Aménagements humains et protection du milieu naturel - Cours de Technologie avec Maxicours

01 49 08 38 00 - appel gratuit de 9h à 18h (hors week-end)

Aménagements humains et protection du milieu naturel

Objectifs
Lors de ses interventions dans l’environnement, l’Homme peut être attentif au maintien des espèces dans leur milieu de vie. Il peut agir directement ou indirectement sur le maintien de la biodiversité.
Comment peut-on favoriser le maintien des espèces ?
1. Influence de l'Homme sur la conservation du patrimoine naturel
Pour favoriser le maintien des espèces dans un milieu lors d’interventions humaines, l’Homme doit observer les habitudes et les besoins des êtres vivants et les respecter dans ses projets d’aménagement du territoire.

Exemple : maintien des batraciens dans leur milieu lors de la construction d’une route.

Dans une zone abandonnée par les batraciens (grenouilles, tritons), de part et d’autre de la route, les mares ont été recreusées pour favoriser l’implantation des végétaux aquatiques. Les zones de pontes des batraciens ainsi recrées, protégées des animaux en pâture par du fil barbelé et aménagées par la disposition de tas de bois, ce qui crée une zone humide, favorisent la présence des amphibiens. Ils y trouvent ombre, humidité et la présence d’insectes pour se nourrir. Des tunnels à batraciens posés sous forme de buses en béton passant sous la route leur permettent de traverser sans risques.

 

Doc. 1 : Une grenouille.
© A. Fix.



 

Doc. 2 : Aménagements permettant le maintien du milieu de vie
des batraciens le long d'une route.
© A. Fix.



 

Doc. 3 : Aménagement permettant
le passage des batraciens sous une route.
© A. Fix.



2. Influence directe de l'Homme

Par l’ensemencement, le reboisement, une bonne gestion des périodes de chasse, une lutte écologique contre les ravageurs des cultures, l’Homme peut influencer directement le maintien des espèces dans un milieu.
L’ensemencement de jachères et l’utilisation de méthodes écologiques pour lutter contre les ravageurs des cultures permettent le maintien des populations d’insectes. Ceux-ci sont nécessaires à la pollinisation des végétaux. La diminution des insectes pollinisateurs provoquerait une baisse inquiétante de la production (fruits) des végétaux, ce qui aurait des répercutions graves sur les ressources alimentaires et l’économie du pays.

Le reboisement de parcelles abandonnées et de terres cultivées permet à de nombreuses espèces de cohabiter dans le milieu forestier riche en ressources alimentaires. Ce reboisement permet aussi de rétablir une gestion naturelle équilibrée des populations animales et végétales dans un milieu.

Une bonne gestion de la chasse permet de protéger les zones de reproduction, de nidification et de croissance des jeunes en limitant les périodes d’ouverture de la chasse et le nombre d’animaux chassés en fonction des différentes espèces.

L'essentiel

Par son action directe ou indirecte, l’Homme influe sur le maintien des espèces dans un milieu. S’il respecte la biodiversité, c’est sur son propre équilibre et sur ses ressources qu’il veille, à court et à long terme.

Découvrez
Maxicours

Des profs en ligne

Géographie

Aidez votre enfant à réussir en histoire grâce à Maxicours

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17h à 20h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les 10 matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Une interface Parents