Clés de détermination des espèces animales et végétales - Cours de SVT Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Clés de détermination des espèces animales et végétales

Objectif(s)
Savoir utiliser une clé de détermination.
Identifier les principaux groupes d'espèces animales et végétales.

Une clé de détermination est un outil permettant d'identifier une espèce vivante (animale ou végétale).
Elle est basée sur des caractères morphologiques observables parfois différents des critères utilisés en classification classique.
En effet, la classification du vivant repose parfois sur des critères génétiques non observables au premier abord. Il est donc difficile de se baser sur ces critères pour déterminer à quelle espèce on a affaire.

Il existe une multitude d’espèces à la surface de la Terre.
Mais, grâce à la découverte de fossiles on sait aujourd’hui que certaines espèces ont disparu au cours des temps géologiques.
Tous ces êtres vivants sont le reflet de la biodiversité qui caractérise le monde vivant.
A la Renaissance, Carl Von Linné (1707-1778) propose une première classification basée sur une comparaison avec l’Homme. L’espèce est classée en fonction de critères qu’elle a ou n’a pas en commun avec l’Homme. Cette espèce a été créée par Dieu. Elle ne peut donc se transformer. C’est une vision fixiste de la classification.
Puis, Jean-Baptiste LAMARCK (1744-1829) propose le premier que les espèces se transforment au cours du temps. C’est la vision transformiste.
Charles DARWIN (1809-1882) soutient cette thèse avec sa théorie de l’évolution. Pour lui, les espèces se transforment au cours du temps et lèguent leurs caractères héréditaires à leurs descendances. Ces caractères peuvent être « anciens » (non modifiés) ou « nouveaux » (à l’origine de l’évolution des espèces).
Ce sont ces caractères qui servent de base aujourd’hui pour la classification des êtres vivants. Les êtres vivants sont classés uniquement en fonction des caractères que l’espèce possède.

Nous nous contenterons ici d'identifier des espèces animales ou végétales seulement (nous laisserons de côté les champignons et bactéries). Compte tenu de l'étendue des espèces existantes sur la planète, nous nous resteindrons aux clés de détermination des groupes les plus connus et remarquables. Le but étant ici de savoir utiliser un outil simple de détermination.

1. Exemples de clés de détermination des espèces animales
Les espèces animales se distinguent des espèces végétales par la présence d’une tête et/ou d’une bouche et/ou des yeux :
  - Si elle possède des cellules urticantes et présente une symétrie rayonnante, elle appartient au groupe des CNIDAIRES (ex. la méduse)  :
  - Si elle présente un corps aplati en forme de feuille, elle appartient au groupe des PLATHELMINTHES :
   - Si elle possède un corps avec des anneaux, elle appartient au groupe des ANNELIDES (ex. le lombric) :
  - Si elle possède une coquille (visible ou cachée), elle appartient au groupe des MOLLUSQUES :
   - Si elle possède un squelette extérieur et un corps cylindrique, elle appartient au groupe des NEMATODES :
   - Si elle possède un squelette extérieur et a des pattes articulées, elle appartient au groupe des ARTHROPODES :
   - Si son squelette est localisé dans sa peau, elle appartient au groupe des ECHINODERMES (ex. étoile de mer, oursin) :
   - Si son squelette est interne et qu’elle possède un crâne, elle appartient au groupe des VERTEBRES :
a. Clé de détermination des mollusques
Les mollusques sont caractérisés par une coquille.
   - Si cette coquille est en deux parties, l’espèce appartient au groupe des BIVALVES (ex. la coquille Saint Jacques) :
   - Si l’espèce possède une ou deux paires de tentacules sur la tête et un pied porteur, elle appartient au groupe des GASTEROPODES. (ex. escargot) :
  - Si l’espèce a de nombreux tentacules sur la tête et une poche d’encre, l’espèce appartient au groupe des CEPHALOPODES (ex. la pieuvre) :
 
b. Clé de détermination des arthropodes
Les arthropodes sont caractérisés par un squelette extérieur et des pattes articulées.
   - Si l’espèce possède 8 pattes, elle appartient au groupe des ARACHNIDES (ex. épeire) :
   - Si l’espèce a 1 paire d’antennes et plus de 15 paires de pattes, elle appartient au groupe des MYRIAPODES (ex. la lule ou mille pattes) :
   - Si l’espèce possède 6 pattes et 2 antennes, elle appartient au groupe des INSECTES (ex. le criquet) :
   - Si l’espèce possède 4 antennes et entre 4 et 15 paires de pattes, elle appartient au groupe des CRUSTACES (ex. le homard) :
c. Clé de détermination des vertébrés
Les vertébrés sont caractérisés par un squelette interne et un crâne.
   - Si son squelette est de cartilage, l’espèce appartient au groupe des POISSONS A SQUELETTE CARTILAGINEUX (ex. le requin) :
   - Si son squelette est d’os, il y a deux possibilités :
   - L’espèce possède des nageoires à rayons, elle appartient au groupe des POISSONS A NAGEOIRES RAYONNEES (ex. la carpe) :
  - L’espèce possède 4 membres (pattes et/ou ailes), elle appartient au groupe des TETRAPODES :

d. Clé de détermination des tétrapodes
Les tétrapodes possèdent tous 4 membres.
   - Si l’espèce possède 4 doigts à la main, elle appartient au groupe des AMPHIBIENS (ex. le crapaud) :
   - Si l’espèce possède des poils et des mamelles, elle appartient au groupe des MAMMIFERES (ex. le chien) :
   - Si l’espèce possède une carapace dorsale et ventrale, elle appartient au groupe des TORTUES :
   - Si l’espèce possède une mâchoire à large ouverture et une peau à écailles, elle appartient au groupe des LEZARDS ET SERPENTS (ou SQUAMATES)(ex. la vipère) :
   - Si l’espèce possède un gésier, il y a deux possibilités :
        - Elle possède des plumes, elle appartient donc au groupe des OISEAUX (ex. la pie) :
        - Elle a un trou en forme de triangle dans la tempe, elle appartient au groupe des CROCODILIENS (ex. alligator) :

2. Clé de détermination des végétaux
Le monde végétal est classé en fonction de critères morphologiques et du mode de reproduction.
On distingue tout d’abord les végétaux non vascularisées en forme de ruban, plus ou moins découpés, parfois cylindrique ou étalés et aplatis. Ce sont les ALGUES :

Les autres végétaux sont caractérisés par la présence de tige et de feuilles : . Ils appartiennent au groupe des EMBRYOPHYTES.
   - Si les feuilles sont petites et sans nervures apparentes  et que l’espèce se reproduit en libérant des spores enfermées dans des capsules, ce sont des MOUSSES.
   - Si les feuilles sont grandes avec des nervures nettes : , on distingue plusieurs possibilités :
   - Les feuilles sont composées en fronde et la plante présente des sporanges sous les feuilles, c’est une FOUGERE (FILICOPHYTE) :
   - La plante produit des graines :
o Les graines sont enfermées dans un cône et les feuilles sont en forme d’aiguille. C’est un CONIFERE (CONIFEROPHYTE) :
o Les graines sont enfermées dans un fruit et les organes reproducteurs :  pistil et/ou étamines sont contenus dans une fleur. C’est un ANGIOSPERME :

L'essentiel
Une clé de détermination permet d'identifier les êtres vivants.
Leur utilisation est basée sur l’observation des critères morphologiques de l’être vivant pour en décrire les caractères qui lui sont spécifiques ou qui le rattache à un groupe connu d’être vivant.
Aujourd’hui, il est préférable de baser la classification des êtres vivants selon des caractères héréditaires qui ont été modifiés ou non au cours de l’évolution.
 

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents