Étudier la synthèse additive et soustractive - Maxicours

Étudier la synthèse additive et soustractive

Objectifs
  • Choisir le modèle de la synthèse additive ou celui de la synthèse soustractive selon la situation à interpréter.
  • Illustrer les notions de synthèse additive et de synthèse soustractive.
Points clés
  • Le mélange des trois couleurs primaires en synthèse additive (bleu, vert et rouge) donne du blanc. Le mélange de deux couleurs primaires donne une couleur secondaire (cyan, magenta ou jaune).
  • Le mélange des trois couleurs primaires en synthèse soustractive (cyan, magenta et jaune) donne du noir. Le mélange de deux couleurs primaires donne une couleur secondaire (bleu, vert ou rouge).
Pour bien comprendre
  • Lumière blanche
  • Couleurs primaires
1. La synthèse additive
a. La synthèse additive trichromatique

La lumière blanche est constituée d’une infinité de radiations, qui sont toutes caractérisées par leur couleur.

On produit une lumière colorée en mélangeant trois couleurs primaires : le bleu, le rouge et le vert.

C’est la synthèse additive trichromatique RVB, ou trichromie.

b. La vision des couleurs

La rétine est constituée de 2 types de cellules : les bâtonnets et les cônes.

  • Les bâtonnets sont davantage stimulés en vision nocturne.
  • Les cônes sont sensibles aux trois couleurs primaires (bleu, rouge et vert) en vision diurne.
    Lorsque ces cônes sont stimulés, l’information est transmise au cerveau et on perçoit une couleur. L’œil ne perçoit donc que ces trois couleurs. C’est le cerveau qui fait ensuite le mélange.

Pour l’œil :

  • le jaune est un mélange de vert et de rouge (le pigment jaune diffuse du vert et du rouge) ;
  • le cyan est un mélange de bleu et de vert (le pigment cyan diffuse du bleu et du vert).

Le mélange des deux pigments jaune et cyan ne diffuse donc que la seule couleur commune aux deux : le vert.

c. Les propriétés de la synthèse additive

La synthèse additive repose sur les trois propriétés suivantes.

  1. Lorsqu’on stimule la rétine de l’œil avec une lumière constituée d’un mélange de bleu, de vert et de rouge, on perçoit du blanc.
  2. L’absence de lumière donne du noir.
  3. Le mélange deux à deux des trois couleurs primaires permet de reconstituer les couleurs secondaires :
    • le rouge et le vert donnent le jaune ;
    • le rouge et le bleu donnent le magenta ;
    • le bleu et le vert donnent le cyan.

Synthèse additive des couleurs

Les couleurs qui se trouvent diamétralement opposées sur la figure, comme le vert et le magenta, sont nommées couleurs complémentaires.

d. Les applications

La synthèse additive est utilisée dans les écrans cathodiques, les écrans LCD et les vidéoprojecteurs.

Exemple
On s’intéresse à la palette de couleur d’un logiciel de traitement d’images.
Si l’on sélectionne la couleur magenta, on remarque que cette couleur est produite à partir du rouge et du bleu. La couleur verte est absente. C’est la synthèse additive du rouge et du bleu qui donne le magenta.
Si l’on sélectionne la couleur bleue, on remarque que cette couleur est issue uniquement du bleu, ce qui s’explique par le fait que c’est une couleur primaire en synthèse additive.
Remarque
L’obtention de toutes les couleurs s’obtient en modulant l’intensité des pixels.
2. La synthèse soustractive
a. Le principe

Trois couleurs de pigments suffisent pour créer toutes les couleurs de pigments possibles. Ces trois couleurs primaires sont le cyan, le jaune et le magenta.

Ce type de mélange est la synthèse trichromatique soustractive. Il s’agit des couleurs secondaires utilisées en synthèse additive. On les appelle aussi couleurs fondamentales.

b. La couleur d'un mélange de substances colorées

Une peinture est un mélange de pigments colorés. La couleur de la peinture dépend donc des substances colorées qui la constituent.

Les pigments absorbent une partie de la lumière qui arrive sur l’objet. Seule une partie de la lumière est diffusée.

c. Les propriétés

La synthèse soustractive repose sur trois propriétés.

Dans une peinture :

  1. l’addition des trois couleurs fondamentales donne du noir ;
  2. l’absence de couleur est le blanc ;
  3. l’addition de deux couleurs primaires permet d’obtenir les couleurs secondaires :
    • le cyan et le jaune donnent le vert ;
    • le cyan et le magenta donnent le bleu ;
    • le jaune et le magenta donnent le rouge.

Le mélange de trois taches de peinture de ces couleurs primaires est proposé ci-dessous, ce qui fait apparaitre d’autres couleurs par mélange. Le noir se trouve au milieu, car aucune couleur commune aux trois pigments ne peut être diffusée.


Synthèse soustractive des couleurs
Remarque
La synthèse soustractive utilise les couleurs secondaires de la synthèse additive.
d. Les applications

La synthèse soustractive est utilisée en imprimerie, pour les vitraux, pour la peinture et pour l’impression papier.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent