Des exemples concrets de pratiques dangereuses du sport - Maxicours

Des exemples concrets de pratiques dangereuses du sport

Objectif(s)
Comment préserver sa santé lors de la pratique d’un sport ?
Différencier l'usage thérapeutique d'une molécule d'un usage détourné pour augmenter les performance et ses effets sur la santé.

La pratique régulière d’un sport est fortement recommandée pour sa santé. On a vu précédemment, que lors d’un effort trop intense ou d’une chute ou d’un manque d’échauffement on peut subir des lésions plus ou moins graves du système articulo-musculaire. De même, cette pratique peut s’avérer dangereuse si elle ne respecte pas certaines règles sanitaires et éthiques.
1. Le sous entraînement
Le ski est le sport qui provoque le plus d’accidents articulo-musculaires à cause d’un manque d’entraînement. On compte en effet 150 000 accidents par an dont principalement des entorses du genou. Il s’avère que la musculature des individus blessés n’est pas assez puissante pour limiter la torsion au niveau du genou lors d’une chute.
 
 

Les médecins recommandent donc de s’entraîner avant d’aller skier afin de renforcer la musculature des cuisses. On constate en effet que l’entraînement augmente la force de contraction musculaire de 20 % chez un individu entraîné au bout de 2 mois.

2. Le surentraînement
Dans le cas d’un entraînement adapté, l’individu doit alterner des phases d’entraînement et de récupération. Il voit alors ses performances augmenter. Dans le cas d’un surentraînement, l’individu s’épuise et ses performances diminuent.
 
D’autres symptômes peuvent apparaître qui seront d’ordre physiologique mais aussi psychologique :
   - Etat de fatigue constant
   - Fatigue musculaire
   - Insomnies
   - Blessures répétées
   - Problèmes cardiorespiratoires
Les entraîneurs doivent être vigilants sur la pratique sportive de leurs athlètes. Il existe à présent des formations pour déceler ces troubles.

3. Le dopage
Le dopage a pour but d’augmenter les performances physiques du sportif indépendamment de son entraînement. Cette pratique est interdite par la loi et présente un danger évident pour la santé de l’individu.
 
a. Le dopage aux stéroïdes anabolisants
Les stéroïdes anabolisants sont des substances chimiques qui miment l’action de certaines hormones sexuelles comme la testostérone.
Cette dernière est naturellement produite chez l’homme par les testicules et est impliquée dans le développement de la masse musculaire lors de la puberté et la production des spermatozoïdes.
Lorsqu’un individu adulte prend des stéroïdes anabolisants, on constate une augmentation de la masse musculaire chez ces individus même en absence d’une pratique sportive.
 

L’usage de ce type de produits va avoir des effets au long terme néfastes pour la santé : lésions hépatiques, augmentation du risque de cancer, troubles cardiaques, réduction du volume des testicules chez les hommes, fragilisation des tendons.
Si ce type de produits est consommé au cours de l’adolescence, on peut constater un arrêt prématuré de la croissance lié à une ossification précoce des cartilages.

b. Le dopage aux corticoïdes
Les corticoïdes sont des substances anti-inflammatoires. Elles vont agir en diminuant la sensation de fatigue et en masquant la douleur, signal d’une lésion de l’organisme.
Le sportif peut alors réaliser des efforts intenses au-delà des limites supportées par son corps. Il sera victime de lésions telles que des fractures de fatigue.
c. Le dopage à l'EPO
L’EPO est une substance chimique qui mime la molécule naturelle érythropoïétine. Cette dernière stimule la production des globules rouges qui transportent le dioxygène. Elle est utilisée par la médecine traditionnelle pour soigner les personnes souffrant d’insuffisances rénales ou de sévères anémies.
Son usage comme produit dopant va augmenter l’endurance et les performances des sportifs. Mais, il a des effets néfastes pour la santé. En augmentant le nombre de globules rouges, il conduit à un épaississement du sang et à une augmentation du risque de former des caillots qui peuvent conduire à des infarctus ou des accidents vasculaires cérébraux.
L'essentiel
La pratique régulière d’un sport est essentielle pour la santé.
Cette pratique doit se faire en respectant certaines règles, il ne faut pas :
   - réaliser d’effort intense sans entraînement ni échauffement
   - pratiquer un sport au-delà des limites physiques supportées par son corps
   - utiliser de produits visant à augmenter les performances de son organisme.
Ces derniers ont tous des effets néfastes sur la santé à plus ou moins long terme qui sont le plus souvent mortels.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies ou autres traceurs pour améliorer et personnaliser votre navigation sur le site, réaliser des statistiques et mesures d'audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux et médias sociaux.