Collège   >   5eme, 4eme, 3eme   >   Français   >   Les accords des participes passés des verbes pronominaux

Les accords des participes passés des verbes pronominaux

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif :
Savoir accorder les participes passés des verbes pronominaux.
Les verbes pronominaux sont conjugués uniquement avec l’auxiliaire « être ».
Cependant, les accords des participes passés de ces verbes dépendent de la catégorie à laquelle ils appartiennent. Selon qu’ils sont essentiellement pronominaux, de sens passif, réfléchis ou réciproques, on accordera ou pas le participe passé.
1. Les accords des participes passés des verbes essentiellement pronominaux
a. Rappel
Les verbes essentiellement (toujours) pronominaux sont ceux dont le pronom (me, te, se, nous, vous, se) est indissociable de la forme verbale.

Exemples :
se suicider, s’évanouir, s’évader, se marier, se soucier, ...

On ne peut « suicider quelqu’un », le verbe suicider seul n’existe pas.
b. Règle d’accord du participe
On accorde le participe passé en genre et en nombre avec le sujet.

Exemples :
• Elle s’est enfuie.
• Nous nous sommes méfié(e)s.
• Elles se sont écroulées.
• Vous vous êtes empressé(e)s.

C’est le cas des verbes : s’abstenir, s’absenter, s’acheminer, se blottir, se rebiffer, se rebeller, se réfugier, se repentir…
2. Les verbes pronominaux à sens passif
a. Rappel
Les verbes pronominaux sont dits « à sens passif » lorsque le sujet subit l’action sans l’accomplir lui-même.

Exemples :
se vendre, s’acheter, s’entendre, se parler…
b. Règle
On accorde le participe passé en genre et en nombre avec le sujet.

Exemples :
• Ces vêtements, mal coupés, se sont mal vendus.
• Les réverbères se sont allumés à 19 heures.
• Ces étiquettes se sont décollées.
• Ces langues se sont parlées pendant très longtemps puis ont disparu.
• Ces bruits se sont entendus dans tout l’immeuble.
3. Les verbes pronominaux réfléchis
a. Rappel
Les verbes pronominaux sont dits « réfléchis » lorsque l’action est faite par le sujet sur lui-même.

Exemple :
se laver, se coiffer, se maquiller, se couper, s’habiller…
b. Règle
On accorde le participe passé en genre et nombre avec le COD si le COD se trouve avant le participe.
Dans ce cas, on suit la règle d’accord des verbes conjugués avec l’auxiliaire « avoir ».

Exemple
:
Elle s’est lavée.
Le COD « s’ » est placé avant le participe, on peut remplacer mentalement par « La joueuse a lavé elle », « elle » est bien le COD de « laver ».

On n’accorde pas le participe passé si le COD est placé après le participe.

Exemple :
Elle s’est lavé les mains.
Le COD du verbe est le groupe nominal « les mains », ce n’est pas « s’ », donc il n’y a pas d’accord du participe.
C’est cette règle qui s’applique dans les exemples suivants : on écrit « elle s’est coiffée », mais « elle s’est brossé les cheveux » ; « elle s’est coupée », mais « elle s’est coupé le doigt ».
4. Les verbes pronominaux réciproques
a. Rappel
Les verbes pronominaux sont dits « réciproques » lorsque l’action est faite et reçue par deux sujets.

Exemple :
se battre, se détester, s’aimer, se haïr, se disputer…
b. Règle
On accorde le participe passé en genre et nombre avec le COD si le COD se trouve avant le participe.
Dans ce cas, on suit la règle d’accord des verbes conjugués avec l’auxiliaire « avoir ».

Exemple :
Elles se sont regardées longtemps avant de se reconnaître.
Le COD « se » est placé avant le participe, on peut remplacer mentalement par « Elles ont regardé elles longtemps », « elles » est le COD de regarder.

On n’accorde pas le participe passé si le COD est placé après le participe.

Exemple :
Elles se sont échangé leurs maillots.
Le COD du verbe est le groupe nominal « leurs maillots », ce n’est pas « se », donc il n’y a pas d’accord du participe.
C’est cette règle qui s’applique dans les exemples suivants : on écrit « elles se sont disputées » mais « elles se sont envoyé des messages » ; « ils se sont comparés » mais « ils se sont raconté des histoires ».
5. Les participes passés invariables
Les participes passés des verbes suivants sont invariables : se plaire, se complaire, se rire de, se jouer de, se rendre compte.

Exemple :
Ils se sont plu immédiatement.
L'essentiel
L’accord des participes passés des verbes pronominaux dépend de la catégorie de ces verbes. Les participes passés des verbes essentiellement pronominaux et de sens passif s’accordent en genre et en nombre avec le sujet.

Pour les verbes pronominaux réfléchis et réciproques, la règle d’accord est la même que celle qui s’applique pour les verbes conjugués avec l’auxiliaire « avoir » : on accorde le participe passé avec le COD, uniquement si le COD est placé avant le participe ; sinon, il n’y a pas d’accord.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

L'accord des participes passés des verbes impersonnels

Français

Les accords de : même, tout, leur, demi

Français

Les dérivés des noms en -ion

Français

Les homophones grammaticaux quelque / quel que

Français

Les homophones distingués par l'accent (du/dû, cru/crû, ça/çà, mur/mûr, sur/sûr)

Français

Les notions de dénotation et connotation, d'objectivité et subjectivité

Français

Les termes évaluatifs : péjoratifs et mélioratifs

Français

La forme pronominale et la forme impersonnelle

Français

Fonctions liées au nom : les expansions du groupe nominal

Français

Les temps du récit au passé : imparfait, passé simple et temps composés, futur et futur antérieur dans le passé