Dumas, Les Trois Mousquetaires (116 mots) - Maxicours

Dumas, Les Trois Mousquetaires (116 mots)

Objectifs : savoir accorder le sujet et le verbe - maîtriser l'inversion du sujet
1. La dictée

Paris depuis deux heures était sombre et commençait à se faire désert. Onze heures sonnaient à toutes les horloges du faubourg Saint-Germain ; il faisait un temps doux. D’Artagnan suivait une ruelle située sur l’emplacement où passe aujourd’hui la rue d’Assas, respirant les émanations embaumées qui venaient avec le vent de la rue Vaugirard et qu’envoyaient les jardins rafraîchis par la rosée du soir et par la brise de la nuit. Au loin, résonnaient, assourdis cependant par de bons volets, les chants des buveurs dans quelques cabarets perdus dans la plaine. Arrivé au bout de la ruelle, d’Artagnan tourna à gauche. La maison qu’habitait Aramis se trouvait située entre la rue Cassette et la rue Servandoni.

2. La règle de grammaire : l’accord sujet - verbe

• Le verbe s’accorde toujours en nombre (singulier ou pluriel) et en personne avec son sujet. Pour éviter les erreurs d’accord, il faut bien identifier le sujet du verbe en posant la question :
« Qui est-ce qui ? » ou « Qu’est-ce qui ? »
Ex. : La maison qu’habitait Aramis
Qui est-ce qui habitait la maison ? Réponse : Aramis.

• Dans la phrase classique, le sujet se trouve avant le verbe.
Ex : Onze heures sonnaient.
             sujet            verbe

Attention !
L’inversion du sujet
Parfois, le sujet se trouve après le verbe qu’il commande : on parle alors d’inversion du sujet.
Ex. : les émanations embaumées (…) qu’envoyaient les jardins rafraîchis par la rosée du soir
                                                                               sujet inversé de envoyaient

Ex. : Au loin, résonnaient, assourdis cependant par de bons volets, les chants des buveurs
                                                                                                 sujet inversé résonnaient
Dans tous les cas, le verbe s’accorde toujours avec son sujet.

3. Difficultés grammaticales : l’accord du participe passé employé comme adjectif qualificatif

Le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il caractérise.
Ex. : une ruelle située ; les émanations embaumées ; les jardins rafraîchis.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.