Résistance aux antibiotiques - Maxicours

Résistance aux antibiotiques

Objectif
Comment la variabilité génétique bactérienne peut-elle être à l’origine d’un problème de santé publique ?
Depuis la découverte de la pénicilline par Alexander Fleming en 1928, un grand nombre d’antibiotiques ont été développés pour lutter contre les infections.
1. Les conséquences de la consommation d'antibiotiques
Les antibiotiques ont été largement utilisés depuis des décennies pour traiter tous types d’infections. Mais en 1947, on décrit déjà les premiers cas de bactéries résistantes à des antibiotiques.
C’est le cas d’un jeune garçon souffrant d’une méningite. Après identification de l’agent bactérien responsable, l’enfant est traité par un antibiotique, la streptomycine qui semble efficace. Mais, au bout de 3 jours de traitement, l’état du patient s’aggrave. Des analyses montrent que la bactérie est résistante à la streptomycine.
Une étude épidémiologique réalisée au Maroc montre clairement qu’il existe une corrélation entre la quantité d’antibiotiques consommée quotidiennement par une population et l’apparition de bactéries résistantes.
En 2010, une bactérie « super-résistante » a même été décrite en Inde. Elle possède une enzyme β-lactamase capable de détruire la plupart des antibiotiques connus, rendant difficile le traitement en cas d’infection par ce type d’agent infectieux.
2. Les choix à adopter
Aujourd’hui, l’usage systématique des antibiotiques est fortement déconseillé ; « Les antibiotiques, c’est pas automatique » est devenu un slogan populaire. Notamment, les médecins ne doivent plus prescrire d’antibiotiques en cas d’infections virales puisque ces derniers sont totalement inefficaces.
L’usage des antibiotiques doit être strictement limité à la lutte contre des infections bactériennes. Le choix de l’antibiotique doit être orienté après la réalisation d’un antibiogramme. Ce test consiste à mettre la souche bactérienne pathogène en présence de pastilles imbibées de différents antibiotiques. Lorsque la bactérie est sensible à l’antibiotique, elle ne se développe pas au pourtour de la pastille. C’est cet antibiotique qui sera choisi pour le traitement du patient. Ainsi, on limite la sélection des bactéries résistantes.
L'essentiel
L’usage excessif des antibiotiques depuis des décennies a conduit à l’émergence de souches bactériennes résistantes. Ceci rend difficile le traitement de certaines infections et présente un danger pour la santé publique.
Les autorités sanitaires ont restreint l’usage des antibiotiques aux seules infections bactériennes en recommandant la réalisation d’un antibiogramme afin de limiter l’usage d’antibiotiques qui pourraient conduire à l’émergence de souches résistantes.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6 j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Votre adresse e-mail sera exclusivement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pourrez vous désinscrire à tout moment, à travers le lien de désinscription présent dans chaque newsletter. Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, au RGPD n°2016/679 et à la Loi pour une République numérique du 7 octobre 2016, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de limitation, d’opposition, de suppression, du droit à la portabilité de vos données, de transmettre des directives sur leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits en adressant un mail à : contact-donnees@sejer.fr. Vous avez la possibilité de former une réclamation auprès de l’autorité compétente. En savoir plus sur notre politique de confidentialité