Lycée   >   Seconde   >   Français   >   La concordance des temps - français

La concordance des temps

  • Fiche de cours
  • Quiz
  • Profs en ligne
Objectif
  • Savoir choisir le temps des verbes dans une phrase complexe.
  • Comprendre la notion de chronologie dans une phrase.
Points clés
  • Dans une phrase complexe, la concordance des temps permet d'exprimer la chronologie des faits, c'est-à-dire leur ordre de succession dans le temps.
  • La concordance des temps varie en fonction du temps du verbe de la principale et du mode de la proposition subordonnée.
Pour bien comprendre
  • La phrase complexe
  • Le discours indirect
1. La concordance des temps

On choisit le temps du verbe de la proposition subordonnée en fonction du mode du verbe de la proposition subordonnée (indicatif ou subjonctif), du temps du verbe de la principale (présent ou passé) et de la chronologie des actions.

Il faut comprendre dans quel ordre les actions exprimées par les verbes des propositions principales et subordonnées se passent.

Dans cette chronologie, c'est le verbe de la principale qui marque l'époque de référence : cela signifie qu'on situe l'action de la subordonnée dans le temps en fonction de celle de la principale.

Il faut donc se demander si cette action se passe avant, après ou en même temps que celle de la principale.

2. Quand la proposition subordonnée est à l'indicatif
a. Le verbe de la principale est au présent ou au futur

 

 
Relation entre l'action exprimée par le verbe de la subordonnée et l'action exprimée par le verbe de la principale
 
  Antériorité
(avant)
Simultanéité
(en même temps)
Postériorité
(après)
Temps du verbe de la proposition subordonnée
Passé composé
ou imparfait
Présent Futur
Exemples

Tu vois
qu'il est parti.

Tu vois
qu'il partait.

Tu verras
qu'il est parti.

Tu vois
qu'il part.

Tu verras
qu'il part.

Tu vois
qu'il partira.

Tu verras
qu'il partira.

 

b. Le verbe de la principale est au passé (imparfait, passé simple ou passé composé)
 
Relation entre l'action exprimée par le verbe de la subordonnée et l'action exprimée par le verbe de la principale
 
  Antériorité
(avant)
Simultanéité
(en même temps)
Postériorité
(après)
Temps du verbe de la proposition subordonnée
Plus-que-parfait Imparfait Conditionnel présent
(= futur du passé)
Exemples

Tu croyais
qu'il était parti.

Tu crus
qu'il était parti.

Tu as cru
qu'il était parti.

Tu croyais
qu'il partait.

Tu crus
qu'il partait.

Tu as cru
qu'il partait.

Tu croyais
qu'il partait.

Tu crus
qu'il partirait.

Tu as cru
qu'il partirait.

 

3. Quand la proposition subordonnée est au subjonctif
a. Le verbe de la principale est au présent ou au futur
 
Relation entre l'action exprimée par le verbe de la subordonnée et l'action exprimée par le verbe de la principale
 
 

Antériorité
(avant)

Simultanéité
(en même temps)

Postériorité
(après)

Temps du verbe de la proposition subordonnée
Subjonctif passé Subjonctif présent
Exemples

Tu souhaites
qu'il soit parti.

Tu souhaiteras
qu'il soit parti.

Tu souhaites
qu'il parte.

Tu souhaiteras
qu'il parte.

 

b. Le verbe de la principale est au passé (imparfait, passé simple, passé composé)
 
Relation entre l'action exprimée par le verbe de la subordonnée et l'action exprimée par le verbe de la principale
 
  Antériorité
(avant)
Simultanéité
(en même temps)
Postériorité
(après)
Temps du verbe de la proposition subordonnée

Plus-que-parfait
(langage soutenu)

Subjonctif passé
(langage courant)

Subjonctif imparfait
(langage soutenu)

Subjonctif présent
(langage courant)

Exemples

 Tu souhaitais
qu'il fût venu.

Tu souhaitais
qu'il soit venu.

Tu souhaitais
qu'il vint.

Tu souhaitais
qu'il vienne.

 

4. Quand faut-il appliquer la concordance des temps ?

On doit appliquer la concordance des temps pour exprimer la chronologie des actions dans une phrase complexe et pour rapporter des paroles au discours indirect dans un contexte passé.

Exemple
Il s'exclama : « Je reviens dans deux minutes ! »
→ En appliquant la concordance des temps, la phrase devient :
« Il s'exclama qu'il revenait dans deux minutes. »

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Question 1/5

La médiane de 6 notes est 13. Cela signifie que :

Question 2/5

On a obtenu la série statistique suivante :

Combien vaut la médiane ?

Question 3/5

On a obtenu la série ci-dessous :

Quelle est la médiane de cette série ?

Question 4/5

On a relevé les tailles en cm des élèves d’une classe :

 

Parmi les propositions suivantes, laquelle est vraie ?

Question 5/5

Les notes en français de deux classes littéraires sont données dans le tableau suivant :

Quelle est la note médiane ?

Vous avez obtenu75%de bonnes réponses !

Reçois l’intégralité des bonnes réponses ainsi que les rappels de cours associés

Une erreur s'est produite, veuillez ré-essayer

Consultez votre boite email, vous y trouverez vos résultats de quiz!

Découvrez le soutien scolaire en ligne avec myMaxicours

Le service propose une plateforme de contenus interactifs, ludiques et variés pour les élèves du CP à la Terminale. Nous proposons des univers adaptés aux tranches d'âge afin de favoriser la concentration, encourager et motiver quel que soit le niveau. Nous souhaitons que chacun se sente bien pour apprendre et progresser en toute sérénité ! 

Fiches de cours les plus recherchées

Français

La juxtaposition dans la phrase complexe

Français

La coordination dans la phrase complexe

Français

La subordination dans la phrase complexe

Français

La distinction entre propositions subordonnées relatives et propositions subordonnées conjonctives

Français

La formation des mots- Seconde- Français

Français

La différence entre synonyme et antonyme

Français

Le récit d'aventures

Français

Le réalisme- Seconde- Français

Français

L'autobiographie au XIXe et au XXe siècle

Français

Le roman au début du XXe siècle