Les grandes phases de la Seconde Guerre mondiale - Cours d'Histoire avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Les grandes phases de la Seconde Guerre mondiale

1. Les victoires des dictatures (septembre 1939 - été 1942)
Les démocraties occidentales, traumatisées par le souvenir de la Grande Guerre, ont longtemps fait reculer l'échéance d'une confrontation directe.

L'invasion de la Pologne le 1er septembre 1939 voit s'envoler les dernières illusions du maintien de la paix. La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne le 3 septembre 1939.
a. Les victoires allemandes en Europe de 1939 à 1940
Alors que le IIIe Reich expérimente en Pologne la Blitzkrieg  et raye de la carte ce pays dès le 28 septembre, à l'ouest, en dépit de la mobilisation générale des hommes et des moyens, les armées se regardent sans combattre : c'est la drôle de guerre, attitude attentiste à l'abri de la Ligne Maginot.

Cette tactique laisse à la Wehrmacht le temps de se redéployer.

Pour répondre à un impératif économique (éviter que les Allemands ne contrôlent le fer suédois) les franco-anglais débarquent en Norvège. L'Allemagne envahit alors le Danemark et la Norvège à partir du 9 avril 1940 en une semaine.

Hitler profite de cette diversion pour appliquer la Blitzkrieg en France à partir du 10 mai.
La Wehrmacht contourne par les Pays-Bas et la Belgique, puis attaque de front la Ligne Maginot.

Un armistice franco-allemand est signé le 22 juin 1940 à Rethondes.
La France est coupée en deux et l'Allemagne contrôle un territoire qui s'étend de Biarritz à Varsovie, du Cap Nord à Tripoli.
b. L'européanisation du conflit (juin 1940 - mai 1941)
En juillet 1940, le Royaume-Uni est seul contre l'Axe :

L'URSS se conforme au Pacte de non-agression germano-soviétique.
Les États-Unis se retranchent derrière un isolationnisme de facture qui n'exclut pas cependant une aide logistique et matérielle aux forces britanniques.

Toute tentative de débarquement en Angleterre par l'Allemagne est interdite, faute d'une marine déficiente. L'Allemagne décide finalement d'appliquer une terreur par les airs.
D'août à octobre 1940, la Luftwaffe entame la bataille d'Angleterre et bombarde sans relâche cibles militaires et civiles.

Grâce à leur détermination et à l'aide du radar, les Anglais contiennent l'assaut.
La blitzkrieg a fait long feu à l'ouest et Hitler doit se résoudre à mener désormais une guerre d'usure, en menaçant l'approvisionnement d'un pays qui récuse toute offre d'armistice. La guerre s'étend alors à l'Atlantique, à la Méditerranée et à l'Afrique du Nord.

En Libye, les Italiens lancent une offensive contre l'Égypte le 12 septembre 1940.
Hitler envoie 26 février 1941 l'Afrika Korps de Rommel qui parvient aux portes du Caire.

À partir du 6 avril 1941, l'Allemagne envahit la Yougoslavie et conquiert la Grèce le 23 avril.
 
 
 Doc. 1. Londres bombardée
c. La mondialisation du conflit (juin 1941 - mai 1942)
L'opération Barbarossa
Le 22 juin 1941, Hitler lance l'opération Barbarossa qui prévoit l'invasion de l'U.R.S.S. par la Blitzkrieg.
L'opération Barbarossa a pour but de contrôler l'Ukraine et ses céréales, puis Leningrad et Moscou (principaux foyers industriels) avant de fondre sur le pétrole du Caucase. 

Les premières conquêtes sont rapides
: en trois mois, le Reich contrôle la Biélorussie, les États baltes et l'Ukraine. En décembre 1941, les Allemands sont aux portes de Moscou.
 
Doc. 2. Un soldat russe arrêté par des allemands lors de l'opération Barbarossa

La guerre dans le Pacifique
Alors que les Soviétiques tentent de juguler l'effort de guerre allemand de la Baltique à la Volga, les Américains rompent progressivement leur isolationnisme par le vote de la Loi Prêt-Bail, votée en avril 1941, inquiétés par l'expansionnisme japonais (occupation de l'Indochine en juillet 1941).

Le général Tojo, premier Ministre du Japon en octobre 1941, tient à s'emparer de l'Asie du Sud-Est et du Pacifique. Ses intérêts entrent en conflit avec ceux des États-Unis. La guerre est inévitable.

Le 7 décembre 1941, les Japonais attaquent la base navale de Pearl Harbor, sans déclaration de guerre préalable. Le 8, les États-Unis déclarent la guerre au Japon, tandis que l'Allemagne la déclare aux Américains le 11.
 
2. La victoire des alliés (juin 1942 - septembre 1945)
a. Le tournant de la guerre (juin 1942 - septembre 1943)
En un peu plus d'une année, insensiblement, la victoire change de camp.

La bataille de Midway

Moins de six mois après la destruction de sa flotte, les Etats-Unis repoussent pour la première fois l'expansion japonaise au cours de la bataille aéro-navale de Midway (4-5 juin 1942).

Le 7 août, les Américains débarquent à Guadalcanal où ils sont rejoints par les troupes du Commonwealth. Vaincus en février 1943, les Japonais évacuent, refluent mais abandonnent chaque île du Pacifique au prix de rudes combats.

L'Allemagne chassée d'Afrique
Parti du Caire, Montgomery stoppe l'Afrika Korps à El Alamein le 3 novembre 1942.
Les Italo-allemands reculent pour la première fois.

De plus, le 8 novembre 1942, les Alliés débarquent au Maroc et en Algérie (Opération Torch), tandis que les forces de l'Axe se replient sur la Tunisie afin de protéger l'Italie.

La bataille de Stalingrad
L'hiver 1941-1942 a marqué pour Hitler l'échec de la Wehrmacht devant Moscou et l'armée allemande avait dû se replier sur Smolensk au nord.

Hitler oriente finalement l'armée vers le sud afin de s'emparer du pétrole du Caucase. Cet assaut les conduit jusqu'à Stalingrad, ville portant le nom de Staline, dont la prise serait un symbole.

Le 12 septembre 1942, la Wehrmacht pénètre dans Stalingrad. De violents combats de rue s'engagent, tandis que les soviétiques contournent le front et encerclent une partie de la Wehrmacht qui capitule le 2 février 1943. De même les troupes allemandes sont encerclées au nord et au sud.

Cette défaite allemande marque un tournant dans la guerre.
 
Doc. 3. La bataille de Stalingrad
b. Les Alliés à l'assaut de l'Europe nazie
Après l'Afrique du Nord, les Alliés débarquent en Sicile puis en Campanie les 9 et 10 juillet 1943.
L'avancée des troupes alliées contraint Mussolini à la démission ; aidé par Hitler, il se retire dans la République de Salo.

En novembre 1943, la Conférence de Téhéran réunissant Roosevelt, Churchill et Staline met en place l'ouverture d'un deuxième front occidental : le 6 juin 1944, l'Opération Overlord permet le débarquement en Normandie.

Ce débarquement parvient à percer les lignes allemandes après deux mois au prix de l'engagement de 2 millions de soldats.

Depuis Stalingrad, la progression soviétique est rapide et au printemps 1944, toute l'URSS est libérée. L'avancée soviétique se poursuit en Europe centrale et balkanique.

Le 15 août 1944, les Alliés débarquent en Provence et opèrent la jonction avec les troupes débarquées en Normandie vers Dijon.
En décembre 1944, la quasi totalité du territoire français est libérée.

Le 25 avril 1945, les armées anglo-américaines et soviétiques se rejoignent sur l'Elbe.
Le 30 avril, Hitler se suicide sur les ruines de Berlin et l'Allemagne capitule sans condition le 8 mai 1945.
 
Doc. 4. L'armée américaine débarque en Normandie
c. La défaite du Japon
Dans le Pacifique, la progression des Alliés est ralentie par les conditions géographiques et la détermination des soldats japonais endoctrinés : les Philippines sont reprises par les Américains en février 1945, Okinawa en juin 1945.

Le Japon est bombardé sans relâche mais ne cède pas.
Afin d'abréger la guerre, Truman, le nouveau président des Etats-Unis, décide d'utiliser l'arme atomique : les 6 et 9 août 1945, Hiroshima et Nagasaki subissent un bombardement atomique.

Le 14 août l'empereur Hiro Hito impose sa volonté à son état-major et le Japon se rend sans condition le 2 septembre 1945
 
Doc. 5. La bombe nucléaire éclate sur Hiroshima et Nagasaki
L'essentiel
La Seconde Guerre mondiale a été le conflit le plus meurtrier de l'Histoire, touchant aussi bien les forces militaires que les populations civiles, durement éprouvées (bombardements, déportation des Ukrainiens et des Allemands de la Volga par les Soviétiques, Shoah, bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki).

Désastre humain et matériel sans précédent dans l'histoire de l'humanité, la Seconde Guerre mondiale pèse aussi d'un lourd bilan moral et psychologique. Nombreux sont ceux qui ont tenté de croire en la fin de cette ère du massacre, établissant à cette fin une Charte Universelle des Droits de l'Homme en préambule à l'Organisation des Nations-Unies nouvellement créée.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en SVT grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents