Tartuffe : le résumé détaillé - Cours de Français avec Maxicours - Lycée

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Tartuffe : le résumé détaillé

Acte I
La pièce s’ouvre sur une dispute entre Madame Pernelle, la mère du maître de maison, Orgon et le reste de la famille. Cette femme extrêmement dévote reproche à chaque membre de la famille le laisser-aller de leur conduite et leurs critiques envers Tartuffe qui doit être considéré comme un saint. Après avoir dit ce qu’elle avait sur le cœur, Madame Pernelle sort de chez son fils et jure de ne plus y revenir.
Dorine explique à Cléante, le frère d’Elmire l’aveuglement de son maître, Orgon, qui avant d’héberger Tartuffe était un homme sage et raisonnable. Orgon a fait de lui son confident et son maître à penser, il lui obéit en tout et lui laisse même diriger la maison.
Elmire annonce qu’Orgon absent depuis deux jours revient incessamment chez lui. Damis demande à sa belle-mère d’intervenir auprès de son père en faveur du mariage de sa sœur Mariane et de Valère car il a remarqué que Tartuffe s’y oppose depuis quelque temps et il redoute qu’Orgon, trop influençable, n’y fasse obstacle à son tour.
Arrive Orgon qui s’informe auprès de Dorine de ce qui s’est passé chez lui durant son absence. Elle lui apprend qu’Elmire a été souffrante. Orgon ne se soucie pas de sa femme et s’intéresse uniquement à Tartuffe. Désormais seul avec Orgon, Cléante lui fait part de sa surprise : est-il convenable de s’occuper si peu de sa femme ? Orgon lui coupe la parole et lui dit qu’il connaît une profonde paix intérieure depuis que Tartuffe est à ses côtés. Orgon lui raconte sa rencontre avec son protégé, Cléante le met en garde contre les faux dévots et l’interroge sur le mariage de Mariane avec Valère. Orgon refuse de répondre et quitte brusquement son beau-frère.
Acte II
Orgon annonce à sa fille son intention de la marier avec Tartuffe. La jeune fille proteste en vain. Dorine intervient dans la conversation. Elle croit à une plaisanterie de son maître. Orgon se fâche. Alors, elle utilise une autre tactique : Orgon a-t-il songé aux inconvénients d’une telle union ? Tartuffe est pauvre et à marier une jeune fille contre son gré, on risque de la rendre infidèle. Orgon s’emporte et menace de gifler Dorine. Excédé Orgon s’en va laissant seules la jeune fille et sa suivante.
Dorine pousse la jeune fille à réagir, à protester, en vain car Mariane ne conçoit pas de s’opposer à son père. Dorine, émue, lui propose de l’aider quand survient Valère.
Le jeune homme est très inquiet à l’annonce du nouveau projet d’Orgon et il demande confirmation auprès de Mariane. Les deux jeunes gens se querellent ; c’est la scène de dépit amoureux. Il faut l’intervention de Dorine pour les réconcilier.
Acte III
Damis apparaît, hors de lui, par le projet de son père et il se déclare prêt à faire n’importe quoi pour empêcher ce mariage. Dorine lui conseille de laisser agir sa belle-mère.
Arrive Tartuffe qui joue à la comédie de la dévotion dès qu’il voit Dorine. Celle-ci, point dupe, ironise et lui annonce qu’Elmire veut le voir en particulier.
Tartuffe accueille Elmire avec déférence. Il invite la jeune femme à s’asseoir auprès de lui. S’ensuivent des gestes osés de Tartuffe envers Elmire qui le repousse. Elle lui découvre la raison de cette entrevue : favoriser le mariage de Mariane et de Valère. C’est alors que Tartuffe lui dévoile son amour et continue à se montrer hardi en proposant à la jeune femme d’entretenir avec elle une relation secrète. Elmire refuse et promet de ne rien dire à son mari s’il convaint Orgon de consentir à ce que Valère épouse Mariane.
Leur conversation est brusquement interrompue par Damis qui les écoutait. Il décide d’en informer son père sur-le-champ.
Arrive Orgon que Damis met rapidement au courant. Orgon refuse de croire le jeune homme. Tartuffe, loin de nier, s’accuse d’être un mauvais chrétien. Orgon en conclut que Damis a tout inventé par haine de Tartuffe. Aussi décide-t-il de précipiter le mariage de sa fille et de Tartuffe. Il chasse Damis et le déshérite. Refusant le départ de son protégé, il enjoint Tartuffe de fréquenter son épouse le plus souvent possible et lui donne tous ses biens.
Acte IV
Cléante presse Tartuffe de réconcilier le père et le fils et de renoncer à la donation d’Orgon. Tartuffe hypocritement s’y refuse.
Dorine appelle Cléante car Mariane est désespérée. Elle s’engage à entrer dans un couvent si son père annule son projet.
Dorine et Elmire joignent leur prière à celle de la jeune fille pour faire céder Orgon. Voyant que toute la famille se ligue contre lui et surtout contre Tartuffe, Orgon maintient sa décision.
Alors Elmire lui déclare qu’elle va lui fournir la preuve de la traîtrise de Tartuffe. Elle cache Orgon sous une table pour écouter la conversation qu’elle aura avec Tartuffe.
Ce dernier arrive. Il est peu convaincu des propos d’Elmire et lui demande des preuves tangibles de son amour. Décontenancée par tant d’audace, Elmire tousse pour avertir Orgon de sortir de dessous la table. Rien n’y fait, Orgon ne bouge pas. Elle se débarrasse de Tartuffe en lui demandant de vérifier si personne n’écoute. Indigné, Orgon surgit de sa cachette quand revient Tartuffe. Orgon ordonne au traître de déguerpir. Tartuffe lui déclare qu’il est le maître des lieux maintenant qu’il lui a fait donation de ses biens.
Sous le choc, Orgon s’explique. Il avoue à sa femme avoir confié à Tartuffe des papiers politiquement compromettants.
Acte V
Orgon indique à Cléante que durant la Fronde (révolte des nobles contre le pouvoir royal), Argas, l’un de ses amis, avait pris le parti des frondeurs. Orgon a accepté de conserver ces papiers. Orgon a peur que Tartuffe ne les utilise contre lui.
Averti de ce qui vient de se passer Damis est prêt à assommer Tartuffe. Cléante lui dit que la violence n’est pas une solution.
Madame Pernelle arrive et malgré les accusations de son fils refuse de croire à la fourberie de Tartuffe.
Un huissier, M. Loyal, arrive et ordonne à Orgon et à sa famille de quitter les lieux avant demain sous peine d’expulsion.
Madame Pernelle finit par reconnaître son erreur et son aveuglement.
Valère arrive. Il révèle que Tartuffe a dénoncé Orgon au roi comme complice des frondeurs. Il lui offre son carrosse et de l’argent pour s’enfuir.
Un commissaire de police survient avec Tartuffe. Ce dernier savoure ce qu’il croit être sa victoire. Coup de théâtre, il est arrêté par le commissaire. Ce dernier explique que le roi connaissait la fourberie de Tartuffe déjà auteur d’escroqueries précédentes. Pour remercier Orgon de sa fidélité passée, il lui rend ses biens et lui pardonne d’avoir par amitié aidé Argas. Mariane et Valère peuvent librement se marier.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents