Les PCS - Cours de SES avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les PCS

On utilisera les abréviations suivantes :
CSP pour Catégorie Socioprofessionnelle ;
PCS pour Profession et Catégorie Socioprofessionnelle.
1. Un outil d'analyse de la structure sociale
L'utilisation d'un code des CSP par l'INSEE remonte à 1954 avec pour objectif de « classer la population en un nombre restreint de grandes catégories présentant chacune une certaine homogénéité sociale ». Cette ancienne nomenclature a été utilisée lors des recensements et des enquêtes sur l'emploi de 1954 à 1982.

La nomenclature actuelle « emboîte » 455 professions dans les CSP, d'où son appellation de « nomenclature des PCS », depuis 1982.

La répartition de la population française de 15 ans et plus par catégorie socioprofessionnelle (nomenclature PCS utilisée depuis 1982) est la suivante :
 

455 professions


quelques exemples
42 CSP détaillées,
dont 31 d'actifs

quelques exemples
8 CSP agrégées,
dont 6 d'actifs
(effectifs en millions en 2000)
Horticulteurs sur petites exploitations 11 - Agriculteurs sur petites exploitations 1 - Agriculteurs (0,6)
Maçons 21 - Artisans 2 - Artisans, commerçant, chef d'entreprises (1,6)
Médecins généralistes 31 - Professions libérales 3 - Cadres supérieurs et professions libérales (3,3)
Assistants sociaux 43 - Professions intermédiaires de la santé et du travail social 4 - Professions intermédiaires (5,3)
Secrétaires 54 - Employés administratifs d'entreprise 5 - Employés (7,8)
Soudeurs qualifiés sur métaux 62 - Ouvriers qualifiés de type industriel 6 - Ouvriers (7,2)
  78 - Anciens ouvriers 7 - Retraités (10,6)
  81 - Chômeurs n'ayant jamais travaillé 8 - Autres personnes sans activité professionnelle (11,4)
Calculs effectués à partir de l'INSEE, TEF 2001-2002, enquête sur l'emploi 2000.
2. Les critères de classement
Le statut (indépendant ou salarié), la profession, le secteur d'activité, la qualification, la nature publique ou privée de l'emploi, la position hiérarchique et la taille de l'entreprise sont les sept critères utilisés par l'INSEE pour constituer des groupes homogènes. Le classement d'une personne dans un groupe est effectué en combinant ces critères.

La nomenclature repose sur une conception riche des clivages sociaux. Les groupes obtenus ne peuvent pas se ranger selon une échelle de revenu ou de prestige. Les numéros des CSP sont des codes, pas des positions hiérarchiques.

La construction des CSP est complexe mais la référence prioritaire à la profession pour classer les individus est familière. Les noms des catégories correspondent à des représentations sociales bien établies à la suite des accords Matignon de 1936 et de la montée des salariés au début du 20e siècle.
3. Des erreurs d'interprétation à éviter
Pour bien comprendre la nomenclature de l'INSEE, il faut faire attention aux quatre points suivants :

– le vocabulaire utilisé par l'INSEE est aussi celui du sens commun, ce qui peut conduire à des confusions (ménages, familles, foyers...) ;
– les chômeurs sont recensés dans leur catégorie d'origine. La PCS « chômeurs n'ayant jamais travaillé » ne compte qu'une partie des chômeurs (environ 10 %) ;
les données publiées par l'INSEE peuvent concerner des individus ou des ménages. Dans ce cas, le classement dépend de la PCS de la personne de référence du ménage ;
– les séries statistiques ne sont pas toujours homogènes (avant et après 1982 par exemple).

L'essentiel
Les catégories socioprofessionnelles sont des groupes homogènes du point de vue de plusieurs critères tels le statut ou la profession. La nomenclature des PCS reste un outil irremplaçable pour analyser la société française, mesurer des évolutions, faire des études empiriques. L'utilisation des données publiées par l'INSEE nécessite une certaine rigueur pour éviter les erreurs d'interprétation.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents