Le foyer de peuplement européen (1) - Cours de Géographie 6eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Le foyer de peuplement européen (1)

Un foyer de population est une région du monde où la densité de population est forte. L'Europe est le troisième foyer de peuplement du monde, soit 11 % de la population mondiale (estimée à 7,4 milliards en 2015). Son poids démographique s'élève à 510 millions d'habitants en 2016 si l'on s'en tient à l'Union Européenne, 800 millions si l'on inclut l'Europe centrale et orientale. L'Europe a un peuplement dense et inégal.
1. La répartition de la population en Europe
L'Europe est un foyer de peuplement à l'échelle mondiale mais contrasté à l'échelle continentale :
  • On constate un « centre » densément peuplé, de l’Angleterre aux régions rhénanes et à l’Italie (la dorsale européenne ou mégalopole européenne). Les états les plus densément peuplés sont la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, et l'Allemagne. On trouve là, en général, des densités supérieures à 100 habitants au km2, voire 400 dans les aires métropolitaines.
  • De plus, les Européens se concentrent dans les grandes vallées fluviales et dans les plaines littorales.
  • Les États les moins densément peuplés sont au Nord de l’Europe (Scandinavie) et dans les montagnes. Les densités y sont inférieures à 30 habitants par km2.

Photo © Photo.com / Jupiterimages
Doc.1. La toundra en Scandinavie, désert glacé en hiver
2. Les facteurs d'explication de la répartition de la population européenne
a. Les origines du peuplement européen
L’Europe est un foyer de peuplement ancien.

Au néolithique, autour de – 5000 avant J.-C., se développe un peuplement d’agriculteurs originaires du Proche-Orient.

Ce peuplement est complété par d’importants mouvements de populations à différentes époques.

Le développement économique européen a contribué à l’inégale répartition de la population. Dès le Moyen âge, l’Europe de l’ouest s’est dotée d’un réseaux d’importantes villes marchandes.

Le 19esiècle est également important dans le peuplement de l’espace européen. La combinaison de la transition démographique (augmentation de la population grâce à la baisse de la mortalité) et des révolutions agricole et industrielle, a permis un gain de 150 millions d’habitants en 100 ans.

Pendant la révolution industrielle, avec l’exode rural, on assiste à une nouvelle concentration de la population dans les villes.

Ce peuplement est complété par l’immigration du 20esiècle.

Doc. 2. Les principaux flux migratoires en Europe
b. Les facteurs d'un peuplement inégal
Les contraintes naturelles expliquent les faibles densités de peuplement de certaines parties du continent : les marges septentrionales et orientales aux climats rudes et polaires sont presque vides, les régions de hautes montagnes également. Les densités sont élevées sur les littoraux, le long des grandes vallées fluviales, dans les régions de terres fertiles ou riches en minerais car elles offrent d'importantes activités économiques, marchandes et industrielles.

Mais l'Europe ne restera peut-être pas un foyer de peuplement. En effet, par la réduction progressive de la natalité, la population européenne tend à devenir démographiquement stationnaire. Le nombre moyen d'enfants par femme n'est qu'exceptionnellement supérieur à 2. Cette baisse de la natalité et l'allongement de l'espérance de vie entraîne un vieillissement de la population.
3. Un espace organisé par des villes et des axes de communication
La majeure partie de la population européenne se regroupe dans des villes mises en relation par des axes de communication qui desservent, organisent et structurent l’espace. Mais l’espace européen n’est pas également desservi. Certains pays sont très urbanisés avec plus de 90 % de citadins (Pays-Bas, Belgique, Royaume-Uni) et d’autres gardent une population rurale très importante (Portugal).

Aujourd’hui, certaines villes forment de très grandes agglomérations (un ensemble formé par une ville et ses banlieues). Les 3 principales villes sont Paris, Londres et Moscou. Des agglomérations qui s’étendent et finalement se rejoignent en formant une conurbation (par exemple la Ranstad Holland qui relie Rotterdam, Amsterdam et La Haye).

Photo © NASA GSFC
Doc. 3. L'europe de nuit : on peut y voir les plus grands foyers de populations européens



L'essentiel
En Europe, la combinaison de facteurs historiques, naturels et économiques a contribué à la formation d’un peuplement important mais inégal. Les villes profitent de cette forte concentration humaine.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents