La table rase - Cours de Philosophie avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La table rase

1. Objectifs pédagogiques
- Comprendre les enjeux du mythe

- Relier le mythe à ses acquis
2. Notions et courants philosophiques étudiés
- Théorie, expérience

- Empirisme, innéisme
3. Concepts clés
Inné, acquis, déterminisme
4. Auteurs
Locke (L’Essai philosophique concernant l’entendement humain, 1690), Descartes
5. Résumé
Dans son essai, Locke pose la question de l’origine de la connaissance. Selon lui, l’homme naît sans connaissance et sans idée. L'homme apprend à raisonner dans l’expérience.
Cette vision des choses s’oppose à celle de Descartes. Pour ce philosophe, nous venons au monde avec les idées. Elles sont contenues dans notre esprit et non produites par nos sens et l’expérience. Lorsque l’on découvre quelque chose, c’est davantage une redécouverte qu’un nouvel apprentissage réel. On appelle cette façon de concevoir le développement de la connaissance : l’innéisme. Pour Descartes, l’idée de Dieu est un exemple d’idée innée. Dieu contient en lui quelque chose d’infini qui ne peut pas venir de l’extérieur. Nous avons l’idée de Dieu en nous dès la naissance. Descartes définissait les idées innées de la manière suivante: « Lorsque je commence à les découvrir, il ne me semble pas que j'apprenne rien de nouveau, mais plutôt que je me ressouviens de ce que je savais déjà auparavant, c'est-à-dire que j'aperçois des choses qui étaient déjà dans mon esprit, quoique je n'eusse pas encore tourné ma pensée vers elles » (Cinquième méditation).Cette conception s’oppose à celle d’empirisme : l’individu naît démuni de connaissance. La connaissance va s’acquérir et se développer au contact de l’expérience. Locke est un partisan de cette seconde conception. Il pense qu’à la naissance, « l’âme est une table rase (tabula rasa), vide de tout caractère, sans aucune idée, quelle qu’elle soit » (Essai philosophique concernant l’entendement humain). L'individu puise tout ce qui lui permet de raisonner et de connaître dans l’expérience. Locke s’oppose à toute forme d’innéisme. Il n’est donc pas d’accord avec Descartes pour qui l’esprit humain vient au monde avec certaines idées déjà en lui. Pour Locke, au contraire, tout vient des sens et de l’expérience. Mais qu’en est-il réellement de la part d’inné et d’acquis présente en chacun de nous ? Prenons l’exemple du langage. Si à la naissance, l’homme ne sait pas parler, il a en lui les capacités cérébrales pour communiquer. C’est avec l’expérience que ses capacités peuvent se développer. L’homme est donc le résultat d’une interaction complexe entre l’environnement extérieur et son matériel génétique. Il y a en lui une part d’inné mais également d’acquis.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents