Les homophones distingués par l'accent (du/dû, cru/crû, ça/çà, mur/mûr, sur/sûr) - Maxicours

#entraideCovid19

#entraideCovid19

#entraideCovid19

#entraideCovid19

Les homophones distingués par l'accent (du/dû, cru/crû, ça/çà, mur/mûr, sur/sûr)

Objectif
Savoir différencier les homophones distingués par un accent.
Un homophone est un mot qui a la même prononciation qu'un ou plusieurs autres mots.
C'est notamment le cas de :
  • du / dû ;
  • cru / crû ;
  • mur / mûr ;
  • ça / çà ;
  • sur / sûr.
À l'écrit, la présence ou l'absence d'accent aide à les différencier.
1. Du et dû
a. Sans accent
Lorsque « du » est un article défini contracté, il ne prend pas d'accent.
Il est la contraction de « de le ».
Exemple :
J'ai ajouté de la farine et du sucre.
→ « du » remplace « de le ».
b. Avec accent
Lorsque «  » est le participe passé masculin singulier du verbe « devoir », il prend un accent. Il est dans ce cas précédé d'un auxiliaire.
On peut transformer la phrase à l'imparfait ou au futur pour vérifier qu'il s'agit bien du verbe « devoir ».
Exemple :
Il a travailler toute la journée.
→ Il devra travailler toute la journée.

Remarque :
Au féminin singulier et pluriel et au masculin pluriel, le participe passé du verbe « devoir » ne se confond pas avec l'article « du » ; l'accent n'est donc pas nécessaire.
Exemple :
Chose promise, chose due.

Lorsque «  » est un nom commun, il prend un accent. Il est précédé d'un déterminant.
On peut le remplacer par l'expression « ce qui devait lui être rendu ».
Exemple :
Il a réclamé son .
→ Il a réclamé ce qui devait lui être rendu.
2. Mur et mûr
a. Sans accent
Lorsque « mur » est un nom commun, il ne prend pas d'accent.
Il est généralement précédé d'un déterminant et on peut le transformer au pluriel.
Exemple :
J'ai construit un mur.
→ Nous avons construit des murs.
b. Avec accent
Lorsque « mûr » est un adjectif qualificatif, il prend un accent.
Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il qualifie.
On peut le remplacer par un autre adjectif.
Exemples :
Ce fruit est mûr. Ces fruits sont mûrs.
→ Ce fruit est beau.
3. Ça et çà
a. Sans accent
Lorsque « ça » est la forme contractée du pronom « cela », il ne prend pas d'accent.
On peut le remplacer par « cela ».
Exemple :
Il est arrivé premier de la course : ça ne m'étonne pas de lui !
→ Il est arrivé premier de la course : cela ne m'étonne pas de lui !
b. Avec accent
Lorsque « çà » est un adverbe qui appartient à l'expression « çà et là », il prend un accent.
Exemple :
Dans la chambre, des objets trainaient çà et là sur le sol.
4. Cru et crû
a. Sans accent
Lorsque « cru » est le participe passé du verbe « croire », il ne prend pas d'accent. Il est généralement précédé d'un auxiliaire.
On peut transformer la phrase à l'imparfait ou au futur.
Exemple :
Je t'ai cru, lorsque tu me l'as dit.
→ Je te croyais, lorsque tu me l'as dit.

Lorsque « cru » est un nom commun qui désigne un terroir ou un vignoble, il ne prend pas d'accent.
Il est accompagné d'un déterminant.
Exemple :
Ce vin est un excellent cru.

Lorsque « cru » est un adjectif qualificatif, il ne prend pas d'accent.
On peut le remplacer par un autre adjectif. Son antonyme est « cuit ».
Exemple :
Ce légume cru est délicieux.
→ Ce légume cuit est délicieux.
b. Avec accent
Lorsque « crû » est le participe passé du verbe « croitre », il prend un accent.
On peut remplacé le participe passé « crû » par le participe passé « grandi ».
Exemple :
La fleur a crû sous le soleil de mai.
→ La fleur a grandi sous le soleil de mai.
5. Sur et sûr
a. Sans accent
Lorsque « sur » est une préposition, il ne prend pas d'accent. 
On peut le remplacer par son contraire, « sous ».
Exemple :
Les assiettes sont posées sur la table.
→ Les assiettes sont posées sous la table.

Lorsque « sur » est un adjectif qualificatif qui signifie « acide », il ne prend pas d'accent.
On peut le remplacer par son contraire, « acide ».
Exemple :
Ces raisins sont surs.
→ Ces raisins sont acides.
b. Avec accent
Lorsque « sûr » est un adjectif qualificatif, il prend un accent.
Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il qualifie. On peut le remplacer par l'adjectif synonyme « certain ».
Exemples :
Je suis sûr de ma réponse. → Je suis certain de ma réponse.
Elles sont sûres de leur réponse. → Elles sont certaines de leur réponse.

Remarque :
Les rectifications de l'orthographe de 1990, qui prévoient de façon générale la suppression de l'accent circonflexe sur les « u » et « i », le maintiennent dans l'adjectif « sûr » afin d'éviter la confusion avec la préposition ou avec l'autre adjectif, « sur », synonyme d'acide.
L'essentiel
Les homophones de la langue française sont nombreux ; il est donc indispensable de connaitre leur orthographe pour pouvoir les distinguer.

La présence d'accent est ce qui permet, la plupart du temps, de les différencier.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.