Les maladies cardiovasculaires - Maxicours

Les maladies cardiovasculaires

Objectifs
  • Caractériser l'athérosclérose et le cholestérol.
  • Comprendre le rôle des gènes dans le développement de maladies.
  • Connaitre les facteurs extérieurs.
Points clés
  • Les facteurs génétiques comme les facteurs extérieurs, tels que le mode de vie, influencent directement le phénotype.
  • Dans le cas des maladies cardio-vasculaires, la formation de plaques de graisse dans la lumière des vaisseaux sanguins est favorisée par l'abondance de lipoprotéines.
  • L'influence des facteurs extérieurs est aussi essentielle.
1. Maladies cardio-vasculaires et cholestérol
Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en France.
  • L'athérosclérose est responsable de près de 40 % des décès en France : elle constitue le 1er stade de la maladie. Des dépôts graisseux (essentiellement du cholestérol) s'accumulent au niveau de la paroi des artères et forment des plaques ou athéromes. Ces dépôts obstruent progressivement la lumière des vaisseaux sanguins. Ils gênent la circulation sanguine et provoquent la formation d'un caillot. Les risques d'attaques cardiaque et cérébrale sont augmentés avec le développement de ces athéromes.
  • Le cholestérol est véhiculé jusqu'aux cellules par des protéines spécialisées : les lipoprotéines. Il a été montré que plus le taux de lipoprotéines était élevé et plus le risque d'athérosclérose était important car la concentration sanguine en cholestérol est mal contrôlée. Le cholestérol est éliminé au niveau du foie : son transport nécessite un autre type de protéine.
2. Rôle des gènes et interactions entre gènes
Expérience

Si on injecte à des souris des ARNm issus du gène codant pour une lipoprotéine chargée du transport cellulaire du cholestérol, on constate que le taux de protéines augmente rapidement et que les souris développent une athérosclérose précoce et massive.

Ce résultat est modifié si on injecte avec ces copies de gènes des copies d'un autre gène codant pour une protéine, chargée de véhiculer le cholestérol jusqu'au foie. Dans ce cas, les souris ne développent pas de maladies.

Interprétation
Cette expérience met en évidence l'interaction existant entre les deux gènes.

Plusieurs gènes interviennent dans le développement de la maladie, ils existent sous différentes formes allèliques. L'allèle normal d'un gène donne une cholestérolémie normale, tandis l'allèle muté provoque une hypercholestérolémie ou une hypocholestérolémie, le risque d'infarctus en est accru.

3. Rôle des autres facteurs
Ils peuvent avoir un effet néfaste ou bénéfique.
  • L'alimentation

Une alimentation riche en graisses animales est un facteur de risque élevé, au contraire d'une alimentation riche en graisses végétales (exemple : huile d'olive). Des études, menées sur des groupes de populations ayant des habitudes alimentaires différentes, ont permis d'établir, de façon significative, l'influence de l'alimentation dans la prévention des risques de maladies cardiovasculaires.

  • Le mode de vie

Le stress, le tabagisme, etc., sont autant de facteurs à risque. La pratique régulière d'un sport, une hygiène de vie saine, entre autres, sont déterminants dans la prévention.

Vous avez déjà mis une note à ce cours.

Découvrez les autres cours offerts par Maxicours !

Découvrez Maxicours

Comment as-tu trouvé ce cours ?

Évalue ce cours !

 

quote blanc icon

Découvrez Maxicours

Exerce toi en t’abonnant

Des profs en ligne

  • 6j/7 de 17 h à 20 h
  • Par chat, audio, vidéo
  • Sur les matières principales

Des ressources riches

  • Fiches, vidéos de cours
  • Exercices & corrigés
  • Modules de révisions Bac et Brevet

Des outils ludiques

  • Coach virtuel
  • Quiz interactifs
  • Planning de révision

Des tableaux de bord

  • Suivi de la progression
  • Score d’assiduité
  • Un compte Parent