Blaise Pascal - Cours de Français Terminale L avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Blaise Pascal

Objectif : connaître les principes fondateurs ainsi que les auteurs majeurs des grands courants littéraires du XVIIe siècle.
1. Biographie
a. Le génie scientifique
Mathématicien, physicien, théologien et moraliste, Blaise Pascal (1623-1662) est célèbre pour avoir inventé la « machine arithmétique ». Il publie en 1647 Expériences nouvelles touchant le vide, qui distingue sciences de raisonnement et sciences d'autorité (liées aux textes sacrés). La même année, il vérifie les découvertes de Torricelli : l'existence du vide, le principe du baromètre.
Il revient aux mathématiques à la fin de sa vie en s'intéressant aux travaux de Leibniz et au calcul infinitésimal.
b. La rigueur religieuse
Pascal adopte le jansénisme en 1646. Après avoir fréquenté des salons et appris l'art auprès des libertins, il se retire en 1655 à Port-Royal-des-Champs. Il pratique la religion de manière très austère et défend ardemment sa pensée contre les idées jésuites. Ainsi Les Provinciales sont mises à l'index. Mais il continue à écrire ses pamphlets. Il entreprend de rédiger une Apologie de la religion chrétienne ; les notes de cet ouvrage constituent les Pensées. Il conclut à la nécessité de la foi et de la conversion et combat le scepticisme des libertins.
2. Les œuvres majeures
a. Les Provinciales (1656-1657)
  • Présentation générale

    Ce recueil de dix-huit lettres philosophiques et polémiques adressées à un provincial attaque les jésuites en utilisant les idées jansénistes. Les lettres prennent la forme d'un dialogue fictif entre un « honnête homme » ignorant (Pascal ?) et un jésuite qui lui explique comment composer avec la morale.

  • Idées principales

    Elles appartiennent au mouvement janséniste : l'homme choisit entre le bien et le mal grâce à son libre arbitre. Mais il est un être seul, abandonné par Dieu pendant son existence.

b. Les Pensées (1670)
  • Présentation générale

    Ces différents fragments ont été mis en ordre après la mort de l'auteur. Ils suivent quatre axes :
    – l'homme doit chercher à connaître sa personnalité et sa mission ;
    – l'homme est un être duel (corps et âme ; sentiment et raison ; misère et grandeur...) ;
    – seule la religion chrétienne conçoit cette dualité ;
    – la foi conduit vers la charité et la grâce. Elle est donc une réponse à la corruption humaine.

  • Composition et visée

    Les Pensées fonctionnent par ajouts même s'ils contredisent ce qui précède. Elles ont pour but d'amener l'homme vers une morale liée à la religion. Pour y parvenir, elles fuient la monotonie afin de rendre les idées claires et concrètes par un style naturel. Cependant l'argumentation demeure rigoureuse, maniant l'art de la formule, de l'ironie, de la didactique...
    Pour convaincre les incrédules, il y formule son célèbre pari : « Ne parier point que Dieu est, c'est parier qu'il n'est pas. Lequel prendrez-vous donc ? » (fragment 318). Il démontre le tort de ne pas parier sur l'existence de Dieu car il y a une chance égale de gagner ou de perdre, et en l'occurrence il y a beaucoup à gagner (« une infinité de vies infiniment heureuses ») et peu à perdre.

L'essentiel

Blaise Pascal est un auteur qui s'est engagé pour des idées très controversées à son époque. Mais il est également avant-gardiste dans le domaine scientifique. Certains n'hésitent pas à le nommer l'« effrayant génie ».

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents