Un monde à reconstruire : l'espoir d'un monde meilleur- Terminale- Histoire - Maxicours

Un monde à reconstruire : l'espoir d'un monde meilleur

Objectifs
  • Connaitre la création de l'ONU et ses objectifs.
  • Connaitre la réorganisation mondiale après la Seconde Guerre mondiale.
Points clés
  • Les vainqueurs de la guerre cherchent à établir un nouvel ordre mondial chargé de garantir la paix. Un tribunal international condamne les responsables nazis à Nuremberg et les japonais à Tokyo.
  • Par ailleurs, l'ONU est fondée en 1945, dont les buts sont d'assurer la paix et de favoriser la coopération internationale. Une coopération monétaire internationale est également mise en place.
1. « Des lendemains qui chantent »

Pour conjurer le retour d'une telle barbarie, un tribunal international siège à Nuremberg puis à Tokyo de mai 1946 à novembre 1948. Y comparaissent les responsables nazis et japonais que les vainqueurs, qui parlent au nom de la conscience universelle, jugent comme des criminels de guerre et responsables de crimes contre l'humanité :

  • 21 accusés parmi lesquels Goebbels et Ribbentrop ;
  • 12 sont condamnés à mort et 11 pendus ;
  • 7 sont emprisonnés et 3 acquittés.

C'est une condamnation sans appel de la barbarie nazie. Une nouvelle notion du droit international (« crime contre l'humanité ») punit le génocide.

2. La création de l'ONU

Les bases d'un nouvel ordre international ont été jetées dans la charte de l'Atlantique, signée en août 1941 par Churchill et Roosevelt. Décidée à la conférence de Téhéran en 1943, affinée à Yalta, l'ONU est définitivement fondée par la charte des Nations Unies, signée par 50 États à San Francisco, le 26 juin 1945. L'ONU comprend trois grandes institutions :

  • Une Assemblée générale : chaque pays dispose d'une voix. Elle se réunit au moins une fois par an pour émettre des « recommandations » et des « résolutions ». En principe, elles sont votées à la majorité des deux tiers. Tous les États signataires doivent alors les respecter.
  • Le Conseil de sécurité est composé de 11 membres dont 5 permanents (USA, URSS, RU, Chine et France). Il peut se réunir à tout moment pour examiner les questions susceptibles de mettre la paix en danger. Les décisions sont prises à la majorité simple, mais les cinq membres permanents disposent d'un droit de veto.
  • Le Secrétaire général, élu pour 5 ans par l'Assemblée Générale sur proposition du Conseil de Sécurité, dirige l'administration des fonctionnaires internationaux, tout en étant chargé de faire exécuter les résolutions de l'Assemblée et du Conseil. Le siège est à New York.

L'ONU se fixe trois buts principaux :

  • assurer le maintien de la paix dans le monde ;
  • favoriser la coopération internationale et le développement économique ;
  • promouvoir les droits de l'homme : à ce titre, elle adopte en 1948, la Déclaration universelle des droits de l'homme.
3. Réorganisation économique

Les Alliés partagent l'idée que la guerre a été provoquée, pour une large part, par le protectionnisme et les désordres monétaires des années 1930. Préparés pendant les hostilités par l'économiste britannique John Maynard Keynes et l'américain Harry D. White, les accords de Bretton Woods, signés le 22 juillet 1944 par 45 pays, doivent restaurer la coopération monétaire internationale et les échanges internationaux. Chacun des États signataires s'engage à :

  • définir la valeur de sa monnaie en dollars. Seul le dollar est convertible en or (une once d'or fin = 35 dollars) ;
  • maintenir le cours de sa monnaie sans s'écarter, à la hausse comme à la baisse, de 1 % de la parité fixée ;
  • conserver une balance des paiements positive, pour éviter les dévaluations sauvages des années 1930.

Ces accords consacrent la supériorité du dollar et laissent une grande latitude en matière financière aux États-Unis. Pour veiller au respect de ces règles, un fonds monétaire international (FMI) est créé, alimenté par les quotes-parts apportées par chacun des États membres, qui peuvent en contrepartie lui emprunter des devises en cas de nécessité. La Banque mondiale (BIRD) complète le dispositif en accordant des prêts à long terme pour financer de grands programmes d'investissement.
Ce système durera jusqu'à la crise financière de 1971. En stabilisant les monnaies, il favorise la reprise économique de l'Europe. Il consacre aussi la suprématie et l'hégémonie des États-Unis.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent