur ponctuation (à l'écrit), leur intonation (à l'oral).

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents