Maxicours.com, Le N°1 du soutien scolaire sur Internet

Exercices et Cours de Mathématiques, Français, Anglais...

Première visite
Je m'abonne !




  Economie  

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Economie. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Economie, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Economie / Terminale STG
Les objectifs et les instruments de la politique économique  
  • 1. Les objectifs de la politique...
    • a. Les principaux objectifs de...
    • b. Distinction entre politique...
  • 2. Les principaux instruments de la...
    • a. La politique budgétaire
    • b. La politique des revenus
    • c. La politique monétaire

Objectifs : quels sont les grands objectifs de la politique économique ? Quels sont les principaux instruments qui permettent la mise en œuvre des orientations de la politique économique ? Quelle distinction faut-il apporter entre politique conjoncturelle et politique structurelle ?

Aujourd’hui, le simple jeu du marché ne suffit plus à rétablir les équilibres fondamentaux des économies capitalistes. C’est pourquoi l’intervention de l’État devient nécessaire : on parle de régulation étatique. L’État élabore pour cela une « politique économique  ».

La politique économique désigne l’ensemble des décisions prises par le gouvernement afin d’atteindre certains objectifs (relance de l’économie, diminution du chômage...). Pour atteindre ces objectifs, les pouvoirs publics disposent d’un certain nombre d’instruments.

1. Les objectifs de la politique économique
a. Les principaux objectifs de politique économique
Selon l’économiste Nicholas Kaldor, 4 objectifs paraissent particulièrement importants :

la croissance économique mesurée à partir du taux de croissance du PIB (Produit Intérieur Brut) ;

l’emploi évalué par le taux de chômage ;

la stabilité des prix mesurée par le taux d’inflation (hausse des prix) ;

l’équilibre extérieur évalué par le solde de la balance des paiements courants (exportations/importations).

La représentation graphique de ces quatre objectifs est appelée « carré magique ».

Remarque : pour le tracé du « carré magique » d’un pays, il convient de prendre des échelles différentes pour chacun des axes.

Le carré magique (tracé en pointillé) représente la situation idéale pour une économie : un taux de croissance le plus élevé possible ; un commerce extérieur excédentaire ; une situation proche du plein emploi (taux de chômage proche de zéro) et un taux d’inflation le plus faible possible (taux proche de zéro).
b. Distinction entre politique conjoncturelle et politique structurelle
La politique économique se compose d’une dimension conjoncturelle et une dimension structurelle.

Les politiques conjoncturelles visent à agir à court terme et à guider l’activité économique du pays ; elles se composent essentiellement des politiques budgétaire et monétaire. Elles ont souvent deux orientations possibles (mais antagonistes) : la priorité à l’emploi (on parlera de politique de relance ou « politique de Go »), la priorité à la lutte contre l’inflation (on parlera alors de politique de rigueur ou « politique de Stop »). Le gouvernement fera alors le choix entre l’une ou l’autre de ces deux priorités.

Les politiques structurelles visent au contraire à agir
...
Cette fiche de cours t'intéresse ?
N'attends plus pour la voir en intégralité !