Le verbe : radical et terminaisons - Maxicours

Le verbe : radical et terminaisons

Objectifs
  • Savoir ce qu'est le radical d'un verbe
  • Savoir ce qu'est la terminaison d'un verbe
  • Identifier le radical et la terminaison d'un verbe
Points clés
  • Le verbe est un mot complexe qui est construit de deux parties : le radical et la terminaison
  • Conjuguer un verbe, c'est garder le radical et ajouter la terminaison en fonction du mode, du temps, de la personne.

 

1. Définition
Le radical est la partie du verbe qui porte sa signification, son sens, et qui permet de le comprendre.

 

La terminaison est la partie variable du verbe : elle n'est pas la même si le verbe est à l'infinitif ou s'il est conjugué. Lorsque le verbe est conjugué, la terminaison change en fonction du temps et de la personne de conjugaison, parce que le verbe s'accorde avec le sujet.
2. Caractéristiques : la forme du verbe conjugué

Une verbe conjugué est toujours construit selon la structure suivante :

radical + marque de temps + marque de personne
a. Le radical

► Les verbes réguliers ont un radical fixe qui permet de les conjuguer et de les reconnaitre facilement.

Exemple :
Le verbe « chanter » est toujours conjugué à partir des mêmes lettres, « chant– », qui permettent de le reconnaitre et de le comprendre.


► Les verbes irréguliers ont un radical qui se transforme plusieurs fois selon la personne et le temps de conjugaison.

Exemple :
Le verbe « avoir » a plusieurs radicaux. Parmi ces radicaux, on trouve par exemple :

Au présent   Au futur   Au passé simple ou
au participe passé
              a–        
              av–   aur–   e–
              o–        
b. Les terminaisons

La terminaison représente les lettres qui sont ajoutées après le radical en fonction du mode, du temps et de la personne de conjugaison.

La marque de temps
Pour les verbes conjugués, chaque temps est caractérisé par la présence de lettres précises.

Exemples :
–ai– pour l'imparfait, –r– pour le futur, etc.


La marque de personne
Chaque personne de conjugaison est aussi caractérisée par la présence de certaines lettres.

Exemples :
–s pour la 2e personne du singulier, –nt pour la 3e personne du pluriel, etc.


Ainsi, si l'on prend la marque de temps de l'imparfait (–ai–) et la marque de la 3e personne du pluriel (–ent), on obtient la terminaison de la 3e personne du pluriel à l'imparfait : –aient.

► L'infinitif est caractérisé par des terminaisons précises : –er, –ir, –re, –ire, –oir.

► Le participe passé est également caractérisé par des terminaisons spécifiques : –é, –i, –u, –is.

c. Les personnes de conjugaison

Dans la langue française, il existe 6 personnes de conjugaison pour lesquelles on utilise des pronoms personnels sujets : je / tu / il, elle, on / nous / vous / ils, elles, ils.
Ces pronoms personnels sujets sont classés en personnes.

En conjugaison, il existe 3 personnes au singulier et 3 personnes au pluriel.

      Qui fait l'action ?
Singulier 1re personne je Celui qui parle ou qui écrit.
2e personne tu Celui à qui l'on s'adresse.
3e personne il, elle, on Celui ou celle de qui l'on parle ou sur qui l'on écrit.
       
Pluriel 1re personne nous Celui qui parle et d'autres personnes.
2e personne vous Ceux à qui l'on s'adresse.
3e personne ils, elles Ceux ou celles de qui l'on parle ou sur qui l'on écrit.


Au singulier, une seule personne est sujet du verbe.
Au pluriel, plusieurs personnes sont sujet du verbe.

Lorsque le sujet est un groupe nominal, il peut toujours être remplacé par un pronom personnel à la 3e personne (du singulier ou du pluriel).

3. Comment reconnaitre le radical et la terminaison d'un verbe ?

Lorsque l'on a identifié le verbe, il faut regarder si les premières lettres permettent de raccorder le verbe à une famille de mots : ces lettres composent le radical.

Exemples :
– « Je chante » contient le mot « chant » ;
– « Je finis » contient le mot « fin » ;
– « Je construis » permet de rattacher le verbe à la famille de « construction ».


Les dernières lettres, après le radical, représentent la terminaison.
La terminaison permet de dire si le verbe est à l'infinitif, au participe passé, ou s'il est conjugué à un temps et à une personne.

Exemple :
Dans la forme « il mangeait », on remarque la terminaison –ait qui est la marque de temps de l'imparfait de l'indicatif.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent