Les différentes utilités - Maxicours

Les différentes utilités

Objectif
  • Distinguer utilité totale et utilité marginale.
Points clés
  • L’utilité totale correspond à la satisfaction globale du consommateur en fonction des quantités consommées.
  • Plus cette quantité augmente et plus l’utilité totale croît jusqu’à un certain seuil où l’utilité de la prochaine unité consommée c’est-à-dire l’utilité marginale n’augmente plus la satisfaction.
  • À ce seuil, l’utilité marginale devient négative ce qui permet de déterminer la quantité optimale à consommer.
Pour bien comprendre
  • Utilité totale
  • Utilité marginale
1. L’utilité totale
L’utilité totale correspond à la satisfaction globale engendrée par la consommation d’une quantité de biens et/ou de services par un consommateur.

Cette utilité peut être représentée graphiquement au moyen d’une courbe nécessairement croissante dans un premier temps. En effet, plus un individu consomme et plus sa satisfaction ou bien-être va s’élever.

Toutefois, à partir d’une certaine quantité consommée, la satisfaction totale augmentera moins qu’au début de l’acte de consommation voire même pourra diminuer.

Ainsi, plus on consomme et plus l’utilité augmente, mais de moins en moins vite au fil du temps.

L’utilité totale est toujours fonction de la quantité de biens consommée. C’est la raison pour laquelle en abscisse sera indiquée la quantité de biens consommés et en ordonnée la valeur de l’utilité totale du consommateur.

Exemple
Représentation graphique de l’utilité totale liée à la consommation de bonbons :
     • en abscisse, unités de bonbons consommés (1 = 1 bonbon acheté et consommé) ;
     • en ordonnée, la satisfaction totale ressentie par la consommation des unités de bonbons.

 

On remarque donc que le consommateur ressent une augmentation de son bien-être jusqu’à la consommation de 5 bonbons. Au-delà, il arrive à saturation et sa satisfaction diminue.
2. L’utilité marginale
L’utilité marginale correspond à l’augmentation de la satisfaction engendrée par la consommation d’une unité supplémentaire.

Cette utilité peut être représentée graphiquement au moyen d’une courbe nécessairement décroissante. En effet, la satisfaction ressentie par la première unité consommée n’est jamais aussi importante au fur et à mesure que le consommateur augmente sa quantité consommée.

Cette utilité dite marginale va même devenir négative lorsque le consommateur sera arrivé à saturation, c’est-à-dire que son bien-être n’augmentera plus malgré une augmentation de la quantité achetée.

Exemple
Représentation graphique de l’utilité totale et marginale liée à la consommation de bonbons (reprise de l’exemple précédent) :

 



     • l’utilité marginale pour 2 unités consommées est de 20 c’est-à-dire que le consommateur augmente sa satisfaction totale de 20 pour un bonbon supplémentaire après en avoir consommé 1.
     • l’utilité marginale pour 6 unités consommées est de -10 c’est-à-dire que le consommateur diminue son bien-être après 5 bonbons.

On a donc le tableau suivant issu de la représentation graphique :
 
Unités
consommées
Utilité
totale
Utilité
marginale (Um)
0 0 0
1 30 30
2 50 20
3 70 20
4 80 10
5 80 0
6 70 -10

Si l’on trace la courbe d’utilité marginale pour cet exemple, on remarque qu’elle vérifie l’hypothèse de décroissance. La quantité optimale de bonbons à consommer est de 5.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Des profs en ligne

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Découvrir le reste du programme

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent