Étude de cas : la crise de Cuba - Cours d'Histoire 3eme avec Maxicours - Collège

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Étude de cas : la crise de Cuba

Objectif :
Pourquoi la crise de Cuba est-elle un affrontement entre les deux blocs ?
1. La première crise de Cuba
a. La formation des deux camps
En janvier 1959, Fidel Castro renverse le régime corrompu de Batista et prend le pouvoir sur l’île de Cuba. Aussitôt, il prend des mesures économiques et sociales qui vont à l’encontre des intérêts américains.

En représailles, les États-Unis boycottent l’achat du sucre cubain et organisent un embargo commercial à destination de l’île. Isolé, Castro se rapproche de l’URSS communiste et de son chef, Nikita Khrouchtchev.
b. La baie des cochons
En 1961, le Président américain Kennedy accepte le projet de renverser le régime de Fidel Castro à Cuba. Pour cela, il autorise le débarquement de 5 000 exilés cubains au sud-ouest de l’île, à un endroit appelé « la baie des cochons ».

L’opération dans la baie des cochons a lieu le 17 avril 1961. Elle s’avère être un échec cuisant : les débarqués sont repoussés jusqu'à la mer ou constitués prisonniers. De plus, les opposants politiques à l’intérieur de l’île ne se sont pas soulevés.

L’alliance entre Fidel Castro et Nikita Khrouchtchev n’a alors jamais été aussi forte : le 11 septembre 1962, l’URSS annonce que toute attaque contre l’île de Cuba provoquera irrémédiablement un conflit mondial. Chacun peut imaginer celui-ci à la hauteur des précédentes guerres, l’arme nucléaire en plus.

Doc.1. Nikita Khrouchtchev et Fidel Castro réunis lors d'un discours public, Moscou, 1963
2. La seconde crise de Cuba
a. La découverte des missiles
Le 14 octobre 1962, un avion de reconnaissance américain découvre la présence de rampes de lancement de missiles sur le territoire de Cuba. Au même moment, des cargos soviétiques remplis de missiles et équipés de charges nucléaires s’acheminent vers l’île.

Le 22 octobre, le Président Kennedy annonce cette nouvelle à la population américaine. Immédiatement, il décide le blocus et la mise sous surveillance de Cuba. Il menace également l’URSS de frappes nucléaires si des missiles sont lancés et dirigés vers le bloc occidental.

Doc.2. La crise de Cuba
b. La conclusion d’un accord
Le 28 octobre 1962, Khrouchtchev recule : il demande aux navires de faire demi-tour et promet le démontage des rampes de lancement de Cuba. En échange, les États-Unis s’engagent à lever leur blocus et à ne pas envahir l’île ; ils acceptent également le retrait de leurs missiles en Turquie.

Si la seconde crise de Cuba a mis les États-Unis en position de force, Khrouchtchev s’est affaibli. Les négociations et le dénouement de la crise ont surtout permis d’éviter un conflit nucléaire qui aurait pu enflammer le monde une troisième fois.
L'essentiel
La crise de Cuba se décompose en deux moments distincts :
- le débarquement dans la baie des cochons pour renverser le régime de Fidel Castro (17 avril 1961) qui s’avère être un échec ;
- la découverte de rampes de lancement de missiles soviétiques (14 octobre 1962) : les négociations entre Kennedy et Khrouchtchev aboutissent au retrait des rampes.
Cette accumulation de menaces entre les deux blocs a failli provoquer un conflit mondial et nucléaire.

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en mathématiques grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents