Mesures de prévention contre les cancers - Maxicours

Mesures de prévention contre les cancers

Objectif
Comment limiter le risque de développer un cancer ?
Un cancer a pour origine des mutations qui viennent perturber le contrôle du cycle cellulaire. Les plus fréquentes sont des mutations qui touchent le gène p53 dont le produit induit la mort cellulaire lorsque sont détectées des anomalies génétiques.
Les mutations sont des évènements spontanés qui surviennent normalement lors de la division cellulaire. Elles sont le plus souvent réparées et n’interfèrent pas avec le métabolisme cellulaire. L’exposition à certains agents dits « mutagènes » peut augmenter la fréquence de ces mutations.
1. Le cancer du poumon
a. Les risques de développer un cancer des poumons
Les études épidémiologiques démontrent clairement qu’il existe une corrélation entre le risque relatif de développer un cancer du poumon et le nombre quotidien de cigarettes fumées. Ainsi, fumer un paquet de cigarettes par jour correspond à un risque relatif d’environ 50% de développer un cancer du poumon. Il peut atteindre 85 % lorsque l’individu fume près de deux paquets par jour. On note aujourd’hui une augmentation du nombre de fumeurs quotidiens notamment chez les jeunes de moins de 20 ans.
b. Les composants cancérigènes de la cigarette
Parmi les composants dangereux de la cigarette, on note la nicotine qui agit sur le fonctionnement de certaines zones du cerveau et le benzopyrène qui produit un dérivé capable de se fixer directement sur la molécule d'ADN.
Ce dérivé (BPDE) se lie aux guanines qui, lors de la réplication de l’ADN ne vont plus s’apparier aux cytosines mais aux adénines. La séquence de l’ADN est donc modifiée. Il est estimé que chez les fumeurs atteints d’un cancer des poumons, la fréquence de ce type de mutations touchant le gène p53 est plus élevée que chez les non-fumeurs.
c. Se protéger d'un cancer des poumons
Afin de limiter les risques de développer un cancer des poumons il paraît évident qu’il ne faut pas fumer et éviter de se trouver dans un environnement de fumeurs (tabagisme passif).
De nombreuses lois ont été mises en place en France interdisant tout d’abord la cigarette dans des lieux publics très fréquentés tels que les gares, le métro, … La loi s’est ensuite étendue aux bars et restaurants qui n’ont plus le droit d’accueillir de fumeurs dans les salles sous peine d’une amende.
Toutefois, il ne faut pas négliger l’impact de la pollution atmosphérique sur le risque de développer un cancer des voies respiratoires.
2. Le cancer du col de l'utérus
Plusieurs cancers sont associés à un virus. C’est le cas du cancer du col de l’utérus. Il est dû à une infection par un papillomavirus (HPV16 ou 18). Ce cancer est considéré comme une Infection Sexuellement Transmissible (IST). Le plus souvent, la jeune femme est contaminée lors de ses premières relations sexuelles. Le virus infecte alors de façon permanente les cellules. Le cancer se développe dans 20% des cas 15 à 20 ans après la contamination.

Le dépistage de ce type de cancer se fait par frottis de quelques cellules du col de l’utérus. Cet examen doit être réalisé tous les 3 ans. Depuis 2006, un vaccin est proposé aux jeunes filles avant leur premier rapport sexuel (vers 14 ans) afin de les protéger d’une infection virale. On estime que cette campagne de vaccination, si elle est bien suivie, devrait significativement diminuer le nombre de cas de cancer de col de l’utérus.
3. Le cancer de la peau
Le cancer de la peau est souvent lié à une trop forte exposition aux rayons du soleil et notamment aux rayonnements UV. Ces derniers altèrent la molécule d’ADN. Le meilleur moyen de se prémunir contre le développement de ce type de cancers est de limiter les temps d’exposition au soleil et d’éviter de s’exposer lorsque le soleil est le plus fort (entre 12h et 16h). Il convient aussi d’utiliser régulièrement des crèmes solaires à forts indices de protection ou de porter des vêtements.

D’autres facteurs environnementaux peuvent être associés au développement de cancer : l’amiante, la radioactivité, … Il faut donc avertir les populations en cas d’exposition afin qu’elle puisse se protéger.

Des facteurs génétiques peuvent aussi être impliqués contre lesquels on ne peut se prémunir. Il ne s’agit pas d’anomalies génétiques responsables du développement d’un cancer mais de prédispositions génétiques qui, si elles sont associées à d’autres facteurs peuvent favoriser le développement d’un cancer. C’est le cas par exemple du cancer du sein. Afin de limiter les risques, il convient d’avoir une nourriture saine, de faire de l’activité physique et d’éviter de fumer.
L'essentiel
La cause d’apparition d’un cancer est génétique et est liée au hasard des mutations qui surviennent lors de la division des cellules. Pour certains individus, il existe une prédisposition génétique au développement d’un cancer contre laquelle on ne peut se prémunir. Par contre, dans la majorité des cas de cancers, il y a intervention d’un ou plusieurs facteurs de l’environnement comme le tabac, la pollution, le soleil, une infection virale, …
Afin de limiter le risque de développer un cancer, il est donc important de limiter son exposition à ces agents mutagènes. Il ne faut donc pas fumer, éviter l’exposition prolongée au soleil, se vacciner contre les infections virales et utiliser des préservatifs lors de rapports sexuels. Le législateur doit aussi mettre en place des réglementations afin de limiter l’usage de produits toxiques comme l’amiante.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.