La laïcité comme liberté de penser et de croire - Maxicours

La laïcité comme liberté de penser et de croire

1. La laïcité, une valeur de la République
La République française est fondée sur des principes et des valeurs que l’on retrouve dans la Constitution de 1958, encore aujourd’hui en vigueur. Ces valeurs sont apparues durant la Révolution française de 1789 et ont été construites depuis. Elles sont les fondements de nos lois et sont garanties par elles.

En 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame en effet que « nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ». C'est-à-dire que chacun a la liberté de penser et de croire dans les limites de la loi : ceci est la première étape de l'adoption de la laïcité en tant que valeur fondamentale de la République.
2. Une valeur en construction
a. Liberté de penser et liberté de conscience
La laïcité, qui signifie que l’État doit rester neutre vis-à-vis des religions, ne prend forme qu’à la fin du 19e siècle, lorsque la France devient une République laïque.

Elle défend notamment :
  • la liberté de penser : nul ne peut être puni pour ce qu’il pense et exprime en public, à condition toutefois ne pas prôner la violence et la discorde ;
  • la liberté de conscience : chaque individu a la possibilité de croire au dieu de son choix, mais aussi de ne pas y croire.
b. La République laïque
À l’école, la laïcité a été instaurée grâce aux lois sur l’instruction publique obligatoire de Jules Ferry en 1881-1882.

En 1905, la loi de séparation des Églises et de l’État est définitivement adoptée. Dès lors, l’État « ne subventionne [= donne de l'argent pour aider] ni ne salarie [= paie] aucun culte » et le « libre exercice » du culte est rappelé.

Cependant, il existe encore de nombreux débats sur les modalités d'application de la laïcité, notamment sur :
  • la loi de 2004, qui interdit le « port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse » ;
  • la Charte de la laïcité de 2013, qui rappelle les conditions d’application de la laïcité à l’école.
L'essentiel
La laïcité est la liberté, reconnue par la loi et donnée à tous, de croire ou de ne pas croire au dieu de son choix.

Cette liberté de conscience est garantie par le principe de neutralité de l’État vis-à-vis des religions : en ne privilégiant aucune religion et en limitant la liberté de culte à la sphère privée ou aux lieux de culte, chacun peut librement exercer sa croyance.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent