L'intonation - Cours d'Anglais avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

L'intonation est porteuse de sens, puisqu'elle donne des indications sur une position, un sentiment ou une réaction personnelle de l'énonciateur.
Grâce à elle, l'énonciateur peut renforcer le sens de son discours ou mettre en relief une partie de son énoncé.
1. Intonation ascendante ou descendante
La plupart des phrases en anglais suivent le même schéma : la voix se situe dans un registre assez haut en début de phrase, puis descend progressivement sur chaque syllabe accentuée.
En fin de phrase, sur la dernière syllabe accentuée, la voix monte ou chute.

Ces variations entre le grave et l'aigu dépendent de l'intensité du discours. Elles sont beaucoup plus marquées qu'en français.

La chute ou la montée de la voix en fin de phrase dépend du type d'énoncé.

a. Intonation ascendante
La voix monte en fin de phrase dans les types d'énoncés suivants :
  • les yes/no questions ;
    Les yes/no questions sont des questions sans mot interrogatif, auxquelles on répond par oui ou non.
    Ex. : Do you know my brother?
            Connaissez-vous mon frère ?
  • les énoncés inachevés ;
    Ex. : Whenever I go to the cinema...
            A chaque fois que je vais au cinéma...
  • les questions avec tag ;
    Ex. : You don't like cats, do you?
            Tu n'aimes pas les chats, n'est-ce pas ?

    Attention !
    Dans les tagsl'énonciateur n'est pas sûr de ce qu'il avance et attend une confirmation ou une réponse, l'intonation est en effet ascendante.
    Dans les autres cas (les plus fréquents) où l'énonciateur ne s'attend pas à une réponse, le tag n'est pas accentué et l'intonation est descendante. (Voir ci-dessous.)

  • les énumérations.
    Ex. : She bought all sorts of things, clothes, food, books...
            Elle a acheté toutes sortes de choses : des vêtements, de         la nourriture, des livres...
b. Intonation descendante
Dans les types d'énoncés suivants, la voix chute sur le pivot, et descend jusqu'à la fin de l'énoncé.
Le pivot est la dernière syllabe accentuée de l'énoncé : il est indiqué en rouge dans les exemples ci-dessous.
  • Affirmations et négations
    Ex. : She likes London.
            Elle aime Londres.
  • Wh-questions (questions introduites par un mot interrogatif)
    Ex. : Who's your new neighbour?
            Qui est ton nouveau voisin ?
  • Questions avec tag qui n'attendent pas de réponse
    Ex. : She is very talkative, isn't she?
            Elle est très bavarde, non ?
  • Ordres
    Ex. : Open your book.
            Ouvre ton livre.
  • Formules de politesse
    Ex. : "Thank you very much.
            – You're welcome."
            « Merci beaucoup.
            – De rien. »
  • Exclamations
    Ex. : What a beautiful dress!
            Quelle belle robe !
2. Mise en relief
L'énonciateur peut donner des effets particuliers à son discours grâce à l'intonation. Il peut accentuer n'importe quel mot de son énoncé : sur la syllabe accentuée, la voix chute de l'aigu vers le grave.
a. L'auxiliaire
Si l'énonciateur veut insister sur le fait que ce qu'il dit est vrai, il accentue un auxiliaire. Cet auxiliaire apparaît alors même au présent et au prétérit simples.
Ex. : I do like cats.
        J'aime vraiment les chats.

L'accentuation d'un auxiliaire peut également exprimer un désaccord.
Ex. : "She should have said goodbye.
        – She did say goodbye."
        « Elle aurait dû dire au revoir.
        – Mais c'est ce qu'elle a fait ! »

Dans ces énoncés emphatiques, l'auxiliaire n'est jamais contracté.
Ex. : She's fantastic.
        Elle est fantastique. (Enoncé neutre.)

        She is fantastic.
        Elle est vraiment fantastique.

        You've grown.
        Tu as grandi. (Enoncé neutre.)

        You have grown.
        Ce que tu as grandi !

Remarque
A l'oral, l'insistance est rendue évidente par l'intonation.
A l'écrit, elle est habituellement signalée par un soulignement.

b. Autres types d'emphase
L'énonciateur peut insister sur d'autres éléments de l'énoncé, grâce à la même chute intonative :

  • un pronom personnel ;
    Ex. : He doesn't speak English but I do.
            Il ne parle pas anglais mais moi oui.

    On n'emploie jamais un double pronom en anglais (« moi, je... », « lui, il... », etc.).
    L'intonation seule traduit ces expressions.
    Ex. : She knows my sister.
            Elle, elle connaît ma s?ur.

  • un verbe ;
    Ex. : She knows my sister.
            Oui, elle connaît ma s?ur.
  • une négation ;
    Ex. : I'm not going to call John.
            Pas question que j'appelle John.
  • un nom.
    Ex. : Brian doesn't smoke. Mike does.
            Brian ne fume pas. C'est Mike qui fume.
L'essentiel

L'intonation est l'utilisation de la voix à des fins expressives : en fin d'énoncé, une intonation ascendante ou descendante indique une demande d'information, une assertion...

L'énonciateur peut également accentuer n'importe quel élément de son énoncé afin de le mettre en relief et d'exprimer son insistance ou son désaccord.

Comment avez vous trouvé ce cours ?

Évaluez ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire des arts grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents