Comportements quotidiens et santé - Cours de SVT 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Comportements quotidiens et santé

Objectif(s)
Depuis la seconde moitié du 20e siècle, les conditions de vie et donc les comportements quotidiens des familles ont beaucoup changé. Nous allons donc voir les changements qui se sont opérés ainsi que les conséquences bonnes ou mauvaises qu'ils entraînent.
1. Les maladies nutritionnelles
a. Mauvais comportements
De nombreux changements se sont opérés dans la vie de tous les jours : travail des deux parents, sédentarité, horaires variables, alimentation trop grasse, trop sucrée ou trop salée, ...
Les gens n'ont plus ou ne prennent pas le temps de manger correctement et de pratiquer une activité physique. Dans le monde, en 2014, 1,9 milliard d'adultes sont en surpoids, dont 600 millions en obésité.

Les mauvaises habitudes alimentaires responsables de cette obésité sont :

- les fast food : nourriture très grasse et sucrée venant des États-Unis. L'avantage recherché est comme son nom l'indique de manger rapidement. cela correspond au changement de mode de vie où les gens travaillent beaucoup et ne prennent pas le temps de manger.
- les grignotages entre les repas : le plus souvent des produits sucrés, barres chocolatées, biscuits, bonbons, etc, apportant beaucoup trop de sucres pour notre organisme.
- les plats industriels : des plats avec beaucoup d'additifs, de conservateurs, de gras, de sucres et de colorants essentiellement pour des raisons économiques (produire le moins cher possible).
- le manque d'activité sportive : ingérer du sucre n'est pas un problème en soi car notre corps en a besoin pour fonctionner. Mais au delà de ce besoin, notre corps va le stocker, de même pour les graisses.

L'IMC, Indice de Masse Corporelle, permet d'avoir une échelle de valeur de notre corpulence. Il est utilisé par l'Organisation Mondiale de la Santé pour évaluer les risques de surpoids chez l'adulte (attention il n'est pas valable pour les enfants et adolescents).

avec la masse en kg et la taille en m.

On classe ensuite la corpulence selon le tableau suivant :

IMC (kg.m-2) Interprétation
moins de 16,5 Dénutrition ou famine
16,5 à 18,5 Maigreur
18,5 à 25 Corpulence normale
25 à 30 Surpoids
30 à 35 Obésité modérée
35 à 40 Obésité sévère
plus de 40 Obésité morbide

L'obésité est une maladie de plus en plus répandue dans le monde, les États-unis sont en première position mais la France a vu son pourcentage augmenter considérablement :

  1997 2003
Pourcentage de Français en surpoids 36,7 41,6
Pourcentage de Français obèses 8,2 11,3
Pourcentage de Français en obésité sévère 0,3 0,6

Le tableau suivant résume le pourcentage de personnes obèses (IMC > 30) dans le monde en 2008 :

USA 33 % Allemagne 25 %
République tchèque 33 % Portugal 24 %
Mexique 32 % Finlande 23 %
Nouvelle Zélande 28 % Norvège 22 %
Hongrie 28 % Belgique 22 %
Turquie 28 % Autriche 21 %
Royaume-Uni 27 % Italie 20 %
Grèce 27 % Pays-Bas 19 %
Australie 27 % Danemark 18 %
Espagne 27 % France 18 %
Canada 26 % Suisse 18 %
Pologne 25 % Japon 5 %
Slovaquie 25 % Corée du Nord 4 %
Irlande 25 %    

Attention tout de même, si l'obésité est mauvaise pour la santé, à l'inverse, l'anorexie et la sous-alimentation le sont tout autant. Notre corps a des besoins qui lui sont essentiels pour son fonctionnement. Les régimes à répétitions sont souvent sources de carences pouvant entraîner de graves conséquences physiologiques.
b. Conséquences sur la santé
L'amélioration des conditions de vie permet l'augmentation de la durée de vie : elle est en France, en 2014, de 79,3 ans pour les hommes et de 85,5 ans pour les femmes.

Malheureusement, les mauvais comportements quotidiens sont responsables de nombreuses maladies :
les maladies cardio-vasculaires sont la deuxième cause de mortalité chez l'homme et la première chez la femme.
Par exemple, lorsque l'on ingère trop de gras, celui-ci se retrouve en trop grande quantité et de manière trop répétée dans la circulation sanguine.
Dans le cas d'une activité normale, le sang transporte les nutriments des intestins vers les organes, pour les alimenter lors de leur fonctionnement.
S'il l'on ingère trop de graisses, des lipides comme le cholestérol par exemple, pour une petite demande (peu d'efforts physiques), vont rester dans la circulation sanguine, se déposer sur les parois des artères et former des plaques graisseuses. Le sang ne pourra alors plus circuler correctement et c'est l'infarctus.


Si l'on ingère trop de sels cela augmente la pression artérielle dans le sang et épuise rapidement le cœur et conduit à des anévrismes.

Maladie cardio-vasculaire Organes concernés Origine possible Conséquences Prévention
Phlébite-varice Veines Obstruction Embolie  
Infarctus Artères dégradées et épaissies Arthérosclérose due à l'excès de cholestérol et de sucres
Diminution du diamètre des artères et du débit sanguin
 
Mort des organes
Élimination des graisses animales et du sucre
Anévrisme Artère dilatée formant une poche Hypertension due à une alimentation trop riche en sel Hémorragie interne grave Élimination de l'excès de sel
Infarctus du myocarde
Artères coronaires bouchées

Cellules cardiaques lésées et mort de l'individu
Excès de cholestérol, de sucres, de sel et de tabac
 
Hypertension
Diminution du diamètre des artères coronaires et du débit sanguin

Mort des cellules cardiaques
Élimination des graisses animales, de l'excès de sel, du sucre, du stress et du tabac
 
Pratique régulière d'une activité physique et sportive

 
le diabète de type 2 est dû à un taux trop élevé de glucose dans le sang.
Dans le cas d'une activité normale, le taux de sucre dans le sang est régulé par l'insuline secrétée par le pancréas. Dans le cas du diabète, le corps n'arrive plus à réguler ce taux de glucose. Ce qui peut provoquer à long terme des infarctus ou accidents vasculaires car il favorise aussi la formation des plaques de graisses sur les parois des artères.

cancers alimentaires, provoqués par toutes sortes d'excès : sels, sucres, graisses. Les personnes obèses présentent des risques plus élevés de développer ces cancers.

Cancers Causes
Estomac Sels et aliments conservés par salaison (viandes, poissons, légumes)
Colon-rectum Viandes
Endomètre Obésité

c. Comportements à adopter
Le ministère de la santé ainsi que les médecins conseillent un bon équilibre alimentaire. Pour cela, il faut manger de tout et en quantité raisonnable.
Il est conseillé de manger au moins 5 portions de fruits et légumes par jour, 3 produits laitiers par jour, des féculents à chaque repas et de la viande ou du poisson 1 à 2 fois par jour. Il faut aussi boire beaucoup d'eau et limiter les produits gras, sucrés et salés.


Toutes ces précautions permettent d'éviter les problèmes de surpoids, de cholestérol et donc aussi des maladies cardiovasculaires. Une étude américaine vient de démontrer que le simple fait de manger en famille permet de faire diminuer l'obésité infantile.

Bien manger n'est pas suffisant, il faut aussi faire du sport. L'activité physique permet de se maintenir en meilleure forme, limiter toutes les maladies que l'on a citées précédemment, ainsi qu'améliorer la solidité des os et le tonus musculaire. Le cœur est un muscle qu'il faut entretenir régulièrement.
Une activité sportive permet d'augmenter la demande en sucre de nos muscles et donc de consommer les graisses et sucres stockés au lieu de les stocker.
Le sport permet de diminuer le stress par la sécrétion de dopamine.
Il est recommandé de faire 1h de marche rapide par jour ou 3h par semaine de sport léger ou 3 fois 20 minutes de sport intensif.

2. La surexposition au soleil
a. Mauvais comportements
Chaque année en France environ 50 000 cancers de la peau sont détectés, 90 % de ces cancers sont dus à une surexposition au rayons ultraviolet (UV). L'exposition aux rayons UV a des effets qui s'accumulent au cours du temps.
Notre peau possède des moyens de défense naturels contre les agressions des rayons UV que l'on appelle la photoprotection.
Le bronzage par exemple est le résultat de cette photoprotection. En effet, au contact des rayons UVB, notre peau sécrète de la mélanine qui va épaissir la paroi de la peau et protéger des futures radiations. Les UVA par contre n'induisent pas de protection particulière, uniquement le hâle sur la peau. Les personnes à la peau blanche sont donc beaucoup plus sensibles aux attaques des rayons UV que celles avec une peau mate.
Chaque individu possède aussi un capital solaire qui s'épuise à chaque exposition : plus l'on s'expose, moins notre peau arrive à se défendre correctement. C'est pour cela qu'il faut la préserver au maximum et dès le plus jeune âge. On devient donc plus sensible au soleil en vieillissant.



Deux sources d'exposition aux rayons UV sont possibles :

- exposition au soleil : le plus souvent pendant les vacances, soit à la montagne soit en bord de mer. Les parties les plus sensibles sont le visage, le cou et les bras. L'exposition étant ponctuelle, elle est d'autant plus dangereuse car la peau n'est pas préparée physiologiquement à se défendre.

- exposition artificielle : dans les salons de beauté qui proposent des séances d'UV. C'est très dangereux car l'intensité des rayons UVA est très forte sur une courte période et la protection utilisée (crème solaire) n'est pas adaptée à ce type d'exposition. De plus, on expose certaines parties du corps qui n'ont pas l'habitude de l'être et sont donc bien plus sensibles.

b. Conséquences sur la santé
Une trop forte exposition aux rayons UV provoque des cancers de la peau.

Il en existe 2 types :
- sans mélanome, il se forme un carcinome, un amas de cellules dans l'épiderme qui peut se présenter sous forme de plaques, squames, nodules ou verrues pigmentées. Une simple excision permet de le traiter.
- avec mélanome, amas de cellules dans les mélanocytes mais qui présente une forte pigmentation noirâtre, due à une production anormale de mélanine (responsable du bronzage). Ils sont facilement reconnaissables car ressemble à des gros grains de beauté, un peu croûteux. Ce type de cancers est très dangereux car il est métastasique, c'est-à-dire qu'il va envoyer des cellules cancéreuses dans d'autres organes du corps. S'il n'est pas détecté suffisamment tôt il peut entraîner la mort de l'individu.

c. Comportements à adopter
Afin d'éviter les cancers de la peau, il est préférable d'éviter de s'exposer aux forts ensoleillements c'est à dire entre 12h et 14h (attendre 16h) et bien sûr mettre de la crème solaire "écran total" à fort indice et ce dès le plus jeune âge.
Il faut penser à préparer sa peau avant l'été, par de petites expositions protégées ou la prise de gélules activant la sécrétion d'agents protecteurs.
Pour les personnes ayant une peau fragile, ne jamais sortir sans crème ni chapeau.


Lorsque l'on attrape un coup de soleil, il faut impérativement le traiter correctement avec des crèmes hydratante et cicatrisante et surtout éviter de s'exposer par dessus, la peau étant déjà très fragilisée.
Ne surtout pas faire de séances d'UV en instituts de beauté qui exposent la peau aux rayons UVA, les plus mauvais pour la peau.
Après toute exposition, il faut bien hydrater sa peau, chaque jour.
Aller directement chez le médecin ou le dermatologue dès l'apparition d'un grain de beauté anormal ou suspect, il est le seul à pouvoir identifier sa dangerosité.
L'essentiel
Les changements de conditions de vie entraînent de mauvais comportements quotidiens qui peuvent provoquer de nombreuses maladies.
Les excès de gras, sel et sucres ainsi que le manque d'activité sportive sont responsables de nombreuses maladies : diabète, cancers et maladies cancerscardiovasculaires.
Mais à condition de faire attention, notamment en mangeant mieux (beaucoup de fruits et légumes) et en ayant une activité physique, on peut éviter ces maladies.
La surexposition au soleil entraîne elle aussi des cancers de la peau. Là encore un bon comportement et une vigilance quotidienne permettent de les limiter.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents