La situation d'énonciation et ses indices - Cours de Français avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La situation d'énonciation et ses indices

Objectifs :
Identifier la situation d'énonciation.
1. La situation d'énonciation
Quand on s'exprime à l'oral ou à l'écrit, on échange des informations avec d'autres personnes. Ainsi, on appelle l'émetteur (ou locuteur), celui qui parle ou écrit (c'est lui qui produit le message ou l'énoncé) et le destinataire (ou récepteur) celui à qui est adressé le message.

Pour repérer la situation d'énonciation, c'est-à-dire les conditions dans lesquelles l'énoncé a été produit, il faut pouvoir répondre aux questions : Qui parle ? À qui ? Où ? Quand ? De quoi ?

Exemple :
Ce samedi après-midi, Paul et sa mère sont au supermarché. Ils ont décidé d'acheter un nouveau sac à dos. Paul hésite entre deux modèles. Sa mère lui dit en montrant un sac rouge : « Prends celui-ci, il est bien plus beau. »

– Qui parle ? La mère de Paul.
– À qui s'adresse-t-elle ? À son fils, Paul.
– Où et quand cela se passe-t-il ? Au supermarché, un samedi après-midi.
– De quoi s'agit-il ? Du sac à dos rouge.
2. Les indices de la situation d'énonciation
a. Les énoncés ancrés
Certains énoncés sont incompréhensibles si l'on ne connaît pas précisément la situation d'énonciation. Il s'agit par exemple des dialogues lorsqu'ils sont insérés dans un récit, ou encore des lettres. On appelle ces énoncés des « énoncés ancrés », c'est-à-dire des énoncés qui ont besoin d'être ancrés dans une situation d'énonciation pour être compris.

Exemple :
Je te vois, ce soir, à la maison.
→ L'énoncé ne se comprend pas sans le contexte : on ne sait pas qui est je, qui est te, quel jour nous sommes, ni où l'énoncé est produit.
b. Les énoncés coupés
Au contraire, certains énoncés peuvent être compris même s'ils n'apparaissent pas dans l'intégralité de la situation d'énonciation. On parle alors d' « énoncés coupés », c'est-à-dire d'énoncés qui peuvent être coupés de la situation d'énonciation.

Exemple :
Il était une fois un roi et une reine qui vivaient dans une forêt très lointaine.
→ Dans cet exemple, on sait qu'il y a un roi et une reine, et qu'ils vivent dans une forêt.
c. Savoir reconnaître la situation d'énonciation
« Mon bien-aimé, hélas ! Mon père veut que nous partions tout de suite. Nous serons ce soir rue de l'Homme-Armé, n°7. Dans huit jours nous serons à Londres. » (Les Misérables, Victor Hugo)

Dans le texte ci-dessus, on repère la situation d'énonciation à l'aide des indices suivants :
  • les indices de la personne : ce sont les pronoms personnels et les déterminants de la 1ère et 2e personne, c'est-à-dire ceux qui désignent l'émetteur et le récepteur (mon et je) ;
  • les indices de temps et de lieu qui renvoient au moment de l'énonciation (tout de suite, ce soir, rue de l'Homme-Armé, N° 7, dans huit jours et à Londres) ;
  • les temps verbaux qui renvoient au moment de l'énonciation : le présent (veut), le futur (serons) ainsi que le passé composé et l'imparfait.
L'essentiel
Quand on s'exprime à l'oral, on produit un énoncé. Pour bien comprendre cet énoncé, il faut connaître les circonstances dans lesquelles il a été prononcé, c'est-à-dire la situation d'énonciation. Ainsi, il faut se demander : qui parle ? à qui ? où et quand ? de quoi ?

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents