Universalité de l'ADN - Cours de SVT Seconde avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Universalité de l'ADN

Objectif
Les chromosomes sont le support de l'information génétique.
Quelle est leur nature chimique ?
1. L'ADN, constituant essentiel des chromosomes
Les chromosomes traités par des colorants spécifiques, comme le réactif de Feulgen, apparaissent constitués d'ADN ou acide désoxyribonucléique.

L'ADN est une macromolécule associée, dans les chromosomes, à des protéines. Cette molécule est constituée d'un assemblage de deux brins enroulés en une double hélice. Chaque brin résulte de l'assemblage de nucléotides, au nombre de quatre : l'adénine (A), la thymine (T), la cytosine (C) et la guanine (G).

L'étude de l'ADN de cellules d'un même organisme et d'organismes d'espèces différentes révèle quelques caractéristiques.
Chaque ADN d'une espèce quelconque montre une quantité équivalente, mais différente d'une espèce à l'autre, de nucléotides A et T, ainsi que de nucléotides C et G. En revanche, ces proportions sont constantes pour deux molécules d'ADN issues de deux cellules différentes d'un même organisme.

Ces données suggèrent que les nucléotides forment des « couples » au sein de la molécule d'ADN : l'adénine et la thymine sont complémentaires, ainsi que la guanine et la cytosine.
La complémentarité des nucléotides se trouve vérifiée dans l'organisation en double hélice. Chaque brin est ainsi complémentaire de l'autre.

Cette structure de l'ADN fut mise en évidence par Watson et Crick, en 1953.


Doc. La double hélice d'ADN.



2. L'ADN, molécule universelle du vivant
Les expériences de transgénèse menées par les chercheurs consistent à prélever un fragment d'ADN issu d'une cellule d'une espèce et à l'introduire dans une cellule d'une autre espèce (transgénèse interspécifique). Cette technique est notamment utilisée en agriculture, pour améliorer les espèces végétales, et en pharmacie, dans l'optique de produire des médicaments en quantité importante.

La réussite de l'expérience se traduit par l'acquisition par les cellules de l'espèce receveuse d'un nouveau caractère initialement présent chez l'espèce donneuse.
Cette possibilité de modification du patrimoine génétique ne peut être envisagée que si l'ADN constitue le support de l'information génétique et que ce support est partagé par les deux espèces.
Ainsi, la transgénèse interspécifique montre à la fois que l'ADN est le support de l'information génétique et qu'il est universel dans le monde vivant. Cette universalité conforte l'idée d'une unité du vivant tant à l'échelle cellulaire qu'à l'échelle moléculaire.

 

L'essentiel

L'acide désoxyribonucléique, ou ADN, est le support de l'information génétique. Ce constituant principal des chromosomes se présente sous la forme de deux chaînes complémentaires de nucléotides (A, T, C et G) enroulées en double hélice.

L'existence de la transgénèse repose sur l'universalité de l'ADN dans le monde vivant.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents