• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Philosophie

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Philosophie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Philosophie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Philosophie / Terminale STG
Platon  
  • 1. La vie de Platon
    • a. Le milieu aristocratique
    • b. Le climat politique...
    • c. L’école fondée...
  • 2. Les grandes orientations de la...
    • a. L’éducation de...
    • b. L’idéal politique de...
    • c. Les grandes oeuvres de Platon

 
1. La vie de Platon
a. Le milieu aristocratique
Platon est un des premiers grands philosophes grecs. Né à Athènes en 427 avant Jésus-Christ, et issu d’une famille aristocratique, il reçoit une éducation le familiarisant avec les grands noms de la tradition religieuse, littéraire, artistique. Très tôt, il s'intéresse aux affaires politiques. Par ses ancêtres paternels, il descendait du dernier roi d’Athènes. Par sa mère, il descendait de Solon (640-558), qui, à la suite d’importantes réformes, avait instauré à Athènes les premiers fondements de la démocratie .
b. Le climat politique athénien et la mort de Socrate
A l’âge de vingt ans il devient l’élève du philosophe Socrate. A ce moment là, la ville d’Athènes est le théâtre de discordes et de luttes politiques graves, elle est plongée dans un climat d’instabilité faisant succéder régime de type aristocratique et régime de type démocratique. Le jeune Platon, témoin de la dégradation politique de sa cité, est particulièrement frappé par la mort de son maître, en 399 avant Jésus-Christ : Socrate, accusé de crime d’impiété (c'est-à-dire de refus d'adhérer à la religion officiellement mise en place), est jugé par les tribunaux Athéniens et condamné à boire de la ciguë (poison mortel). Cet épisode dramatique se déroule alors que les démocrates, garants des idéaux progressistes, sont au pouvoir.
La réflexion politique de
Platon sera profondément marquée par la corruption observée dans les divers milieux politiques, aussi bien conservateurs que progressistes, et notamment par la dérive de la démocratie en démagogie : les hommes politiques au pouvoir ne font nullement régner la justice mais se préoccupent surtout de flatter le peuple, abandonnant ainsi les valeurs spirituelles fondamentales. La liberté d’expression est mise au service des appétits de domination et la violence l’emporte sur la justice. La mort de Socrate, effet direct de ce dérèglement des passions, met en évidence l’absence de sagesse et de raison de la politique athénienne.
Platon réfléchira toute sa vie sur les moyens de fonder une cité juste. Il effectue de nombreux voyages en Italie du Sud, notamment à Syracuse, où il se rend trois fois : la première fois il cherche à mettre en pratique son idéal politique auprès de Denys l’Ancien, chef de Syracuse, mais l’aventure se solde par un échec. La deuxième fois il recommence l’aventure auprès de Denys le Jeune, mais cette fois encore les rapports entre le philosophe et le chef politique se gâtent. Enfin, la troisième fois, Platon - âgé de soixante dix ans- effectuera une nouvelle tentative, qui se trouvera à nouveau déçue .
c. L’école fondée par Platon : l’Académie
Platon, âgé d’une quarantaine d’années, fonde à Athènes une école où il enseigne les principes de sa philosophie : l'Académie. Le terme Académie est le nom du jardin où s’installa l’école. L’enseignement des sciences exactes, qui servait de préparation
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte