Construire son récit - Cours de Français avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Objectif : connaître les outils nécessaires pour savoir construire un récit.
1. Le choix du narrateur
Quel que soit le genre de récit que l'on écrit (réaliste, fantastique, policier...), il faut choisir d'écrire un texte à la 1re personne ou à la 3e personne.

Ex. : « Lorsque j'avais six ans j'ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la forêt Vierge qui s'appelait Histoires vécues. Ca représentait un serpent boa qui avalait un fauve. »
(Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince, 1943.)

Ex. : « Il était une fois un gentilhomme qui épousa en secondes noces une femme, la plus hautaine et la plus fière qu'on eut jamais vue. »
(Charles Perrault, Contes de ma mère l'Oye, 1697.)

2. Les étapes du récit
Entre le début et la fin de l'histoire, les personnages évoluent et se transforment. Il faut enchaîner des événements de manière logique selon un schéma narratif précis :

– la situation initiale qui présente les circonstances du début (qui ? où ? quand ? etc.) ;
– l'élément transformateur qui bouleverse l'équilibre du début et fait démarrer les péripéties ;
– une suite d'actions qui s'enchaînent ;
– la résolution : un dernier événement qui conduit à la fin du récit ;
– la situation finale qui clôt le récit.

3. Les indicateurs de temps, de lieu et les connecteurs logiques
Pour enchaîner un récit de manière logique, il faut relier les événements les uns aux autres avec des indicateurs de temps, construire l'histoire dans l'espace grâce à des indicateurs de lieu et enchaîner les idées à l'aide de connecteurs logiques.

Ex. : « Au commencement, le Ciel était tout près de la Terre. En ce temps-là, les hommes n'avaient pas besoin de cultiver le sol, car chaque fois qu'ils avaient faim, ils se contentaient de couper un morceau du Ciel, et ils le mangeaient. Mais un jour, le Ciel se fâcha, car ils en coupaient plus qu'ils n'en pouvaient manger, et ils jetaient le reste sur le tas d'ordures. »
(Conte du Nigeria.)

4. Les temps
Le récit peut être écrit au passé ou au présent.
Le système du passé utilise l'imparfait, le passé simple et le plus-que-parfait.

Ex. : « Jadis, il y a très longtemps, la belle Ixtla était la fille du roi des Aztèques et elle aimait le héros le plus valeureux parmi les soldats de son père : Popocatepetl. »
(Conte aztèque.)

Le système du présent utilise le présent, le futur et le passé composé.

Ex. : « Ce matin, nous sommes tous arrivés à l'école bien contents, parce qu'on va prendre une photo de la classe qui sera pour nous un souvenir que nous allons chérir toute notre vie, comme nous l'a dit la maîtresse. »
(Sempé & Goscinny, Le Petit Nicolas.)

L'essentiel

Pour construire un récit, il faut :
– choisir un narrateur (« je » ou « il ») ;
– respecter le schéma narratif (situation initiale, élément transformateur, péripéties, résolution, situation finale) ;
– enchaîner les idées de manière logique et relier les faits à l'aide de termes exprimant le temps et le lieu ;
– utiliser les temps du passé ou du présent.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents