La Révolution industrielle - Cours d'Histoire CM1 avec Maxicours - Primaire

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

La Révolution industrielle


1. De nouvelles techniques
Jusqu’à la fin du XVIIIe, les objets sont fabriqués à la main par des artisans dans de petits ateliers ou des fabriques. On connaît la vapeur comme source d’énergie depuis le XVIIe siècle mais il n’existe pas encore de machine pour l’utiliser.

C'est l’Ecossais James Watt qui, au XIXe siècle, met au point la machine à vapeur.
Ensuite, d’autres machines sont créées : métier à tisser, forge, machines-outils. Toutes utilisent la vapeur comme source d’énergie.
C'est l’Anglais Stephenson qui invente la première locomotive utilisant la vapeur comme source d'énergie.

© ABLESTOCK.COM/Jupiterimages
 
La vapeur est obtenue en portant de l’eau à ébullition dans de grosses chaudières. On entretient le feu en brûlant du charbon.

Ces techniques révolutionnent l'industrie en Angleterre d'abord, puis dans toute l'Europe

2. L'industrialisation en France
Pour ne pas avoir à transporter le charbon, les nombreuses usines sont construites à proximité des mines. La région Nord-Pas-de-Calais devient la première région industrielle du XIXe siècle. Mais d’autres régions comme Saint-Etienne connaissent aussi une forte industrialisation. Ces usines produisent surtout des métaux : fer, fonte, acier. C’est ce qu’on appelle la sidérurgie. Les besoins en métaux sont très grands pour le développement du chemin de fer.


©PHOTOS.COM/
Jupiterimages
L’autre industrie principale est le textile. Le Français Jacquart a inventé un métier à tisser mécanique qui permet de tisser rapidement de gros rouleaux de tissu.

Les gens riches mettent leur argent au service de l’industrie. Ils créent des banques pour financer les entreprises. De grandes sociétés apparaissent, certains font fortune.
3. Le développement du chemin de fer
La première ligne de chemin de fer française est ouverte en 1828. Tout au long du XIXe siècle, le réseau se développe d’abord autour des nouvelles régions industrielles, puis en étoile autour de la capitale.
© ABLESTOCK/
Jupiterimages

Simultanément, les locomotives à vapeur évoluent et deviennent capables de tracter des trains de plus en plus lourds. Les distances raccourcissent. Les Français fortunés voyagent de plus en plus. Mais surtout, on peut échanger des marchandises avec toutes les régions et aussi les autres pays.


©LIQUID LIBRARY/
Jupiterimages

La navigation devient plus facile grâce aux bateaux à vapeur. Les durées de trajet sont réduites et l'on peut facilement faire venir les ressources des colonies françaises.

4. La naissance de la classe ouvrière
Ces nouvelles usines ont besoin d’une abondante main-d’œuvre. Beaucoup de paysans quittent les campagnes pour les villes où ils espèrent une vie meilleure. C’est l’exode rural.

En réalité, ils trouvent des conditions de vie et de travail très difficiles. Aucune loi ne contrôle les conditions de travail. Ils peuvent être renvoyés sans motif. Même les très jeunes enfants travaillent car leurs familles sont dans le besoin. Il n’y a pas de jour de congé. Les ouvriers sont payés en fonction de ce qu’ils produisent.
© BRAND X PICTURES/ Jupiterimages


En cas de maladie ou d’accident, ils ne sont pas payés. La Sécurité Sociale n’existe pas encore, les indemnités de chômage et les retraites non plus. Les gens continuent à travailler tant que leurs forces le leur permettent.

Ils sont logés dans des logements insalubres, sans eau ni électricité, souvent de simples caves ou greniers. Ils sont trop pauvres pour bien se nourrir et pour se soigner. La mortalité infantile est importante.

Les ouvriers essaient de s'organiser mais les grèves, interdites à l'époque, sont violemment réprimées.
5. Des lois sociales améliorent peu à peu la vie des ouvriers

Des lois sociales sont peu à peu votées pour améliorer les conditions de vie et de travail des ouvriers.

Voici les plus importantes :
1841
Interdiction du travail des enfants de moins de 8 ans.
1864
Le droit de grève est accordé.
1884
Autorisation pour les ouvriers de se grouper en syndicats.
1890
Journée de travail limitée à 12h.
1892
Interdiction du travail des enfants de moins de 13 ans.
1898
Loi obligeant les patrons à verser une indemnité aux ouvriers blessés ou mutilés en cas d’accident du travail ou à leur famille en cas de décès.
1901
La journée de travail est limitée à 10h


Je retiens
Le XIXe siècle est marqué par de profonds changements.

- La mise au point de la machine à vapeur permet le développement de l’industrie, essentiellement la sidérurgie et le textile. De nombreuses usines sont construites à proximité des mines de charbon. Le chemin de fer se développe, facilitant le transport de personnes et de marchandises. Des banques sont créées et de grosses sociétés se développent.

- De nombreux paysans quittent les campagnes pour les villes dans l’espoir d’une vie meilleure ; c’est l’exode rural.

- Hélas, les conditions de travail des ouvriers sont très dures. Progressivement, des lois sont votées pour les améliorer.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en géographie grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents