• CP
  • CE1
  • CE2
  • CM1
  • CM2
  • 6e
  • 5e
  • 4e
  • 3e
  • 2e
  • Première
  • Terminale

Français

Maxicours vous propose de decouvrir un extrait de quelques cours de Français. Pour proposer un accompagnement scolaire de qualite en Français, toutes nos ressources pédagogiques ont été conçues spécifiquement pour Internet par des enseignants de l'Education nationale en collaboration avec notre équipe éditoriale.

Cours / Français / 2de
Dom Juan : les thèmes  
  • 1. Dom Juan, une comédie classique ?
    • a. Une drôle de comédie
    • b. Une pièce baroque ?
  • 2. Le libertinage
    • a. Le libertinage de mœurs et d’esprit
    • b. Dom Juan, une dénonciation du...
  • 3. La satire de la médecine et de la...
    • a. La médecine
    • b. La religion
    • c. La leçon de Molière

Dom Juan de Molière
Les thèmes

1. Dom Juan, une comédie classique ?
a. Une drôle de comédie
Dom Juan est une comédie qui respecte peu les règles de la dramaturgie classique. En effet, on ne retrouve pas d’unité de lieu (utilisation de 5 décors : lieux sans véritable cohérence), ni d’unité de temps (la règle veut que l’action dure 24 heures, ici elle dure 36 heures : la première journée va jusqu’à l’invitation de la Statue (acte I à IV) alors que Dom Juan dîne ; on retrouve ensuite dans l’acte V Dom Juan qui a accepté l’invitation à souper le lendemain soir), ni d’unité d’action (beaucoup d’intrigues, beaucoup d’opposants).

De même l’unité de ton est fortement remise en cause. Nombreux sont les personnages qui annoncent à Dom Juan son châtiment et sa « mauvaise fin » ; cette coloration tragique est renforcée par le dénouement qui met en scène la mort du héros – mort qui met aussi à mal la règle classique de la bienséance.

b. Une pièce baroque ?
S’éloignant des règles strictes du théâtre classique, Dom Juan peut être lue comme une pièce manifestant des influences baroques.
Le théâtre baroque du début du XVIIe siècle se caractérise par le mouvement, les effets de surprise, l’exacerbation de l’élan amoureux. Ainsi la pièce joue sur la surprise : apparitions d’êtres surnaturels qui contribuent à donner un climat de magie et de mystère, retournements surprenants de Dom Juan qui en fait joue l’hypocrite…
Le mouvement est aussi un thème important : Dom Juan fuit, traverse les paysages, passe, ne s’arrête pas et ne se lie jamais. Son élan amoureux est irrépressible mais bien volage. C’est un vrai libertin, un inconstant.
2. Le libertinage
Au siècle de Molière, libertin signifie « affranchi », dégagé des conventions et des règles communément admises par la société. Cette liberté se traduit par un certain matérialisme et à travers une morale du plaisir.
a. Le libertinage de mœurs et d’esprit
Dom Juan est un libertin de mœurs. Molière le démontre surtout dans la première partie de la pièce. Sganarelle l’affirme dans l’autoportrait qu’il fait de son maître (I, 1), Dom Juan le confirme lui-même dans sa tirade (I, 2) où il fait l’éloge de l’inconstance. Dom Juan est un libertin parce qu’il est un séducteur impénitent mais surtout parce qu’il est infidèle et qu’il ne tient pas sa parole
...
Pour consulter la fiche en entier, inscris-toi gratuitement sur Cours.fr,
tu pourras accéder à toutes les fiches de cours dans toutes les matières.





Suivez-nous sur les réseaux sociaux !