Les liens de parenté entre les êtres vivants - Maxicours

Les liens de parenté entre les êtres vivants

Objectif
Savoir exploiter une classification pour identifier et comprendre les liens de parenté entre des organismes.
1. Qu'est-ce qu'une classification ?
Devant la diversité des êtres vivants, l’être humain a cherché à les classer, aussi bien les animaux que les végétaux.
Pour classer les êtres vivants, on regroupe des espèces qui possèdent et partagent des attributs (caractères communs).
La classification des êtres vivants est la représentation des espèces regroupées selon des attributs.
Parmi les attributs, on trouve : les yeux, la bouche, le squelette, le nombre de pattes, les plumes, etc.

Comme les êtres vivants possèdent plusieurs caractères, ils sont placés dans plusieurs groupes et on obtient des groupes emboités. Chaque boîte (représentée par une couleur différente) correspond à un attribut (ou caractère). Si les êtres vivants possèdent cet attribut, ils sont placés dans cette boîte. Comme les êtres vivants possèdent plusieurs caractères, ils doivent être placés dans plusieurs boîtes qui s’empilent.

Exemple : observons les êtres vivants suivants, afin de les regrouper en fonction de leurs attributs.
 
Espèce Chat Chauve-souris Faucon Papillon monarque Scorpion Chêne Algue verte
Photo
Attributs • Poils
• Squelette interne
• Yeux et bouche
• Cellules
• Poils
• Squelette interne
• Yeux et bouche
• Cellules
• Plumes
• Squelette interne
• Yeux et bouche
• Cellules
• 6 pattes
• Squelette externe
• Yeux et bouche
• Cellules
• 8 pattes
• Squelette externe
• Yeux et bouche
• Cellules
• Tige
• Pigment vert
• Cellules

 
• Pigment vert
• Cellules


 

Les attributs qu’ils possèdent en commun permettent de classer les êtres vivants représentés.
Le chêne se trouve dans la boîte « tige » (car il possède une tige : son tronc). La boîte « tige » se trouve dans la boîte « pigment vert ». Cela signifie que le chêne est aussi dans cette boîte, il possède des « pigments verts ». La boîte « pigment vert » se trouve dans la boîte cellule, cela signifie que le chêne possède aussi des cellules.

Grâce à ce principe, les scientifiques ont pu établir une classification des êtres vivants non pas basée sur des ressemblances générales, mais sur le partage de caractères précis.
2. Comment trouver des liens de parenté à partir d'une classification ?
Deux individus de deux espèces ne peuvent pas se reproduire (en donnant une descendance fertile). Par conséquent, si deux espèces partagent un (ou plusieurs) attribut(s), c’est qu’elles l’ont hérité d’un ancêtre qui leur est commun et qui leur a transmis cet attribut à chacune.

À chaque attribut, il existe un ancêtre qui est commun aux êtres vivants appartenant à ce groupe (qui possèdent ce caractère). L'ancêtre commun n'est pas toujours connu, on dit alors qu'il est hypothétique.
Un ancêtre commun est un individu dont la descendance est inclue dans un groupe partageant les mêmes attributs.
Exemple :
Le chat et la chauve-souris sont des mammifères, tous les mammifères possèdent un ancêtre commun.

C’est par l’étude des attributs que l’on détermine le degré de parenté entre deux espèces.
Plus des espèces partagent un nombre important de caractères communs, plus elles sont proches.
Exemple : observons les attributs communs du chat, de la chauve-souris et du faucon.
  • Le chat et la chauve-souris possèdent : des cellules, des yeux, une bouche, un squelette interne d’os et des poils, soit 5 attributs en commun ;
  • Le faucon possède : des cellules, des yeux, une bouche, un squelette interne d’os, mais il possède des plumes, soit 4 attributs en commun avec le chat et la chauve-souris.
 
On en déduit que la chauve-souris est plus proche du chat que du faucon (bien qu’ils se ressemblent moins). Le chat et la chauve-souris ont hérité leurs poils d’un ancêtre commun qu'ils ne partagent pas avec le faucon.

Dans cet exemple on voit aussi que les végétaux (chêne, algue) possèdent un caractère en commun avec les animaux (chat, chauve-souris, faucon, papillon et scorpion) : la cellule.

Tous les êtres vivants possèdent l'attribut « cellule », car ils sont tous constitués d’une ou plusieurs cellules. Cela indique que tous les êtres vivants ont une origine commune, un ancêtre commun très lointain, plus ancien que celui du chat et de la chauve-souris.
L'essentiel
La classification permet de regrouper des être vivants partageant les mêmes attributs.

Plus des êtres vivants ont des caractères en commun, plus ils ont un fort degré de parenté.

Tous les organismes actuels sont constitués de cellules. Cette unité du monde vivant indique que tous les êtres vivants ont une origine commune, un ancêtre commun très lointain.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Fiches de cours les plus recherchées

Technologie, Sciences

Le mouvement

Technologie

La respiration

Sciences, Technologie

Les montages électriques

Sciences, Technologie

Le cycle de l'eau

Questionner le monde, Technologie, Allemand

Les saisons

Sciences, Technologie, Questionner le monde

L'ordinateur

Questionner le monde, Technologie

Le jour et la nuit

Sciences, Technologie

Les leviers et les balances

Sciences, Technologie

Les saisons

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent