L'indicatif parfait et imparfait - Cours de Latin 5eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'indicatif parfait et imparfait

Objectif :
Savoir conjuguer ces deux temps, connaître leur valeur et les traduire.
• L'imparfait est l'un des trois temps de l'infectum (avec le présent et le futur). Il exprime le déroulement dans le passé d'une action qui se prolonge parfois jusque dans le présent. Tout comme en français, il sert à exposer les circonstances du récit, à décrire le cadre, le décor où se déroulent les événements du récit.

• Le parfait est l'un des trois temps du perfectum (avec le plus-que-parfait et le futur antérieur). Il indique souvent qu'une action est achevée au moment où l'on parle.
1. L'imparfait
a. Formation
Radical de l'infectum (présent) + ba– + désinence personnelle

Exemple :
Amabam.
→ J'aimais.
b. Conjugaison
1re conjugaison 2e conjugaison 3e conjugaison 4e conjugaison
j'aimais

amabam

amabas

amabat

amabamus

amabatis

amabant
j'avertissais
 
monebam
monebas

monebat

monebamus

monebatis

monebant
je lisais

legebam

legebas

legebat

legebamus

legebatis

legebant
je prenais

capiebam

capiebas

capiebat

capiebamus

capiebatis

capiebant
j'écoutais

audiebam

audiebas

audiebat

audiebamus

audiebatis

audiebant
c. Les valeurs de l'imparfait
L'imparfait indique dans le passé une action en train de se faire ou qui se répète ou bien encore une action de caractère général.

Exemple :
Interim Galli obsidionem relinquebant.
→ Pendant ce temps, les Gaulois abandonnaient leur siège.

Reliquebant est l'imparfait de l'indicatif de relinquere à la 3e personne du pluriel, dont le sujet est Galli. L'action est bien en train de se faire.

L'imparfait d'effort est une autre valeur de l'imparfait.

Exemple :
Nautae ad litus appelebant, sed...
Les matelots essayaient d'aborder, mais...

Apellebant est l'imparfait de l'indicatif d'apellere, à la 3e personne du pluriel. Le sujet est nautae (masculin pluriel). L'imparfait de l'indicatif montre ici l'effort que fournissent les matelots.

Le passé épistolaire est employé à l'imparfait. En latin, on se place en pensée au moment où la lettre sera lue par le destinataire. On écrit donc au passé les événements présents.

Exemple :
Pueri aegrotaverant, sed tunc valebant.
→ Les enfants avaient été malades, mais maintenant ils vont mieux.

Valebant est l'indicatif imparfait de valere qui a pour sujet pueri. Ici, on donne des nouvelles écrites. On utilise donc l'imparfait épistolaire.
2. Le parfait
a. Formation
• Radical du parfait + terminaisons propres au parfait + désinence personnelle

Le parfait emploie des désinences particulières :

Singulier Pluriel
   1. –i    1. –imus
   2. –isti    2. –istis
   3. –it
   3. –erunt,
       –ere

Exemple :
Amavi.
→ J'aimai.

Bon à savoir :
Les verbes de toutes les conjugaisons (régulières et irrégulières) se conjuguent de la même façon au parfait. Mais tous les parfaits ne se forment pas de la même manière. Le parfait d'un verbe est donné dans ses temps primitifs. Si l'on ne les connaît pas, il faut se rapporter au dictionnaire.
b. Conjugaison
1ère conjugaison 2e conjugaison 3e conjugaison 4e conjugaison
amavi

amavisti

amavit

amavimus

amavistis

amaverunt
monui

monuisti

monuit

monuimus

monuistis

monuerunt
legi

legisti

legit

legimus

legistis

legerunt
cepi

cepisti

cepit

cepimus

cepistis

ceperunt
audivi

audivisti

audivit

audivimus

audivistis

audiverunt
c. Les valeurs du parfait
Le parfait latin peut se traduire en français par trois temps : le passé simple, le passé composé, le passé antérieur.

Exemples :
Scripsit = il écrivit (passé simple)
Scripsit = il a écrit (passé composé)
Scrispsit = il eut écrit (passé antérieur)

• On traduit le parfait par le passé simple quand l'action passé est achevée.
Exemple :
Noctu equites flumen transierunt.
→ Les cavaliers traversèrent le fleuve de nuit.

Transierunt est l'indicatif parfait de transire dont le sujet est equites (masculin pluriel). L'indicatif parfait exprime une cation ponctuelle, qui a eu lieu dans le passé, et qui est achevée.

• On traduit le parfait par le passé composé quand il s'agit du résultat présent d'une action passée.

Exemple
:
Ad majora quaedam nos natura genuit.
→ La nature nous a fait naître pour de plus grands objets.

Genuit est l'indicatif parfait de gignere dont le sujet est natura (3e personne du singulier).


Bon à savoir :

• Le présent des verbes en sco indiquent le commencement de l'action. Les verbes en sco ont un parfait à sens présent.
Exemples :
Nosco (présent) = j'apprends à connaître.
Novi (parfait) = je sais (pour avoir connu).

Pour les verbes d'état, le français emploie l'imparfait quand le latin emploie le parfait.
Exemple :
Caesar magna statura fuit.
→ César était de grande taille.
L'essentiel
L'imparfait traduit une action passée qui n'est pas achevée, ou qui se répète dans le passé.
Le parfait traduit une action passée accomplie. Il peut aussi indiquer le résultat présent d'une action passée.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents