Comment gérer Internet pour les enfants ?

Conseils

Comment gérer Internet pour les enfants ?

Publié le 01/07/2022

Avec l’essor d’Internet, nous semblons être voués à utiliser les outils numériques de plus en plus jeunes. Alors qu’un socle de compétences informatiques est désormais obligatoire à l’école, nous vous avons donné quelques conseils pour amorcer le rapport à Internet au sein du foyer.

Connaître Internet soi-même pour mieux le gérer

Depuis la crise sanitaire, nous sommes plus exposés à l’utilisation des écrans, que ce soit pour les enfants ou les parents. Cependant, même si Internet est très répandu, il y a encore quelques croyances erronées au sujet des risques que l’on peut encourir : il est donc crucial de s’informer. Parmi les recommandations du gouvernement sur la navigation sécurisée, les plus importantes sont de rester sur des sites sécurisés (l’information est accessible sur le petit verrou de la barre URL en haut à gauche) mais aussi de ne jamais divulguer des informations personnelles par message privé si cela ne rentre pas dans un protocole sécurisé.

En savoir plus sur les dangers est intéressant, mais il faut aussi voir les avantages de l’utilisation des outils numériques : vous aurez sûrement des surprises ! Les utilisateurs (vos enfants) ont leur propre monde sur internet et les réseaux sociaux, il faut donc apprendre à connaître leurs centres d’intérêts sans pour autant les sommer de question. Si vous arrivez à vous faire un avis sur un réseau social et son type de contenu, il vous sera d’autant plus facile d’avertir et prévenir vos enfants des dangers.

Adopter une conduite bienveillante et garder un contrôle parental

Dans cette optique, il est important de laisser une certaine liberté à votre enfant, tout en apportant une supervision. En France, l’accès aux réseaux sociaux est possible à partir de 13 ans, s’il s’agit d’un enfant plus jeune que cet âge légal, un parent doit obligatoirement avoir la gestion du compte. De plus, ces applications sont généralement disponibles sur les smartphones et les enfants plus jeunes peuvent avoir un téléphone avec un accès wifi seulement (et donc, contrôlable et mesurable à la maison). Il est assez difficile de superviser tous les appareils, néanmoins il est possible d’ajouter des filtres sur les navigateurs ou encore plus globalement les smartphones afin de bloquer un maximum de contenu indésirable.

Cette liberté est souvent remise en question quand les enfants semblent accros à leurs outils numériques, cependant il peut être intéressant de chercher la cause plutôt que leur en stopper l’accès. Par exemple, les adolescents s’exposent beaucoup sur les réseaux sociaux et cela constitue un critère d’appartenance sociale d’être sur un réseau social ou un autre. Il faut donc discuter avec vos enfants de la raison de leur attachement à tel ou tel réseau mais aussi leur donner les clés pour comprendre les risques des réseaux sociaux, souvent ignorés par les plus jeunes.

Les sensibiliser aux dangers dès leur plus jeune âge

Vos enfants font partie d’une génération où les outils numériques servent au quotidien. Tout comme le reste de leur éducation, vous pouvez jouer un rôle également dans cet apprentissage et les aider à comprendre les risques et les dangers qui peuvent se cacher derrière un écran. Les enfants n’ont souvent pas conscience des risques encourus dans leurs pratiques et deviennent facilement des cibles potentielles (piratage de comptes en ligne, vol de données personnelles, cyberharcèlement,…).

Alors n’hésitez pas et sensibilisez-les dès leur plus jeune âge. Pour vous aider, il existe le site www.cybermalveillance.gouv.fr qui propose tout un panel de jeux et activités ludiques pour faciliter l’éveil et l’apprentissage de la sécurité sur Internet. Différents supports sont proposés et certains sont même téléchargeables pour accompagner vos enfants selon leur tranche d’âge (à partir de 7 ans) : bande dessinée, quiz, vidéo, un cahier de vacances pour la sécurité numérique « Les As du Web », un permis Internet, un jeu de société,….

Utiliser Internet à bon escient

Même si Internet est souvent dépeint comme une grande toile dangereuse, il s’avère que les outils numériques sont aussi très pratiques pour l’apprentissage des enfants. En effet, beaucoup d’écoles sont encouragées à utiliser des tablettes ou encore des ordinateurs afin d’illustrer et animer des exercices logiques parfois complexes à visualiser pour les enfants. La variation des contenus est très importante pour intégrer différentes notions car chaque élève a sa propre sensibilité aux méthodes d’apprentissage. C’est le cas par exemple avec Maxicours, qui propose des contenus sous formes variées (cours vidéos, exercices interactifs, quiz, pazapa…), ce qui permet de découvrir une nouvelle approche selon les notions.

Un autre avantage avec les outils numériques reste que les informations se trouvent instantanément et tous les problèmes (ou presque) peuvent avoir une solution. Bien sûr, il faut tout de même avoir un certain filtre pour reconnaître les informations fiables et avérées, mais il est aujourd’hui très simple d’avoir accès à du contenu fondé sur de réelles recherches. C’est une belle opportunité d’éveil pour les enfants curieux qui cherchent à se renseigner sur des sujets spécifiques : plus besoin de prendre 50 livres différents, tout est à portée de main. Vous l’aurez compris, Internet peut s’avérer très positif si l’on prend le temps de comprendre son fonctionnement et de faire prendre conscience des risques aux enfants.

Articles similaires

Comment maintenir les connaissances de votre enfant pendant les vacances ?

Publié le 27/07/2022 Pendant les vacances, les enfants sont souvent partagés entre la maison, les centres aérés, les camps de vacances ou encore la...

Quelles activités faire avec vos enfants cet été ?

Publié le 13/07/2022 Ca y est, les grandes vacances sont arrivées ! Colonies, centres aérés, séjours chez les grands-parents… Pas toujours facile de les...

Comment gérer Internet pour les enfants ?

Publié le 01/07/2022 Avec l’essor d’Internet, nous semblons être voués à utiliser les outils numériques de plus en plus jeunes. Alors qu’un socle de...