• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

SVT

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de SVT. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en SVT, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / SVT / 3e
Pratiques médicales préventives et curatives  
  • 1. La vaccinothérapie
    • a. Une découverte historique
    • b. Le principe de la vaccination
  • 2. La sérothérapie

Objectif
Dans la lutte contre les infections microbiennes, les médecins ont développé des pratiques médicales préventives et curatives très efficaces. Ces pratiques ont permis la protection durable des populations et ont parfois fait disparaître certaines maladies de la surface de la Terre.
Quelles sont ces pratiques médicales ?
1. La vaccinothérapie
a. Une découverte historique
La première théorie fut établie par Edward Jenner (1749-1823), médecin anglais, vers 1796, dans le cas de la variole. Certains paysans n'étaient jamais atteints par la variole humaine lors d'épidémies de cette maladie. Il remarqua que ces individus avaient été au contact de vaches malades de la variole bovine appelée vaccine. Il émit alors l'hypothèse qu'une forme de maladie peu grave pour l'Homme, mais voisine d'une maladie mortelle peut nous protéger contre cette dernière. Ses travaux l'amenèrent à vérifier cette hypothèse en injectant à un enfant du pus de vache malade, puis, six semaines plus tard, du pus de varioleux. L'enfant résista bien à la variole : il avait été immunisé par la première injection.

Par la suite, des médecins et biologistes poursuivirent ces travaux. En particulier, Louis Pasteur étudia les bactéries responsables du choléra des poules.

• Expérience
Il laissa vieillir plusieurs semaines des cultures bactériennes responsables du choléra. Lorsqu'il injecta ces bactéries vieillies à des poules (expérience 1), celles-ci survécurent à la maladie contrairement à celles à qui il avait injecté des bactéries jeunes (expérience 3). Puis, une à deux semaines plus tard, il injecta aux poules de l'expérience 1 des bactéries jeunes (expérience 2) : elles résistèrent à cette maladie.

 Doc. 1. Schéma de l'expérience menée par Louis Pasteur.



• Conclusions
Ces expériences lui permirent donc de découvrir le principe de la vaccination. Il transposa ensuite ses travaux chez l'Homme pour lequel il testa le premier vaccin en 1885 (vaccin contre la rage).
b. Le principe de la vaccination
Le principe de la
...
Voir tout le contenu pédagogique relatif à ce sujet
Connexion ou Créer un compte